Pain au petit épeautre au levain sans pétrissage et sans map

pain au petit épeautre

Connaissez-vous le pain au petit épeautre de Haute Provence ? Celui qu’on trouve dans certains magasins bio ou les marchés de producteurs ?

Il a un gout incomparable, une mie ferme et moelleuse.

Le petit épeautre, aussi nommé Engrain, est une céréale non modifiée, pauvre en gluten. Cette céréale est cultivée depuis 9 000 ans à 400 m d’altitude, dans les Alpes de Haute Provence.

Ce pain au levain est fait en 2 étapes et 15 minutes de préparation.

Le levain naturel de petit épeautre ne demande pas d’entretien et il attend gentiment au frais.

Pas besoin de machine à pain ni de long pétrissage.

Je fais ce pain au levain de petit épeautre bio, sans pétrissage et sans map, une à 2 fois par semaine, depuis plus 3 ans. Et nous sommes loin d’être lassés, bien au contraire !

Ce pain au petit épeautre au levain naturel se conserve facilement une semaine. Son prix de revient est de 2 euros environ pour 740 grammes soit 4 fois moins cher que dans le commerce (bon d’accord, en achetant la farine en quantité !).

Vous pourrez faire ce pain chez vous , en un clin d’œil (enfin presque !) Mais attention, vous risquez de devenir addict… Je constate que tous ceux qui ont commencé à en faire ne s’arrêtent plus…Et c’est d’ailleurs que que m’avait prédit le producteur de grain de petit épeautre quand il m’a donné du levain pour commencer mon pain.

A la demande de nombreux lecteurs, j’ai compilé toutes mes astuces, les exemples de temps de pousse, la fabrication du levain et sa conservation, dans un e-book de 30 pages. Cliquez ICI pour l’e-book ” PAIN MAISON SANS PETRISSAGE “

pain maison sans pétrissage

Difficulté               3 / 5

Préparation          5 minutes puis 10 minutes

Cuisson                  55 minutes à 180 °

 

Recette du pain au petit épeautre au levain sans pétrissage et sans map

Ingrédients : pour 1 pain de 740 grammes environ

Pour le levain jeune :

50 g de levain chef

75 g de farine intégrale de petit épeautre (sinon farine bise ou 1/2 complète)

75 g d’eau de source

Pain :

425 g de farine de petit Epeautre

150 g de levain jeune

300 g d’eau de source

9 à 10 g de gros sel gris de mer non traité

 

Progression :

Procurez-vous 50 g de levain chez votre boulanger préféré . Ou réalisez (quelle fierté, vous verrez),  votre propre levain de petit épeautre. Ici mon e-book avec tout ce que vous devez savoir pour réaliser votre levain pour ce PAIN SANS PETRISSAGE !  

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

Pour un pain cuit le soir, commencer le matin.

Le levain jeune : à faire par exemple à 8 h du matin :

  • Ebouillanter un petit récipient en verre, inox ou porcelaine. Ebouillanter la cuillère en bois
  • Verser le levain chef dans le récipient. Ajouter 75 g de farine de petit épeautre (intégrale de préférence). Ajouter 75 g d’eau

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Bien mélanger le tout avec la cuillère en bois, mais pas plus longtemps que nécessaire

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Enrouler le récipient dans un torchon propre

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Le poser sur une source de chaleur en hiver ou laisser à température ambiante à 25° en été.
  • Laisser le levain gonfler et faire des bulles (pendant 5 heures environ à 25° – jusqu’à 8 heures avec une température inférieure)
Levain pour 2 pains après 5 heures de levée

Le pain : vers 13 heures avec une température de 25 °

  • Ebouillanter un cul de poule en verre, inox ou porcelaine (ou le bol du robot). Ebouillanter une cuillère en bois solide (ou le crochet pétrisseur). Sans lessive surtout
  • Prélever 50 g de levain jeune et le mettre dans un petit récipient en verre avec un couvercle non hermétique (ou une soucoupe) et le mettre au frais. Il devient le levain chef

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Verser le reste du levain dans le cul de poule

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Ajouter la farine

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Ajouter le gros sel gris

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Ajouter l’eau de source
  • Mélanger à la cuillère en bois en commençant par le centre, pendant 3 minutes maxi. La pâte devient épaisse au bout de 2 minutes et il faut un peu de force. Pour 2 pains j’utilise le robot à vitesse minimum pendant 2 à 3 minutes.

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Pour un seul pain, à la main, la pâte est moins “fluide” mais cela ne change pas le gout du pain

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Huiler généreusement un moule à cake
  • Verser la pâte dans le moule en veillant bien à égaliser les bords. Dans mon e-book,  une astuce pour lisser parfaitement la surface du pain ! 

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Enrouler le moule dans un torchon. Mettre le plat sur la box, ou un endroit chaud sans courant d’air

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Laisser lever environ 5 h à 25 ° ou 8h à 10 h avec une température  inférieure

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Une fois le pain bien levé, faire cuire 55 minutes au four à 180 °, dans mon exemple vers 18 heures

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Quand le pain est cuit, le sortir du four et le laisser dans le moule à température ambiante

pain au levain de petit épeautre bio sans pétrissage et sans map

  • Après 15 à 30 minutes environ, la vapeur humidifie les bords et le pain se démoule tout seul

pain au levain de petit épeautre bio sans pétrissage et sans map

  • Une fois démoulé, poser le pain sur une grille et le laisser refroidir plusieurs heures

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

  • Quand il est bien froid, l’enrouler dans un torchon. Il se garde 5 à 6 jours facilement (et même plus)

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

Prêt ? 1,2,3…Dégustez ce pain au petit épeautre au levain à tout moment de la journée et régalez-vous avec un pain bio maison au levain avec une céréale d’exception  !

En tranches fines et légèrement grillé pour l’apéritif avec des tartinades maison, quel bonheur ! Avec par exemple le cresson mayonnaise, la tapenade maison , le houmous au fromage blanc ou le caviar d’aubergines.

Astuces pour réussir le pain au petit épeautre au levain sans pétrissage et sans map

Toutes mes astuces sont compilées dans mon l’e-book ” PAIN MAISON SANS PETRISSAGE “ . Les exemples de temps de pousse, la fabrication du levain et sa conservation… des pépites pour vous dans ce livre de 30 pages.

Levain : il doit être rajeuni régulièrement, si vous ne faites pas de pain.

Conservez le levain au réfrigérateur dans un bocal en verre (très propre) avec un couvercle non hermétique (ou une soucoupe). Les petit bocaux Weck sont parfaits.

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map
100 g de levain

Attention d’avoir un bocal assez grand car le levain (parfois) gonfle même au frais.

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map
Le levain est monté jusqu’au couvercle, au frigo

Eau : pas d’eau du robinet, par pitié ! 

Sel : pas de gros sel blanc basique raffiné. Dans la recette initiale, 12 grammes de sel fin ou de fleur de sel. J’ai diminué à 9-10 grammes.  

Ustensiles : Pour 2 pains (en doublant toutes les proportions – levain- farine-eau et sel), il est difficile de mélanger à la main. Utilisez un robot si vous en avez un.

Pour mélanger: utilisez une cuillère en bois passée préalablement sous l’eau bouillante

Le temps de levée : C’est la partie la plus difficile pour réussir ce pain et ce n’est vraiment pas une science exacte … il dépend de la chaleur, l’humidité de l’air, etc. Si le temps de levée est trop long, votre pain pique d’être acide. Il vous faudra donc ajuster les temps de levée avec la température ambiante et l’hygrométrie. 

Dans mon e-book, vous trouverez des exemples de temps de pousse du levain et du pain, en fonction de la température et toutes mes astuces.  

La farine

Il existe plusieurs types de farine de petit épeautre. La farine intégrale (T150), T90, ou farine bise (T80). Plus de détails également dans l’e-book. 

Graines de petit épeautre de gauche à droite: brut, complet, 1/2 complet ——————————–Farine de gauche à droite: intégrale, T90, Bise

Le moule : le petit épeautre contient moins de gluten que le blé et la pâte est molle. Le pain doit donc être moulé.

J’utilise habituellement un moule à cake en fonte qui est parfait. Sinon un moule en verre, porcelaine, inox, ou avec un revêtement anti adhésif solide.

Dans un moule en silicone, le pain se déforme un peu en levant et ce n’est pas l’idéal.

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

Cuisson : positionnez le pain dans votre four, de façon à ce qu’il lève uniformément. 

Croute : en laissant le pain bien refroidir, une croute croustillante se forme. 

Et si vous aimez le petit épeautre, voici ma méthode de cuisson du petit épeautre en 10 minutes. Pour un grain moelleux et pas élastique.

 

Pourquoi ce pain au petit épeautre au levain sans pétrissage et sans map ?

Vous imaginez ne plus dépendre du boulanger du coin, surtout s’il fait une baguette blanche levée en 1 heure  sans atouts nutritionnels ? Ne plus dépenser des fortunes dans des pains bios ? 

Sentez-vous l’odeur du pain chaud qui embaume dans la maison ? Et la fierté de dire : c’est moi qui l’ai fait ! 

Le petit gout de noisette du pain au petit épeautre de Haute Provence est incomparable.

Le pain au levain, quand il n’est pas acide, est bien plus sain qu’un pain fait avec de la levure. Le levain aide à la dégradation de l’acide physique présent dans les céréales complètes. 

Ce pain est vite préparé. Les seules contraintes sont les temps de levée. Et c’est ce temps de levée (possible à la maison car pas de contraintes de rentabilité) qui permet au pain au petit épeautre au levain, d’acquérir toutes ses propriétés gustatives et nutritionnelles.

Pas besoin de machines à pain électriques avec souvent des revêtements en teflon. . 

Le petit épeautre de Haute Provence bio (le meilleur) est une céréale non modifiée qui a gardé les propriétés des céréales authentiques. Elle contient moins de gluten que le blé et celui-ci semble bien mieux toléré par les cœliaques et donc bien plus sain pour tout le monde.

Légèrement grillé, ce pain au levain est aussi un vrai bonheur, on ne s’en lasse pas.

Son défaut : tellement bon, nous en mangeons souvent un peu plus, par pure gourmandise…Et aussi, nous trouvons la plupart des pains de boulangerie, très fades !

pain au petit epeautre au levain sans pétrissage et sans map

 

Pour aller plus loin, lisez mon l’e-book ” PAIN MAISON SANS PETRISSAGE “ . Toutes mes astuces, les exemples de temps de pousse, la fabrication du levain et sa conservation… des pépites dans ce livre de 30 pages.

pain maison sans pétrissage

167 commentaires sur “Pain au petit épeautre au levain sans pétrissage et sans map

  1. bonjour Valérie,
    je fais depuis quelques semaines votre recette de pain au petit épeautre sans machine à pain
    le pain est excellent , tout le monde l’apprécie
    très facile à réaliser
    j’ai démarré un levain naturel que j’entretiens régulièrement , tous les jours quand je dois faire du pain souvent , tous les 2 ou 3 jours sinon, si je pars 8 jours en vacances je le laisse dans le frigo dans son bocal fermé et il m’attend bien sagement
    j’ai utilisé la MAP pendant longtemps mais je préfère votre recette , plus simple et le résultat est parfait
    merci!

    1. Bonsoir Catherine,
      Merci pour ce retour, c’est vrai que ce pain est incomparable !
      Pour quelle raison rafraichissez-vous le levain tous les jours ?
      J’ai fait l’expérience de laisser du levain 3 semaines dans un bocal et il est reparti parfaitement après 2 rafraichis. Mais je n’ai pas encore fait de pain avec.
      Belle soirée et à bientôt

  2. Bonsoir
    Je le rafraichis selon le besoin en fait pour avoir assez de levain…
    Je fais un pain tous les 2 jours environ
    Je vais mettre quelques noix dans le prochain ….expérience !!
    Merci à vous
    Catherine

    1. Bonjour Catherine,
      Le pain au noix est top. Avec des noisettes encore mieux ! Je fais aussi des expériences de parfum en ce moment, plus osées..
      Belle journée et à bientôt

  3. Bonjour Valérie,
    Je vous remercie d avoir donné le levain chef à ma fille , qui au lieu de vous écouter s est amusée avec votre chat qui parle ! Je vais essayer votre pain d épices car je n aime pas du tout celui du commerce .
    Bonne soirée.

    Elisabeth

    1. Bonsoir,
      Avez-vous pu vous servir de ce levain pour votre pain ?
      Le pain d’épice vous plaira sûrement, moi non plus je n’aime pas ceux du commerce. Seuls ceux de quelques artisans sur les marchés, me plaisent.
      Belle soirée et à bientôt

  4. Bonsoir, je viens de faire le pain selon vos con se ils, il est en train de monter. …par contre je n’ai pas trouvé le temps de cuisson ?
    En vous remerciant. .

    1. Bonsoir Stella ,
      La cuisson est de 55 minutes à 180 °. C’est écrit à 2 endroits !!
      bonne boulange et tenez moi au courant.
      A bientôt

  5. Bonjour Valérie,

    Oui je me suis servie de votre levain , depuis je suis très vigilante quant au levain chef !
    J en ai donné à ma maman qui fait le pain maintenant elle aussi . Elle a d ailleurs rangé sa MAP
    au garage !
    Belle fin de journée.
    Elisabeth

  6. Bonjour,
    Je fais votre pain que j’apprécie énormément ! je cherche également une recette de pain à base de farine d’amidonnier mais impossible de trouver une recette aussi facile à faire que celle-ci 🙂
    J’aimerai acheter un moule en fonte similaire au votre. Pourriez-vous svp donner les dimensions de votre moule ? Sur internet, je ne trouve que un moule en fonte Staub de 23cm.
    Je vous remercie par avance
    Cordialement

    1. Bonsoir Cécile,
      Mes excuses pour cette réponse tardive. Votre commentaire s’était perdu parmi les autres…car je l’ai reçu alors que j’étais absente de chez moi et donc sans le moule sous la main.
      Mon moule est de la marque Le Creuset et il mesure 25 cm x 8 x 8 . Il est très vieux, je l’ai depuis des années. Le pain quand il est parfaitement levé, rempli tout le moule. Ce moule est droit donc la forme du pain me plait vraiment.
      Un moule de 23 cm s’il est assez haut et large, devrait convenir.
      Belle soirée et à bientôt

  7. Un petit Coucou pour te remercier pour cette recette que je vais essayer de nouveau mais cette fois en suivant scrupuleusement les infos car j’ai essayé de la faire un peu à “ma sauce” et avec une machine à pain et le résultat n’a pas été identique au tien… Merci également pour ta réponse à mon message rapide et très sympathique. La suite au prochain épisode. Bonne continuation.
    Zabou

  8. Bonjour Valérie,
    Pour ceux et celles qui ont des difficultés à obtenir ou à faire un levain chef.
    Je voudrais proposer ma méthode que je fait maintenant depuis plus de 30 ans pour ma part en Belgique il est impossible de trouver du levain.
    La création du levain va se faire en 4 jours à partir de farine de seigle (j’achète cette farine uniquement pour le levain).
    Le premier jour
    Mélanger dans un petit bol
    • 15g de farine de seigle
    • 15g d’eau et
    • 3g de miel.
    On obtient une pâte épaisse.
    Le deuxième jour
    Mélanger
    • 30g de farine de seigle
    • 30g d’eau et
    • 5g de miel.
    Ajouter cette pâte au levain
    Le troisième jour
    Mélanger
    • 60g de farine de seigle
    • 60g d’eau.
    Ajouter cette pâte au levain
    Le quatrième jour
    Mélanger
    • 75g de farine
    • 75g d’eau.
    Mélanger au levain.
    Voila votre levain chef est né il devrait être dans bocal d’un litre et en pleine activité.
    Une fois que votre levain est né.
    Il faut le nourrir avec un mélange égal, de farine et d’eau, égal à la moitié du poids de votre levain.
    Exemple poids levain 200gr donc il faut 50gr d’eau + 50gr de farine = 100gr pour le rafraîchi.
    Votre levain est conservé au frigo, couvercle fermé. (sauf dans le cas où vous l’utilisez tous les jours.)
    Si vous l’utilisez tous les 1, 2 ou 3 jours : vous le nourrissez 12h avant de faire votre pâte.
    Dans les deux cas, sortez le du frigo, nourrissez le, laissez le couvercle entrouvert, et à t° ambiante.
    Je fait des baguettes au petit épeautre au levain.
    Pour le pain je fait le plus avec plusieurs sortes de farines mais toujours en passant par un ‘tout point’ que je crois tu appelle le levain jeune.
    Exemple pour du pain farine complète :
    Pour le ‘tout point’ à faire le soir
    • 300 gr de farine
    • 200 gr de levain (rafraîchit le matin)
    • 180 gr eau à t° ( t° farine et levain + t° du local + t° de l’eau doit faire entre 55 et 60° max)
    Le matin pour 2 pains
    • 5 dl eau à t° avec le sel dissous dans l’eau ( je met 16gr de sel par kg de farine).
    • 1 kg de farine
    Si tu veux mes autres recettes avec du levain, Pain Burger Pan Bagnat maison (dont ma famille sont fan)
    Je peux te transmettre le fichier pdf, il ma toujours été profitable de piocher chez les spécialistes et d’arranger à ma sauce personnelle après moulte tests.
    Merci de votre retour .

    1. Bonjour Yvon,
      Merci pour toutes ces informations.
      Ma méthode (testée et approuvée) pour faire du levain pur PETIT EPEAUTRE est très facile. Et avec un entretien aisé.
      J’ai compilé toutes ces informations et beaucoup d’autres concernant ce pain (fruits de plusieurs mois d’expérimentations) dans un e-book de 30 pages. Il sera bientôt disponible !
      Très intéressée par votre baguette au petit épeautre, je serai vraiment ravie de recevoir votre pdf. L’adresse mail est valerie(at)123degustez.fr.
      Merci infiniment et à bientôt

  9. Bonjour,Valérie,
    je suis abonnée depuis peu et ai essayé certaines de vos recettes (comme le koulibiac, remarquable, le vrai pain d’épices, à refaire …) mais je suis en période de régime WW et je dois changer ma façon de manger certaines choses. Heureusement que je ne renonce pas au pain, ni au chocolat…
    Puisque je ne fais plus de gâteaux, ni de pâtes diverses, je venais de décider de faire du pain avec les multiples restes de farines de mon placard quand j’ai vu votre recette. J’ai donc essayé votre pain de petit d’épeautre en coupant avec un peu de farine de blé 110 car je n’en avais pas assez pour totaliser les 425 g. Même sur la box, il n’est pas beaucoup monté, mais il est quand même très bon. Alors sans attendre, j’en ai recommencé un autre avec 125 g de petit épeautre, 150 g de la 110 et 150 de seigle. Cet après-midi, il est au chaud sur la box… J’attends …
    Puis, en relisant les commentaires, j’ai vu qu’il était possible d’acheter cette farine à Lyon. Où et quand , s’il vous plaît ?
    J’habite à 15 km de Lyon et ça m’intéresse.
    Bonne journée.
    Catherine

    1. Bonjour,
      Votre pain avec un mélange de farine a t il été réussi ? Je n’en suis pas convaincue…
      Pour la farine c’est un peu compliqué pour le moment car le producteur passe quelques heures à Lyon, une fois tous les 3 mois. Je vais peut etre mettre quelque chose en place plus tard.
      Il y a plusieurs sites internet sur lesquels on peut acheter la farine comme Pourdebon.com . Il semble très bien.
      Belle journée et à bientôt

  10. Bonjour Valérie,
    Quelle bonne idée cet e-book !!! Je l’ai commandé et reçu ce matin.
    Un très beau travail : très clair et de belles photos (comme d’habitude). Je fais ce pain depuis plusieurs mois maintenant, et c’est un grand bonheur gustatif. À vrai dire, je me disais ne pas avoir réellement besoin d’avoir cet e-book… Mais la reconnaissance pousse à participer à la réussite de ce beau projet ! Et, au final, j’ai découvert des astuces et appris encore des choses (faire son levain 100% petit épeautre soi-même…)
    De plus, l’e-book cadeau est génial : merci encore pour ce partage.
    C’est très gentil d’avoir proposé un tarif préférentiel pour les abonnés : là encore merci !!!
    Alors chers abonnés, vous appréciez, comme moi, le travail de Valérie (et quel boulot !). Si nous voulons continuer de profiter de ses savoureuses investigations culinaires encore longtemps… et en signe d’encouragement et de gratitude : ACHETEZ CET E-BOOK
    Bonne journée Valérie et je vous souhaite bonne réussite…
    Pascale

    1. Bonjour Pascale,
      Alors là, ce commentaire me comble. C’est vraiment gentil d’écrire tout ça. Le penser c’est une chose et l’écrire, une autre.
      Mais je suis ravie avant tout que cet e-book vous plaise. C’est vrai que j’ai travaillé dur dessus pour offrir le meilleur. Et surtout afin de faire profiter au plus grand nombre de lecteurs, de ce pain fabuleux et de toutes mes investigations dans ce domaine.
      Il est fabuleux, vous confirmez ?
      C’est aussi une satisfaction pour moi, d’avoir le soutien et l’encouragement de fidèles lecteurs comme vous. Et je vous en remercie.
      Très belle journée à vous

  11. J’ai également acheté l’e-book, je ne puis que confirmer les dires de Pascale ci-dessus et j’abonde totalement dans son sens.
    Après un premier essai, je ne suis absolument pas déçue, que du contraire : ce pain est un vrai régal et l’e-book d’une clarté extraordinaire qui incite vraiment à se lancer. J’ai bien l’intention de continuer sur cette lancée afin de me régaler avec un pain de qualité, cela valait l’investissement.
    Merci Valérie pour votre générosité et vos recettes dont je ne me lasse pas et que je fais connaître autour de moi car fort appréciées !
    Continuez à nous gâter.

  12. Bonjour Valérie,
    Mon premier pain est en train de cuire ! Je ne sais pas s’il sera bon, mais il est beau, c’est déjà ça. Je vous tiendrai au courant …
    C’est vrai que tout a été super facile, tellement tout est bien expliqué : merci !
    Deux détails m’ont toutefois interpellé :
    a) je m’attendais à devoir faire des “fentes” à la surface supérieure du pain, mais apparemment, vous jugez que ce n’est pas nécessaire ?
    b) je m’attendais à devoir verser une tasse d’eau dans la lèche-frites sous le pain, en début de cuisson, mais là aussi, vous n’en parlez pas.
    Voilà, dans une petite demi-heure, le pain sera cuit, et j’attendrai demain matin pour le goûter … Dur dur !
    Merci encore pour votre blog, dont il me reste encore (presque) tout à découvrir tant il est riches en recettes alléchantes 🙂

    1. Bonsoir Pierre,
      Je suis ravie que vous ayez trouvé les explications de l’e-book claire. Et soulagée que vous ayez suivi la progression à la lettre ! Car il n’est pas besoin d’inciser le pain avec cette farine. Cela ne sert à rien, la pâte se referme (vous pensez bien que j’ai fais mon expérience !). Pas besoin d’eau non plus, la pâte est assez humide (et c’est d’ailleurs pour cela qu’il faut la mouler).
      Avez-vous pu attendre le lendemain pour gouter le pain ? Et alors, comment est il ? J’aimerai beaucoup avoir votre retour…
      Belle soirée et à bientôt

  13. Bonsoir Valérie, alors, … voici le verdict : j’ai effectivement démoulé hier soir … et attendu ce matin, non sans anxiété, pour voir l’intérieur et goûter le pain … Alors là, incroyable !! Tout est parfait ! Un look d’enfer pour ce premier pain, aussi bien que sur la photo que vous avez placée en couverture de votre le-book, comme si j’avais fait du pain tout ma vie. Et cette texture, ce goût !! Moelleux à souhait, se tenant parfaitement, se tranchant encore mieux, avec un goût dont on sent immédiatement qu’on va devenir accro. Comment avez-vous pu faire si simple et si délicieux quand tant de gens semblent galérer pour faire leur pain ! Et vous avez tout-à-fait raison, aucun besoin d’une machine, inutile de faire des fentes et inutile de rajouter de l’eau dans le four. Tout est parfait. Juste une petite remarque : en débutant, je me suis dit “super, on rajoute 75 g de farine au levain chef pour faire le levain jeune et, ensuite, 425 g de farine pour faire le pain. 75 g + 425 g = 500 g … juste la contenance de mon paquet de farine”. Aucun reste, tout est parfaitement calculé. En 2ème lecture, toutefois, je vois que les 75 g pour faire le levain jeune doivent être du T150 tandis que les 425 g pour faire le pain doivent être du type T90. Du coup, il va chaque fois me rester 75 g dans mon paquet de T90. C’est un peu dommage, il faudrait peut-être adapter la recette pour utiliser les 500 g du paquet à chaque fabrication de pain.
    Peut-être suffit-il d’adapter chaque quantité en proportion en multipliant vos quantités par 500/425 èmes (pour 500 g de farine, 175 g de levain jeune au lieu de 150; 350 g d’eau au lieu de 300; 12 à 14 g de sel au lieu de 10 à 12 g…) ?
    Au passage, je vous informe que pour ce premier pain, j’ai utilisé un mélange de petit-épeautre 100% appelé “Mix-Pain” (produit par Demeter/Vajra) aussi bien pour confectionner le levain jeune que pour fabriquer le pain. J’ai maintenant trouvé et commandé chez Greenweez.com des farines de petit-épeautre T150 et T110 (des “bio” du Moulin des Moines, moulues sur meule de pierre); je n’ai pas trouvé la T90 que vous recommandez. Je suppose que ça le fera quand même ! Bravo et merci encore, je suis enchanté, et mon épouse itou. Nous allons souvent penser à vous !

    1. Bonsoir Pierre,
      Je ne suis pas surprise que votre pain soit parfait, mais cela me fait plaisir de le savoir quand même… car j’attendais le verdict avec impatience !
      Je pense que vous risquez de devenir accro de ce pain. Le soucis est que tous les autres pains (même ceux que nous adorions avant), nous paraissent fades et sans consistance….
      Et donc, vous risquez de faire régulièrement ce pain. Votre paquet de 500 g ne fera pas le poids longtemps ! J’achète la farine par paquet de 5 kilos maintenant. Des paquets en papier marron bien solides et pas en plastique.
      Cela dit, vous pouvez tres bien faire une règle de 3 et augmenter toutes les proportions pour utiliser 500 g de farine bise (ou T90). La T90 est rare mais la farine bise (ou T110) est très bien aussi. Vous pourrez par la suite réaliser des mélanges avec plusieurs types de farine pour varier.
      Continuez à me tenir au courant svp !
      A bientôt

  14. Bonsoir Valérie,
    Je viens de commander votre livre car je n’ai jamais fait du levain à l’épeautre mais je fais du pain à l’épeautre…
    Une petite question pour la cuisson au four j’ai vu que vous préfériez la chaleur tournante et moi aussi mais démarrez vous à froid ou faites vous un préchauffage et si oui combien de temps le préchauffage?
    Perso je démarre à froid et 1h de cuisson mais je veux faire votre recette à la lettre!
    Cordialement.
    Christiane.

    1. Bonsoir Christiane,
      Merci pour votre commande. Attention c’est ici du petit épeautre qui est très différent de l’épeautre.
      J’enfourne le pain dans un four chaud. Je suis désolée si cette précision n’est pas évidente sur l’e-book. Vous avez bien fait de me questionner !
      Tenez moi au courant, surtout svp.
      Belle soirée et à bientôt

  15. bonjour
    J’ai l’habitude de préparer mon pain au levain au petit épeautre avec des graines de courges, de tournesol et quand j’en ai sous la main je rajoute un peu de psyllium, des graines de chia et de lin moulues.
    J’ai essayé le levain au petit épeautre mais j’ai laissé tomber car j’ai fait 2 essais qui ont été 2 échecs car il ne levait pas donc je continue à le faire au seigle. Par contre je le faisais au robot, et désormais je le fais à la cuillère selon votre méthode, c’est plus rapide et j’apprécie.
    Lors de ma dernière préparation j’ai rajouté de l’okara d’amande et c’était très bon.. De plus, je fais cuire mon pain au vitaliseur pendant 1heure environ… il est bien moelleux… Merci j’apprécie vos recette

    1. Bonjour Yasmi,
      Merci pour votre message.
      C’est vrai que ce pain avec des graines est extra.
      C’est étonnant que vous ayez eu des soucis avec le levain de petit épeautre. Cette farine est parfaite pour le levain et à mon avis, encore mieux que le seigle.
      Vous avez toutes les indications pour le levain , son rafraichi et la conservation, sur l’e-book.
      Belle journée et à bientôt

  16. Bonjour ! ça y est, je l’ai fait, alors je vous le dis et je vous remercie ! Après la réception de l’e-book j’ai d’abord apprivoisé le levain (en l’utilisant dans toutes sortes de choses), puis j’ai hésité car, dans le magasin bio que je fréquente il n’y a que de la T110 en petit épeautre… Eh bien, avec la T110 ça marche très bien, le pain est beau et bon ! Encore merci !

    1. Merci beaucoup pour ce retour Evelyne !
      Je suis intéressée par vos utilisations du levain. Je n’ai pas eu le temps de me pencher sérieusement sur la question et souvent, il est préconisé dans les recettes, de rajouter de la levure, ce qui ne m’intéresse pas !
      Parfait pour la farine. Si vous en trouvez d’autres, vous pourrez faire des panachages de farine, la consistance du pain est alors un peu différente.
      Belle journée et à bientôt

      1. Avec le levain, sans levure, mais avec un peu de bicarbonate, je fais des cakes (salés ou sucrés) d’une belle texture, des blinis (le levain remplaçant le yaourt), des gaufres (très légères)… Belle journée à vous aussi !

  17. bonjour valerie
    Dans votre recette je n’arrive pas a mettre toute la quantité d’eau car je trouve la pâte un peut molle .
    Quel est incidence sur la cuisson et sur la conservation du pain si la pâte est trop trop molle.

