Retour sur le concours Les toques bio 2017 et ma participation au jury

L’année dernière, j’ai fait partie des 3 finalistes du concours Les Toques Bio, concours veggie parrainé par Régis Marcon que j’ai gagné grâce à mon dôme de quinoa surprise aux 2 coulis.

Et cette année, j’ai eu la chance d’être membre du jury aux côté de Christophe (fondateur de Marmiton), Christina (fondatrice de Bio Addict), Philippe Delran (fondateur de Bio Linéaires) et Claudine Demay (directrice innovation Ekibio).

Je me souviens de mon stress de l’année dernière…. Cette fois, j’étais super cool pour ce moment sympathique.

 

Le concours Les Toques Bio 2017

En 2015, Priméal a lancé la 1ère édition des toques Bio sur le thème du petit épeautre de Haute Provence.

Ce concours a pour objectifs d’ancrer le bio dans la gastronomie et de mettre en avant la richesse et la créativité de l’alimentation bio végétale à travers les produits Priméal.

Cette année, les candidats devaient réaliser une recette savoureuse et créative à base de Riz de Camargue puis une recette imposée par le chef régis Marcon, un riz au lait aux noisettes et fruits rouges avec du Riz rose de Camargue.

Cette année, l’atelier des chefs à Lyon a accueilli Les Toques bio, dans sa très jolie cuisine professionnelle.

Les 3 finalistes sont Ludovic,

concours Les Toques Bio 2017

Laurence

concours Les Toques Bio 2017

et Clara

concours Les Toques Bio 2017

Tous 3 sont adeptes du Bio, Clara est végétarienne, Laurence et Ludovic, flexitariens.

 

Première épreuve : recette créative au riz de Camargue

Les candidats ont 1 h 30 pour concocter leur recette avec les produits frais Bios qu’ils ont acheté le matin, au marché Bio de la Croix rousse.

Certains ont plus d’aisance que d’autres dans la technique mais ils ne semblent pas trop stressés même pendant le passage du jury pour le Facebook Live !

Laurence apporte la première assiette, très jolie, nommée « Fantaisie d’automne », à base de riz rose, crème de courgette, coulis de betterave aux framboises et tuile au curcuma.

concours Les Toques Bio 2017

Le coulis de betterave aux framboises est délicieux et il apporte la pointe d’originalité et les couleurs qui magnifient cette assiette.

Les petits légumes croquants sont très décoratifs.

La tuile au curcuma (quoique manquant d’assaisonnement) est une idée intéressante. Cuite à la poêle, « jusqu’à l’arrêt du crépitement » nous dit Laurence.

Cette entrée est très bonne. Cependant, à mon avis, un assaisonnement plus harmonieux l’aurait élevé un rang au-dessus.

Laurence me dit, en passant, qu’elle a remplacé l’ail par de l’oignon dans sa recette, ayant lu que j’étais intolérante à l’ail. Délicate attention ! J’avais un peu peur d’être influencée dans les plats à goûter, par la présence d’ail… La recette est sur son blog.

Ludovic nous propose sa création : « Le riz rose de Camargue en trois façons, Makis de riz aux légumes de saison, Cromesquis de riz à la mozzarella et tuile de riz aux fanes de carotte »

concours Les Toques Bio 2017

Je trouve que l’idée des 3 textures est une très belle idée. La tuile de riz est vraiment intéressante même si elle aussi, manque d’assaisonnement. Le cromesquis au riz ne m’a pas convaincu et le maki aux petits légumes manquait à mon gout de peps.

Vient ensuite l’assiette de Clara, « Duo de riz de camargue à la betterave et aux noix pimentées fondue de fenouil au jus d’orange, coriandre et crème de curcuma ».

concours Les Toques Bio 2017

C’est une généreuse assiette végétarienne aux riz rouge et noir, au fenouil et orange, coulis orange décoré de tagliatelles de courgettes, betteraves rôties et noix caramélisées au piment d’Espelette. Le fenouil au coulis d’orange m’a beaucoup plu et j’ai adoré les noix caramélisées au piment. J’ai trouvé néanmoins, que le riz n’était pas assez mis en valeur, noyé dans la variété d’accompagnements.

La notation est sur 100 et porte sur de nombreux critères. 2 nouveaux critères cette année avec le gaspillage et la vision du bio des candidats. On nous apporte donc aussi le bol des déchets pour évaluer le gaspillage. Sérieux, le jury !

 

Deuxième épreuve : le riz au lait aux noisettes et fruits rouges, recette proposée par le chef Régis Marcon

Le riz utilisé est le nouveau riz de Priméal, le riz rose de Camargue, élaboré à partir de riz rouge comportant un mondage spécial. Les candidats ne l’avaient jamais cuisiné car c’est une nouveauté !

La recette imposée laisse le choix du lait : de vache entier (sans lactose) , lait d’amande, lait de coco ou bien un mélange.

Ils ont tous les 3 choisi mélange de lait d’amande et de coco, choix judicieux à mon avis !

Bon, je ne suis pas fan du tout de riz au lait de vache donc j’attends de voir à la dégustation, si le gout change avec des laits végétaux.

Le premier riz est celui de Clara. Il est moelleux sans être pâteux, pas trop sucré (elle a diminué la quantité de sirop d’agave – choix judicieux à mon sens !). La menthe est ciselée pour apporter un côté frais et les noisettes sont concassées grossièrement et déposées sur le riz au lait (entorse à la recette car celle-ci indique d’ajouter les noisettes dans le riz, mais j’aime bien le coté croquant des noisettes).

Je déplore la quantité réduite de myrtilles (coupées en 2). Les myrtilles apportent la petite acidité qui me plait beaucoup dans ce riz au lait.

Bon, finalement, cuisiné ainsi j’aime beaucoup le riz au lait (bientôt la recette sur le blog !)

Ensuite, le riz de Laurence. Il est un peu plus pâteux, la menthe a été infusée dans le lait. Les noisettes sont concassées plus finement et intégrées dans le riz. Originalité : des pointes de coulis de myrtille en décoration et sur le riz au lait. C’est joli mais trop sucré pour moi. Et du coup, pas assez de myrtille pour moi encore ! la recette indiquait 150 grammes soit 50 grammes par assiette.

Le riz au lait de Ludovic est joliment présenté, entouré de feuilles de menthe. On retrouve aussi du coulis de myrtille. Il est bon mais les feuilles entières de menthe ne sont pas aisées à manger, donc la fraicheur de la menthe manque en bouche à mon gout.

Le riz long rose de Camargue se prête bien à cette recette, la consistance est agréable et la couleur rosée, très appétisante .

Ayant gouté les 3 versions, j’imagine déjà la mienne : lait d’amande et de coco mélangés, un peu de noisettes hachées dans le riz et des noisettes concassées par-dessus (peut être caramélisés), de la menthe infusée dans le lait avec la gousse de vanille et de la menthe ciselées sur le riz. Et suffisamment de myrtilles ou de framboises… Un régal en perspective !

Je trouve que cette recette est beaucoup plus facile et rapide que la recette imposée de Régis Marcon, le  ragout de lentilles vertes et corail (absolument délicieux) que nous avions fait l’année dernière.

 

Le résultat du concours Les Toques Bio 2017 !

La gagnante de cette édition 2017 est Laurence. Cependant le choix a été difficile car sa création avait convaincu le jury très largement mais son riz au lait était en 2ème position. Elle gagne un séjour à l’hôtel de Régis Marcon et un cours de cuisine avec le chef Régis Marcon. Je lui ai conseillé le cours sur les champignons auquel j’ai participé l’année dernière et que j’ai adoré.

La deuxième place est remportée par Clara dont le riz au lait était top.

Et la 3ème place est pour Ludovic.

Bravo aux 3 finalistes de cette édition fort sympathique.

La suite, les Toques Bio 2018 !

Le concours Les toques bio est vraiment un concours très convivial et très bien organisé, Julie a toute mon admiration.

Et l’équipe est fort sympathique, 11 personnes du groupe Ekibio étaient présente (chef de produit, graphiste, webmaster, directeur général, directeur marketing, etc. ). L’éthique du groupe Ekibio me plait beaucoup (cantine Bio, respect des personnes, bureaux Feng Shui, etc)

Les inscriptions pour l’édition 2018 se feront en avril sur le site Les toques Bio . Alors à vos fourneaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *