Tarte myrtille amande légère et rustique

tarte myrtille amande

Quoi de meilleur qu’une tarte myrtille maison ? Une tarte myrtille amande maison !

Sans rire, cette tarte réalisée avec des myrtilles sauvages est fabuleuse. Pas de crème pâtissière pour cette tarte mais une bonne crème d’amande pas trop sucrée.

Imaginez croquer dans les myrtilles juteuses puis dans le moelleux de la crème d’amande et enfin attaquer la pâte croustillante… 

myrtilles sauvages

Vous pouvez aussi utiliser des mûres, des framboises, un mélange de fruits rouges frais ou surgelé.  

Pas besoin de moule à tarte pour cette tarte rustique, une plaque à pâtisserie suffit. 

La pâte à tarte sablée au petit épeautre et à l’huile d’olive est parfaite pour cette tarte aux myrtilles sauvages. Facile à réaliser, légère et digeste, j’ai du mal à changer de pâte… 

Difficulté         2 / 5                            

Préparation     20 minutes 

Cuisson   31 minutes environ au four à 170 °

Recette tarte myrtille amande légère et rustique                              

Ingrédients :   pour 1 tarte de 26 cm environ (8 parts)

Pour la pâte

200 g de farine de petit épeautre bise

50 g de poudre d’amande fine (torréfiée de préférence)

30 g de sucre blond de canne bio

2 pincées de fleur de sel

1 petit œuf (50 g environ)

50 g d’eau froide

50 g d’huile d’olive bio

Pour la garniture

60 g de poudre d’amande fine (torréfiée de préférence)

50 g de sucre blond de canne bio

15 g de farine de petit épeautre bise (ou blé T80)

75 g de beurre demi-sel mou

1 oeuf

500 g de myrtilles sauvages

Quelques amandes effilées

Progression :

  • Sortir le beurre à température ambiante à l’avance

Préparer la pâte

  • Verser la farine, la poudre d’amande, le sucre et le sel dans un bol et mélanger 
  • Former un puit et ajouter l’œuf entier, l’huile et l’eau 
pâte à tarte à l'huile d'olive
  • Mélanger à la cuillère puis à la main. Ne pas insister ni pétrir 
pâte à tarte à l'huile d'olive
  • Laisser la pâte reposer au frais pendant la suite des opérations
  • Laver les myrtilles et les essuyer avec du papier absorbant
myrtilles sauvages

Préparer la garniture

  • Écraser le beurre à la fourchette s’il n’est pas assez mou
  • Ajouter la poudre d’amande, la farine et le sucre. Bien mélanger
tarte amandine aux myrtilles
  • Ajouter l’œuf entier et mélanger. Placer au frais 
tarte myrtille amande

Préparer la tarte rustique

  • Étaler la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson. Former un cercle de la hauteur du papier (30 cm) afin que la tarte soit assez fine
tarte maison
  • Pour les puristes comme moi, recouper le cercle régulièrement (à l’aide d’un gabarit formé d’un couvercle, une assiette, un plat ou autre)
tarte maison
  • Faire glisser le papier cuisson sur la plaque à pâtisserie (de préférence perforée)
  • Étaler la crème d’amande jusqu’à 1,5 à 2 cm du bord environ
tarte amandine aux myrtilles
  • Ajouter la moitié des myrtilles (250 g) sur une couche
tarte myrtille amande
  • Replier les bords uniformément
tarte myrtille amande
  • Cuire au four à 170° pendant 20 à 24 minutes en surveillant la coloration 
tarte myrtille amande
  • Sortir la tarte du four et ajouter les myrtilles restantes. Parsemer de quelques amandes effilées
tarte myrtille amande
  • Remettre au four à 170-180° pour 7 minutes 
tarte myrtille amande
  • Laisser refroidir sur une grille

Prêt ? 1,2,3…Dégustez …… la tarte myrtille amande légère et rustique nature ou avec des fruits rouges frais. 

tarte myrtilles

Astuces pour réussir la tarte myrtille amande légère et rustique 

La pâte : de grâce, arrêtez d’acheter des pâtes sablées ! Elles sont si simples à réaliser avec de l’huile d’olive. Et beaucoup plus digestes qu’au beurre. Choisissez une bonne huile d’olive bio pas trop marquée en goût. Pour moi l’huile crétoise ou à défaut une huile bio d’assemblage de l’UE (dont la saveur est constante).

La poudre d’amande : elle est toujours plus parfumée après avoir été torréfiée. Voir ici Torréfier les amandes, kesako.  

Vous pouvez aussi la remplacer par de la poudre de noisette. La pâte sera plus parfumée et la crème plus corsée. Cette première version était délicieuse quoique plus rustique avec des noisettes.

tarte myrtille noisette

Les myrtilles :  ici des myrtilles sauvages peu sucrées. La double cuisson permet d’avoir des myrtilles un peu croquantes au-dessus de la tarte. C’est ce que j’aime et si je n’ai pas peur de l’échinococcose du renard, je rajoute des myrtilles crues.  Parce que la compote de myrtille très sucrée sur la tarte, bof bof pour moi. Tout comme la crème pâtissière d’ailleurs ! 

recette aux myrtilles

Le sucre : moins de sucre pour cette tarte myrtille amande avec des myrtilles sauvages, ce n’est pas assez sucré. La saveur de la myrtille cuite ressort mieux avec un peu de sucre. Pour moi, 80 g au total est le bon dosage. Ce n’est pas beaucoup pour une tarte, vous pouvez l’augmenter selon vos goûts. Mais évitez de sucrer les myrtilles afin de ne pas avoir une compote justement. 

Pourquoi faire cette recette de tarte myrtille amande légère et rustique ?

Voici une tarte rustique facile à réaliser en vacances avec peu de matériel. La tarte myrtille amande est assez peu sucrée (10 g de sucre ajouté par part). 

L’amande s’accorde à ravir avec la myrtille mais aussi avec d’autres fruits rouges comme mûre, framboise, cassis ou groseille. 

La noisette en remplacement de l’amande donnera une tarte aux myrtilles plus rustique et également délicieuse (la noisette est en général moulue moins finement).

Cette tarte myrtille amande se conserve aisément plusieurs jours au frais bien emballée. 

cuisinons de saison

Je propose cette tarte aux myrtilles à Gut pour Cuisinons de saison du mois d’août.

Vous les aimez comment, vous, les tartes aux myrtilles ?

18 commentaires sur “Tarte myrtille amande légère et rustique

  1. Tu me prends par les sentiments avec cette tarte ! la myrtille est mon péché mignon et je n’y résiste pas même lorsque je prends de bonnes résolutions en voulant ne pas manger de gâteaux ! Elle est bien belle et fort tentante. Merci de l’offrir à cuisinons de saison valérie. Bisous

    1. Bonjour Gut,
      Moi aussi fan de myrtille. Franchement cette tarte est vraiment peu sucrée et très parfumée. A dévorer sans état d’âme (out presque !). Bises et bon week end

  2. D’origine lyonnaise, la pâtisserie se fait au beurre, mais j’ai fait des progrès ,car j’utilise de l’huile dans certains cakes, mais de là,à passer à l’olive, je recule carrément. J’attends ton retour avant de me lancer??
    Je ne voudrais pas me trouver dans l’obligation de tout jeter,ce qui est contre mes principes.
    Merci par avance,et agréable WE. Chris 06

    1. Bonjour Chris 06,
      Alors tu peux foncer sans état d’âme. L’huile d’olive est merveilleuse en pâtisserie. Pas une huile d’olive tres forte comme certaines huiles portugaise. Une basique huile Bio de l’UE à défaut d’huile crétoise sera parfaite.
      La pâte à tarte à l’huile d’olive est facile à faire et plus digeste.
      Le gout de l’huile d’olive ne ressort pas. Un ami très classique en cuisine a été étonné de savoir que le cake sucré qu’il venait d’apprécier était réalisé à l’huile d’olive.
      J’attends avec impatience ton retour !
      Bon week end