    1. Bonjour,
      Si vous utilisez bien de la farine de petit épeautre, la pâte est molle et doit être moulée. C’est tout à fait normal.
      A bientôt

  18. Après m’être « imprégnée » de votre livre , j’ai commencé hier le levain chef.
    Quelques petites questions me viennent :sur ma box la température est de 32 degrés !! Je pose donc mon bocal en verre contenant le levain à côté . J’espère que ça suffira comme chaleur .
    Pour la cuisson vous n’avez pas précisez , mais je pense qu’il faut enfourner le pain dans un four préchauffé à 180 degrés ? Dans certaines recettes de pain un récipient d’eau est recommandé dans le four qu’en pensez vous ?
    Voilà , je vais continuer selon vos indication pour finaliser le levain et je vous tiendrai au courant de la réalisation du pain .
    Merci pour ces précieux conseils .
    Marie-Blanche

    1. Bonsoir,
      Oui il faut enfourner le pain dans un four chaud et c’est tout, pas besoin d’eau.
      Comment va le levain ?
      Belle soirée et à bientôt

  19. Levain chef J6 , je désespère de Le voir monter !!!! Il est très bien monté à J3 et depuis il stagne …
    Bon je continue en essayant de voir ce que je fais ou ne fais pas qui pourrait expliquer cela .

    1. Bonjour,
      Ce n’est pas grave, il faut continuer. Si vous respectez bien toutes les recommandations, il va se former tranquillement.
      Si besoin rajoutez un ou 2 jours et utilisez-le.
      A bientôt

  20. Bonsoir Valérie.
    Je voulais vous dire qu’après 10 jours de préparation du levain au petit épeautre, j’ai fait mon premier pain que j’ai partagé cette fin de semaine avec des membres de ma famille et nous nous sommes régalés !! Je crois que je vais récidiver et faire de ce pain mon pain principal. Encore merci pour cette découverte que vous m’avez permis de faire !
    Anne.

    1. Bonsoir Anne,
      Merci pour ce retour. Je suis ravie que mon e-book vous aie permis de profiter vous aussi de ce pain fabuleux.
      Attention, ce pain devient addictif !
      Belle soirée et à bientôt

  21. Bonjour à toutes et tous, c’est vrai que ce pain délicieux devient vite addictif.
    Et avec l’e-book de Valérie, pas un seul échec !
    Depuis 6-7 mois que j’en fais, j’en suis maintenant à mon 80ème pain et la famille ne s’en lasse pas, que du contraire !
    Une petite question pour Valérie : pourquoi une spatule en bois et pourquoi pas une spatule/cuillère métallique, en inox par exemple ? Le cul de poule est quand même bien, lui, en inox, non ?
    Avec gratitude,

    1. Bonsoir Pierre,
      80 pains en 6 mois c’est pas mal ! Merci pour ce message.
      Je préfère la spatule en bois pour mélanger à la main mais quand je fais mon pain au robot, elle est en métal !
      J’avais lu que le levain n’aimait pas l’inoxydable mais cela n’est pas probant et j’utilise souvent une cuillère en ionox pour racler le fond.
      La spatule en plastique c’est aussi pratique pour racler les parois du bol… Pour le levain jeune cependant, c’est toujours une spatule en bois.
      Donc pas obligé d’être puriste jusqu’au bout. Cependant, dans l’e-book je préfère indiquer les conditions optimales pour réussir le pain et le levain. Apres, c’est plus facile pour chacun d’adapter selon ses choix…
      A bientôt

  22. Merci, tout ça est logique, en effet. Merci aussi pour votre nouveau commentaire à propos de l’inadéquation de l’eau du robinet. Pierre

  23. Bonjour Valérie je suis entièrement satisfaite ! Ce pain est un vrai délice et je l’adopte du coup. Je me réjouis déjà d’essayer des variantes. Vous nous donnez de bonnes idées dans votre ebook. Merci tout plein pour ce partage. Donatella (Suisse)

    1. Merci, je suis vraiemnt contente que ce pain vous plaise et que l’e-book vous serve. Vous allez voir comme ce pain est addictif ! Tous les autres paraissent fades après.
      Belle fin de journée

  24. Bonjour,
    Auriez-vous des adresses pour commander sur internet ces farines et à quel prix car je suis dans un endroit isolé ?
    Quel “T ” faut-il choisir ? ( T110 ou autre )
    Merci .
    Cordialement
    Eve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *