.

Pesto ail des ours et noix

pesto ail des ours et noix

Après le beurre à l’ail des ours et aux noix, voici le classique pesto avec ma version de pesto ail des ours et noix

Le pesto est un allié magique en cuisine. Parfumé et riche en nutriments de qualités, il magnifie les sauces et se tartine avec bonheur pour l’apéro.

Ici mon pesto à l’ail des ours s’apparente plus à une sauce qui sera congelée en petites portions pour les amateurs. 

Facile et très rapide à faire au retour de balade avec peu d’ingrédients, il suffira de congeler le pesto ail des ours et noix pour le retrouver plus tard à la demande. 

Si vous me lisez, vous savez que je ne supporte pas l’ail.  Et il est fort rare que je fasse et encore moins que je publie ici, des recettes que je n’adore pas.  Le gouteur lui en est fan et l’option du pesto à l’ail des ours en petites portions congelées dans des bacs à glaçon ou dans des petits moules en silicone est si pratique que je ne pouvais pas garder cela pour moi. 

Le pesto est un classique, réalisé avec des pignons, des amandes, des noix ou tout fruit oléagineux. La noix bio est parfumée et économique, parfaite pour ce pesto.  

Difficulté   1,5 / 5

Préparation   10 minutes

Pas de cuisson   

Recette pesto ail des ours et noix

Ingrédients :  pour 1 petit pot

100 g de feuilles d’ail des ours (pesées sans la nervure)

50 g de noix 

50 g de parmesan 

150 ml d’huile d’olive (à ajuster)

Fleur de sel

Piment d’Espelette 

Progression :

  • Laver l’ail des ours et le laisser tremper 5 minutes dans de l’eau additionnée de bicarbonate et de vinaigre blanc (1 c. à soupe de chaque pour 1,5 litre d’eau environ). Bien rincer
beurre à l'ail des ours
  • Enlever la nervure centrale de chaque feuille
  • Ciseler grossièrement les feuilles à l’aide de ciseaux 
  • Découper les cerneaux de noix en morceaux 
  • Découper grossièrement le parmesan ou en faire des copeaux
pesto ail des ours et noix
  • Dans un mixeur placer l’ail des ours, les noix, le parmesan, la fleur de sel et le piment d’Espelette. Rajouter l’huile en mixant finement. J’ai choisi l’option bien mixée et assez liquide pour le congeler. Ajuster la quantité d’huile d’olive selon l’utilisation recherchée 
pesto ail des ours et noix
  • Verser le pesto dans un bac à glaçon ou dans des petits moules en silicone et placer au congélateur 
pesto ail des ours et noix
  • Une fois bien congelé, démouler les portions de pesto et les emballer dans des sacs congélation
pesto ail des ours et noix

Voici un peu de nature dans votre assiette, à moindre frais. Et si vous aimez la cueillette (et la cuisiner), mes 2 e-books sont pour vous (Tome 1 et Tome 2).

Prêt ? 1,2,3…Dégustez……ce pesto ail des ours et noix sur du bon pain au levain et petit épeautre, avec des pâtes ou des légumes ou ajouté dans des sauces ! 

Astuces pour réussir cette recette de pesto ail des ours et noix

L’ail des ours : il est facilement reconnaissable à son odeur caractéristique d’ail en froissant une feuille. Son parfum est plus fin que l’ail cependant. Attention de ne pas le confondre avec des feuilles de muguet qui n’ont pas de parfum et sont toxiques. Cette plante sauvage est riche en vitamine C, en antioxydants et en minéraux (sélénium notamment). Faites-le tremper 5 minutes dans de l’eau vinaigrée ou de l’eau additionnée de bicarbonate de soude (ou les 2 !) pour l’utiliser cru. 

Les noix : les pestos, d’origine italienne à la base, sont traditionnellement réalisés avec des pignons. Le pignon est rare en France et le bio inabordable. La noix est donc pour moi un parfait compromis. 

Le parmesan : de bien meilleure qualité en bloc et plus économique que râpé. Vous pouvez le remplacer par du grana padana (moins cher) ou du pecorino (au lait de brebis – plus cher et plus parfumé) 

L’huile d’olive : la saveur et la qualité nutritive de votre pesto dépendra de l’huile utilisée. Une bonne huile d’olive bio est incontournable. 

La conservation : le pesto ail des ours et noix se conserve plusieurs jours dans un petit pot en verre. Versez une pellicule d’huile d’olive à la surface pour une meilleures conservation. Pour le garder plusieurs mois, congelez-le et pour le décongeler rapidement, congelez des petites portions. 

L’avantage du pesto à l’ail des ours est qu’il ne s’oxyde pas autant que les autres. Et si vous aimez les pestos comme moi : le pesto de basilic pour l’hiver, le pesto d’ortie aux pigeons express, le pesto de roquette végan ou le pesto de sauge maison super facile sont pour vous. 