  3. l’huile d’olive dans la pâtisserie, ça ne me fait pas peur ! des souvenirs de biscuits corses délicieux, avec huile d’olive et vin blanc, et tant d’autres exemples méditerranéens qui me mettent l’eau à la bouche …
    par contre, poudre d’amande torréfiée, je n’ai jamais fait. Je suppose qu’on l’étale sur une plaque et un petit moment au four ? merci de m’aider sur ce point !

    1. Bonjour Kgette,
      L’huile d’olive est merveilleuse en pâtisserie. Bien mieux qu’une huile neutre d’ailleurs. j’ai essayé un financier à l’huile Isio 4 et poudre d’amande non torréfiée et le résultat gustatif était beaucoup moins bon.
      J’ai omis le lien vers l’article complet pour torréfier la poudre d’amande et c’est réparé. Tout est expliqué en détail ici.
      https://123degustez.fr/recettes/recettes-sucrees/torrefier-poudre-damande/
      Bon week end et à bientôt

  4. pardon, j’ai questionné trop vite ! naturellement, la réponse pour la poudre d’amandes torréfiées est sur ton blog, décidément parfait ! en attendant de trouver les fruits rouges ou les myrtilles au marché, je vais la tester dès ce matin en macarons avec mes blancs d’oeufs du frigo !!!!

  5. Excellente version avec une seule cuisson des myrtilles pour moi. J’aime qu’elles cuisent toutes et parfument bien la crème en dessous. J’ai ramassé les myrtilles sauvages à Chastreix dans la montée du Sancy, je leur trouve une légère amertume qui disparaît à la cuisson et je sucre à la sortie du four chaud.
    Merci pour tous tes partages, toujours très variés.

    1. Merci pour ce retour. Je suis ravie que cette tarte vous ait plu.
      J’ai essayé une version avec une seule cuisson et vraiment préféré avec 2 cuissons et la différence de texture. Mais chacun ses gouts !
      Belle soirée

  6. Bonjour Valerie
    J ai fait la recette avec des mûres (pas trouvé de myrtilles au marché).
    C était également délicieux ; je pense que l apport des fruits en 2 temps y est aussi pour beaucoup !
    Merci pour toutes vos idées.
    Sylvie

    1. Bonjour Sylvie,
      Merci pour ce retour. J’ai hate d’essayer cette tarte avec des mûres. Et oui, ayant testé les 2, ce sera toujours pour moi, une cuisson des fruits en 2 temps.
      Belle soirée

  7. Plaisir et régal du week-end avec cette de tarte délicieuse et tout ce que j’ai définitivement adopté :farine de petit epautre et huile d’olive….ça change tout!!!! Le seul bémol pour moi,en Normandie pas de myrtilles sauvages donc myrtilles congelées….merci

  8. Allez je vais encore faire un dikke nek comme on dit en bruxellois (un gros cou) mais moi pour les fonds de pâte comme je n’ai pas le temps de la faire, je l’achète en direct chez Picard qui livre à domicile en parfaite chaîne du froid. personne n’y a jamais rien vu. Quelle est ta position sur le sujet ?
    Amitiés, Mark.

    1. Bof, bof et rebof !
      Franchement c’est tres facile de réaliser sa pâe à tarte (surtout avec de l’huile, elle est inratable).
      Et au moins, on sait ce qu’il y a dedans, pas d’additif, ni conservateur ni sucre douteux…
      Un de mes amis, qui n’avait jamais voulu réaliser ses pâtes m’a dit récemment qu’il était devenu le roi de la pâte à tarte grace à ma recette (celle de la tarte aux sardines avec du blé).
      Alors Mark, mon conseil : oublie Picard !
      Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité