.

Roquette germée

roquette germée

Vous avez fait germer l’Alfafa, le Fénugrec, la Lentille, le radis, etc dans un bocal. Maintenant vous pouvez germer une graine à mucilage plus délicate, dans une coupelle de germination.

Voici toutes mes astuces pour réussir facilement la roquette germée pour la consommer.

Cette graine fait partie de la famille des mucilagineuses et est plus difficile à faire germer. Il faut absolument un germoir coupelle pour faire germer a roquette seule. En mélange avec l’Alfafa, on peut utiliser un bocal.

La graine germée de roquette a une saveur piquante et poivrée comme la roquette sauvage. La feuille a une forme de coeur.

La  graine est ovale dans un mélange de tons chauds, de marron rouge à brun foncé.

Propriétés de la roquette germée

Les Egyptiens, les Grecs et les Romains attribuaient à la roquette, des vertus médicinales, dont celle d’être aphrodisiaque et antifatigue. Elle se consomme en salade ou en pousses.

La roquette germée contient des minéraux (soufre, potassium, calcium, magnésium, phosphore) et des vitamine (A, B1, B2, B3, C notamment)

Comment réussir la roquette germée dans une coupelle de germination ? 

Difficulté   3 / 5

Trempage   1 heure

Germination   6 à 8 jours

Ingrédients :  pour une grille de 11-12 cm de diamètre

1 cuillère à café bombée de graines de roquette Bio

1 coupelle de germination

Progression :

Cette méthode est valable pour toutes les graines à mucilage (cresson, moutarde par exemple).

Trempage: 1 heures à l’eau froide. Les graines mucilagineuses sont les plus rapides à se réhydrater au contact de l’eau. Au bout d’une heure, se forme une gelée gluante. Mettre une cuillère à café de graines dans un petit bol et ajouter 2 cuillères d’eau. A la fin du trempage, rincer à travers une passoire pour éliminer les inhibiteurs de croissance.

Etaler les graines bien à plat sur la grille de la coupelle, sans qu’elles se chevauchent.

roquette germée

Les 2 premiers jours, laisser la grille baigner dans l’eau

Le 3ème jour, changer l’eau

Matin et soir, vaporiser un peu d’eau pour garder les graines bien humides.

Dès que les racines sont apparues sous la grille laisser un ou 2 mm entre l’eau et la grille pour permettre une bonne circulation d’air entre l’eau et la grille.

roquette germée

Ensuite la roquette pousse seule, il suffit juste de maintenir le niveau d’eau pour que les racines puissent boire et respirer.

La germination et le verdissement prennent 6 à 7 jours, alors patience !

Vaporiser les pousses de temps en temps (1 fois par jour ou tous les 2 jours). Sans vaporisateur, verser un peu d’eau dessus.

roquette germée

Au bout de 6 à 7 jours, quand les pousses sont vertes et ont atteint 4-5 cm, couper au ras de la grille avec des ciseaux, ce dont vous avez besoin pour consommer dans l’immédiat.

roquette germée

Laisser dans le germoir encore 3 jours puis conserver au frais.

Conservation : Tirer les pousses entières avec la racine, mettre dans un bol avec un peu d’eau au frigo. Couper les racines au moment de l’utilisation. Je garde les pousses plus d’une semaine de cette façon.

Prêts ? 1,2,3…dégustez la roquette germée sur des salades dont elle rehausse les saveurs, des pommes de terre, des sandwichs, du riz, etc…

roquette germée

Vous pouvez aussi la mixer avec une sauce pour agrémenter le poisson ou les œufs durs.

Astuces pour réussir la roquette germée dans une coupelle 

Je vous invite à lire (ou relire) mon dossier spécial pour réussir facilement ses graines germées et maitriser la germination !

Les graines de roquette (comme les autres graines à mucilage) gonflent beaucoup. La première fois, j’ai utilisé une cuillère à soupe de graines et me suis retrouvée avec 3 fois trop de graines à germer ! Une cuillère à café suffit pour une coupelle.

Pas de germoirs en bocal pour les mucilagineuses, le mucilage bouche les trous du bocal. J’ai aussi fait cette erreur la première fois que j’ai tenté la germination de graines de moutarde !

Vous pouvez utiliser de la ouate ou de la gaze posée dans une assiette, ou des formes en terre cuite, comme support à la place de la coupelle.

Veillez bien à ce que les racines trempent dans l’eau et à vaporiser les feuilles de roquettes de temps en temps pendant la germination. J’ai laissé une fois une coupelle de roquette germée à mon homme pour qu’il la consomme pendant mon absence. Il l’a laissé sans arrosage et les pousses ont dégagé une forte odeur, très désagréable !

Pourquoi consommer la roquette germée ?

Pour sa saveur piquante et fraiche, un peu comme le cresson germé.

Les pousses de roquette germée sont très jolies avec des petites feuilles vert vif.

Une petite touche de roquette germée dans vos salades ou vos plats  et ils prendront un air de fête !

Si vous n’avez pas de coupelle de germination et pour une façon plus simple de faire germer la roquette, essayez la roquette germée en mélange, tout est expliqué ici.  

Les références techniques sont issues du livre « Les graines germées de A à Z » de Carole Dugoud Chavanne.

Toutes les photos proviennent de mes propres germinations.

Si vous avez des questions, posez les dans les commentaires et je vous aiderai !

C'est à vous !

Vos commentaires sont importants pour moi et rendent le blog vivant 😄

14 Commentaires

  1. Agnès

    Génial pour la roquette, j’ai démarré une production jeudi dernier sur une sorte de grd égouttoir rectangulaire métallique à mailles fines et fond plat, posé sur un récipient de même taille (un bac en plastique…), ça pousse bien, je pense que d’ici 2 jours je pourrai récolter ! J’ai goûté qq pousses, c’est super bon ! J’ai mis ça à la lumière pour que les pousses verdissent un peu, j’avais démarré en posant une planchette dessus pour que ça germe à l’abri de la lumière. C’est très rigolo de voir toutes les racines plonger bien droit ds le bac d’eau. J’ai aussi « bricolé » un 2ème système pour qd je voudrai en faire plus, un couvercle en maille fine (le truc anti éclaboussures qu’on pose sur les casseroles), je le pose dans une grde coupe en verre trouvée ds mon fourbi de cuisine, ça reste à mi-hauteur, j’ai tordu le manche à la verticale pour le retirer facilement. Parce que les coupelles je trouve ça très petit…
    Votre site m’a donné super envie, j’ai fait aussi du radis noir en bocal et gaze de coton, mais la germination est très lente… il fait peut-être trop froid ds ma cuisine… 20° ds le meilleur des cas.

    1. Valérie

      Extra, vous avez l’air de maitriser et de vous amuser avec ces germinations.
      Pour le radis noir, il faut compter 5 jours normalement. Chez moi aussi il fait 19-20°.
      Revenez raconter la suite de vos aventures germinatives svp !

      1. Agnès

        Et bien ça continue allègrement, avec du cresson alénois (cressonette ?) qui a germé rapidement. Encore trop petit pour être mangé mais je patiente.
        Prochaine étape, les haricots mungo improprement appelés soja. J’ai une toile à sac à tissage très peu serré, il paraît que ça marche bien (au fond d’une passoire et bien replié pour être à l’abri de la lumière), j’espère arriver à qq chose d’acceptable, je redoute l’étape où il faut couper ttes les racines… mais peut-être n’est-ce pas obligatoire.
        Oui je m’amuse un peu, c’est bon pour le moral en plus de pouvoir agrémenter mes soupes et salades de ces petites choses pleines goût et de vertus nutritives.
        Merci encore pour vos pages qui m’ont bien inspirée.

        1. Valérie

          Extra, je suis ravie de vous avoir inspirée pour cette activité ludique et utile.
          Je ne fais pas souvent germer du haricot mungo mais je ne me souviens pas d’avoir coupé les racines.
          j’espère bien suivre la suite de vos aventures.
          Belle soirée

  2. Floriane

    Bonjour,

    Roquette, alfalfa, cresson etc … nickel. Gaz sur récipient pour mucilage ou bocal pour les autres.
    Mais alors POIREAUX et OIGNONS impossible ! Les graines sont dures. J’ai tenté de laisser plus longtemps tremper (2 jours), aussi la technique de l’eau tiède mais rien à faire ça ne germe pas ou minuscule et immangeable car des morceaux très durs de graines.
    Help, au secours.
    Il n’y a que très peu d’informations sur ces 2 graines sur internet.

    Merci d’avance pour votre aide 😉

    1. Valérie

      Bonsoir
      J’ai voulu essayer ces graines car elles sont tres décoratives. Mais je n’aime pas faire germer les graines à mucilage donc pas mis en pratique. A la maison, je trouve ces graines trop laborieuses à germer pour une faible quantité.
      Si ce sont des graines aussi difficiles que la betterave, normal que la germination ait échouée. Je pense que le process industriel est différent pour ces graines à mucilage qu’on voit en barquettes comme betterave et poireaux.
      Je ne vous serai donc pas d’une grande aide sur ce coup là. Mais je suis preneuse des astuces si vous trouvez la méthode infaillible !
      Belle soirée

  3. Catheirn

    Bonsoir,
    puis-je utiliser les graines récoltées sur la roquette du jardin? ( semences bio qui se ressèment seules depuis quatre ans, pas d’engrais, pas d’ herbicide pas d’anti-limaces)
    Merci

    1. Valérie Filhol

      Bonsoir,
      Je n’ai jamais essayé.
      Sur ma terrasse, la roquette se ressème aussi toute seule.
      Il n’y a pas de raison que la germination ne fonctionne pas avec vos graines.
      Je vous encourage donc à essayer et aussi à revenir nous dire svp.
      Belle soirée et à bientôt

    2. Agnès

      Moi je vous réponds que oui pour les graines du jardin si cultivées sans pesticides et autres, bien sûr, au contraire c’est le mieux si on peut !

  4. Isa-ziza

    Bonjour Valérie
    Je débute en la matière, et j’ai justement choisi les graines de roquette pour débuter, ne sachant pas ses petites particularités..
    Bien sûr je n’ai pas pris le bon germoir et je me retrouve confrontée au problème du mucilage.. je vais adopter la variante que tu proposes
    Je souhaitais m’abonner à ton blog, mais le lien ne fonctionne pas.. merci par avance si tu peux m’en transmettre un qui me donne accès !
    Très belle journée
    Isabelle.

    1. Valérie Filhol

      Bonsoir Isabelle,
      C’est sûr que la roquette n’est pas idéale pour commencer. Je me vois tout à fait dans ce cas à mes débuts donc je comprends bien !
      Je serai ravie de te compter parmi les abonnés du blog. Il suffit de s’inscrire sur un des formulaires du blog pour recevoir mon e-book en cadeau. Tu recevras en prime, ma newsletter hebdomadaire.
      A moins qu’un des liens ne fonctionne pas ? Ce serait gentil de me dire lequel svp.
      Merci et belle soirée

  5. Anne-Laure

    Bonjour, Merci pour votre réponse. Oui je trouve cela facile. Le seul bémol c’est que certaines graines n’ont pas germées car trop immergées dans l’eau. Mais c’est la première fois, donc je vais perfectionner ma technique. 😉 Belle soirée !

  6. Anne-Laure

    Bonjour, merci pour cet article très précis. Je n’ai pas de germoir alors je mets les graines dans un tissu type mousseline, au dessus d’une coupelle remplie d’eau. Ma question : Peut-on manger les racines des graines germées de roquette ? Vous dîtes qu’il faut les couper, pourquoi ? Merci. Anne-Laure

    1. Valérie Filhol

      Bonjour Anne Laure,
      Interessant votre système avec une gaze. Cela fonctionne t il facilement ?
      Les racines qui ont poussé dans l’eau sont un peu dures et en général elles ne se mangent pas. Je trouve aussi que les pousses sont plus jolies sans les racines.
      (c’est différent quand les graines sont germées dans un bocal car dans ce cas, les racines se consomment en même temps que la pousse)
      Cependant, je pense que leur consommation n’est pas contre indiquée.
      Belle soirée et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

48 Partages
Enregistrer48
Partagez
Partagez
Tweetez
More