Pesto ail des ours et noix

Un pesto à la saveur sauvage très facile à faire.
0 de 0 vote
 Temps de préparation :   10 min
 Régime :  IG bas , sans gluten , végétarien
 Portions :  1 pot

Ingrédients
  

  • 100 g de feuilles d’ail des ours (pesées sans la nervure)
  • 50 g de noix 
  • 50 g de parmesan 
  • 150 ml d’huile d’olive (à ajuster)
  • Fleur de sel
  • Piment d’Espelette 

Progression
 

  • Laver l’ail des ours et le laisser tremper 5 minutes dans de l’eau additionnée de bicarbonate et de vinaigre blanc (1 c. à soupe de chaque pour 1,5 litre d’eau environ)
  • Enlever la nervure centrale de chaque feuille. Ciseler grossièrement les feuilles à l’aide de ciseaux 
  • Découper les cerneaux de noix en morceaux. Découper grossièrement le parmesan ou en faire des copeaux
  • Dans un mixeur placer l’ail des ours, les noix, le parmesan, la fleur de sel et le piment d’Espelette. Rajouter l’huile en mixant finement. Ajuster la quantité d’huile d’olive selon l’utilisation recherchée (tartinade ou sauce)
  • Verser le pesto dans un bac à glaçon ou dans des petits moules en silicone et placer au congélateur 
  • Une fois bien congelé, démouler les portions de pesto et les emballer dans des sacs congélation

ASTUCES

L’ail des ours : il est facilement reconnaissable à son odeur caractéristique d’ail en froissant une feuille. Son parfum est plus fin que l’ail cependant. Attention de ne pas le confondre avec des feuilles de muguet qui n’ont pas de parfum et sont toxiques. Cette plante sauvage est riche en vitamine C, en antioxydants et en minéraux (sélénium notamment). Faites-le tremper dans de l’eau vinaigrée ou de l’eau additionnée de bicarbonate de soude pour l’utiliser cru. 
© 123degustez.fr

Pourquoi faire cette recette de pesto ail des ours et noix ?

Si vous aimez son gout d’ail, le pesto ail des ours et noix va vous ravir. Il apporte une saveur subtile aux sauces et aux pâtes. Et c’est vrai qu’il est plus digeste que l’ail. Perso je n’aime vraiment pas le goût d’ail !  

Cette plante sauvage est riche en bienfaits santé et il serait dommage de s’en priver. Profitons des balades de printemps pour partir à la recherche de l’ail des ours !  

Et vous, fan d’ail des ours ? 

C'est à vous !

Vos commentaires sont importants pour moi et rendent le blog vivant 😄

8 Commentaires

  1. Dominique

    Bonjour, je consomme beaucoup d’ail des ours, j’en ai planté un pied dans un coin de mon grand jardin il y a 30 ans. Aujourd’hui bien sûr il s’est bien répandu et c’est magnifique. Il peut être souillé par les chats, aussi je le lave minutieusement mais rajouter du bicarbonate et du vinaigre ne me semble pas une bonne idée car vu comment ce mélange débouche les canalisations, je pense qu’il doit détruire toutes les vitamines. Non? Comme pour le pissenlit ou autres plantes sauvages, le risque d’attraper l’échinococcose ou autre chose gâche malheureusement un peu le plaisir.

    1. Valérie

      Bonjour Dominique,
      Je préfère prévenir que guérir pour les feuilles d’orties ou d’ail des ours utilisées crues. Il ne faut pas laisser tremper trop longtemps et 5 minutes me paraissent raisonnables.
      Si l’ail des ours provient de votre jardin, c’est différent !
      Les herbes aromatiques de ma terrasse sont juste rincées avant utilisation.
      Belle journée

  2. Gourmandisesdelo

    Ce pesto est un vrai régal, j’en ai fait 2 fois en une semaine mais avec des noix de cajou, je penserai aux noix la prochaine fois, c’est une chouette idée
    bonne journée bises

    1. Valérie

      Je vois que tu es une fan d’ail des ours !
      La noix de chez nous en circuit court est plus économique que la noix de cajou. Je l’utilise beaucoup en cuisine dans les cakes aussi car j’ai la chance d’avoir des producteurs de noix non traitées à côté.
      J’aimerai beaucoup avoir ton retour pour la différence de saveur si tu en fait.
      Belle journée

  3. Cécile

    J’aime beaucoup l’ail des ours, lorsque nous allons en vacances à la campagne nous en ramassons et je la prépare hachée dans des petits pots avec entre les couches de l’huile d’olive pour qu elle se conserve bien et je m’en sert au fur et à mesure de mes besoins. Belle journée.

    1. Valérie

      Merci Cécile,
      c’est une belle idée aussi, l’huile parfumée.
      Belle soirée

  4. Françoise

    Bonjour
    J’adore l’ail des ours et j’en ai préparé pas mal en ce début d’année : lacto-fermentation, huile (à tomber !!), cake, biscuits apéritif, pesto aux pignons . Mais l’idée des noix est géniale. Je vais refaire une cueillette dès que j’en aurai l’occasion.

    1. Valérie

      Bonsoir,
      Je vois que vous êtes fan d’ail des ours ! Les biscuits apéro à l’ail des ours, c’est une bonne idée… je suis preneuse de la recette svp.
      Je serai ravie d’avoir votre retour sur ce pesto.
      Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez cette recette




47 Partages
Enregistrer11
Partagez36
Partagez
Tweetez
More