.

Cake orties et raclette

cake orties et raclette

Ce cake orties et raclette est ma version 2024 du cake aux orties. L’ortie, cette plante aux mille vertus est un allié santé et fait des merveilles en cake salé. Toutes les semaines ou presque, un cake aux orties s’invite au menu chez moi et les amis de passage se régalent. 

Très facile, économique, savoureux, vous devez absolument essayer ce cake ou une des autres versions du blog après votre prochaine sortie nature. Et je suis sûre que cela vous réconciliera avec les mauvais souvenirs d’enfance de piqûre d’ortie ! 

J’utilise ma farine préférée, la farine de petit épeautre (ou engrain), qui rend les cakes ultra moelleux. Mais une bonne farine demi-complète bio pourra faire l’affaire. 

Difficulté   1,5 / 5

Préparation   20 minutes

Cuisson 40 à 45 minutes au four à 180°

Recette cake orties et raclette

Ingrédients :  pour 1 cake

175 g de pointes d’orties

2 échalotes 

3 œufs moyen bio

1 yaourt de brebis bio

45 g d’huile d’olive extra vierge 

2 c. à soupe de jus de citron 

20 g de fromage de chèvre très sec (ou de parmesan) 

150 g de farine de petit épeautre bio

50 g de poudre d’amande torréfiée 

10 g de poudre à lever bio

½ c. à café de sel

2 pointes de piment d’Espelette

100 à 120 g de fromage à raclette

Graine de courge et de tournesol bio

Progression :

  • Laver les pointes d’orties dans plusieurs eaux. Essorer et peser 175 g 
recette aux orties
  • Laver les échalotes et les cuire entières pendant 10 minutes sur le tamis du vitaliseur (ou les émincer et les faire revenir dans l’huile d’olive)
  • Rajouter les pointes d’ortie et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Laisser refroidir
cake aux orties
  • Râper le fromage sec de chèvre (ou le parmesan) 
cake orties et raclette
  • Dans le bol du robot, placer les orties, les échalotes sans la peau, le fromage de chèvre râpé, le yaourt, le jus de citron, l’huile d’olive, le sel et le piment d’Espelette. Mixer finement
  • Ajouter les œufs et mixer rapidement
cake orties et raclette
  • Débarrasser dans un cul de poule. Ajouter la farine de petit épeautre, la poudre d’amande et la poudre à lever au centre. Bien mélanger sans fouetter
cake orties et raclette
  • Découper le fromage à raclette en cubes de 1 cm environ
  • Chemiser un moule à cake avec du papier cuisson
  • Verser la préparation dans le moule. Ajouter les dés de raclette de façon uniforme et les enfoncer avec le doigt
cake orties et raclette
  • Parsemer de graines de courge et de tournesol
cake orties et raclette
  • Cuire au four préchauffé à 200 ° et baisser immédiatement la chaleur à 180. Après 20 à 25 minutes de cuisson, couvrir d’un papier cuisson et poursuivre la cuisson pour 10 minutes environ. Une pointe de couteau plantée dans le cake doit ressortir sèche
cake orties et raclette
  • Démouler et laisser refroidir sur une grille
cake orties et raclette

Prêt ? 1,2,3…Dégustez…… le cake orties et raclette tiède avec une salade verte ou quelques aromatiques ! 

cake orties et raclette

Astuces pour réussir le cake orties et raclette

Les orties : cueillez les orties (les 4 premières feuilles) loin des cultures traitées et des axes routiers. 

L’ortie est riche en fer, zinc, vitamine C. Elle est détoxifinante, anti-inflammatoire et diurétique.

La pré-cuisson des orties : j’utilise évidemment mon vitaliseur et c’est tellement pratique. Vous pouvez sinon faire blanchir les pointes d’orties dans l’eau bouillante pendant quelques minutes ou les utiliser crues avec un bon mixeur.

La farine de petit épeautre : ma farine chouchou avec sa saveur de noisette. Elle contient moins de gluten que la farine de blé et elle donne un moelleux incomparable aux cakes et aux gâteaux. Vous pouvez néanmoins la remplacer par une farine de grand épeautre demi complète ou une bonne farine de blé. 

La poudre d’amande : elle apporte une touche supplémentaire de raffinement. Mais vous pouvez la remplacer par la même quantité de farine. 

Le yaourt de brebis : il est bien épais et c’est mon préféré. Sinon remplacez-le par un autre yaourt.

L’huile d’olive : une huile extra vierge sinon rien ! Ici une huile d’olive crétoise qui est douce et peu acide.

Le jus de citron : il permet d’éviter une trop grande oxydation et de garder la belle couleur verte des orties. Je n’avais pas utilisé cette astuce dans mes premiers cakes aux orties. Mais cela change tout pour le visuel ! 

Le fromage sec de chèvre : astuce anti-gaspi pour utiliser un vieux fromage un peu trop sec et un peu trop fort. Sinon, remplacez-le par du parmesan. J’ai remarqué que le parmesan (ou le chèvre sec ici) donnait au cake une croute avec plus de caractère. Il participe également au juste assaisonnement. 

L’assaisonnement : modulez la quantité de sel en fonction de fromage utilisé, plus ou moins salé. Ne zappez pas le piment d’Espelette (et remplacez-le par un piment plus puissant si vous préférez).

Vous pouvez rajouter une 20gtaine de feuilles de menthe (menthe douce) pour ajouter un petit plus. La menthe une fois cuite sera peu perceptible (n’utilisez pas de la menthe poivrée).

Le fromage à raclette : le fromage à raclette fondu et moelleux donne beaucoup de caractère à ce cake. Ici une bonne raclette fermière qui peut être remplacée par une tomme fermière ou sinon par de la féta ou du bleu. 

La cuisson du cake : enfournez dans le four à 200° et baissez immédiatement la chaleur. Mon astuce pour chemiser un moule en 1 minute. Prévoyez un papier cuisson suffisamment grand pour pouvoir couvrir le cake en cours de cuisson (ceci afin d’éviter trop de coloration).

D’autres recettes avec des orties : le cake marbré aux orties, les muffins aux orties, la tarte aux orties et le premier cake aux orties du blog, le cake aux orties facile et healthy.   

Cake orties et raclette

Un cake parfumé et moelleux, simple et économique.
4.75 from 4 votes
 Temps de préparation :   20 minutes
 Temps de cuisson :   45 minutes
 Régime :  IG bas
 Portions :  1 cake

Ingrédients
  

  • 175 g de pointes d’orties
  • 2 échalotes
  • 3 œufs moyen bio
  • 1 yaourt de brebis bio
  • 45 g d’huile d’olive extra vierge 
  • 2 c. à soupe de jus de citron 
  • 20 g de fromage de chèvre très sec (ou de parmesan) 
  • 150 g de farine de petit épeautre bio
  • 50 g de poudre d’amande torréfiée 
  • 10 g de poudre à lever bio
  • ½ c. à café de sel
  • 2 pointes de piment d’Espelette 
  • 100 à 120 g de fromage à raclette
  • Graine de courge et de tournesol bio

Progression
 

  • Laver les pointes d’orties dans plusieurs eaux. Essorer et peser 175 g 
  • Laver les échalotes et les cuire entières pendant 10 minutes sur le tamis du vitaliseur (ou les émincer et les faire revenir dans l’huile d’olive)
  • Rajouter les pointes d’ortie et poursuivre la cuisson pendant 5 minutes. Laisser refroidir
  • Râper le fromage sec de chèvre (ou le parmesan) 
  • Dans le bol du robot, placer les orties, les échalotes sans la peau, le fromage de chèvre râpé, le yaourt, le jus de citron, l’huile d’olive, le sel et le piment d’Espelette. Mixer finement. Ajouter les œufs et mixer rapidement
  • Débarrasser dans un cul de poule. Ajouter la farine de petit épeautre, la poudre d’amande et la poudre à lever au centre. Bien mélanger sans fouetter
  • Découper le fromage à raclette en cubes de 1 cm environ. Chemiser un moule à cake avec du papier cuisson
  • Verser la préparation dans le moule. Ajouter les dés de raclette de façon uniforme et les enfoncer avec le doigt. Parsemer de graines de courge et de tournesol
  • Cuire au four préchauffé à 200 ° et baisser immédiatement la chaleur à 180. Après 20 à 25 minutes de cuisson, couvrir d’un papier cuisson et poursuivre la cuisson pour 10 minutes environ. Une pointe de couteau plantée dans le cake doit ressortir sèche. Démouler et laisser refroidir sur une grille.  

ASTUCES

La pré-cuisson des orties : j’utilise évidemment mon vitaliseur et c’est tellement pratique. Vous pouvez sinon faire blanchir les pointes d’orties dans l’eau bouillante pendant quelques minutes ou les utiliser crues avec un bon mixeur.
© 123degustez.fr

Pourquoi faire cette recette de cakes ortie et raclette ?

Ce cake moelleux et savoureux va ravir vos convives. Tout le monde connait la soupe aux orties (dont je ne suis pas fan d’ailleurs) mais le cake est méconnu. Ce cake orties et raclette a du caractère et la saveur un peu terreuse des orties est légère. 

Comme tous mes cakes, celui-ci n’est pas sec et il est bien moelleux. 

Je propose cette recette au site Recettes.de et à Floencuisine pour le défi cuisine de mai sur le thème anti-gaspi.

Tentés par cette recette avec des orties ? Dites-le dans les commentaires ! 

C'est à vous !

Vos commentaires sont importants pour moi et rendent le blog vivant 😄

5 Commentaires

  1. Carmona

    5 stars
    Bonjour Valerie, je suis d’accord avec Irène, la taille du moule est importante quand à la forme du cake, car s’il est trop grand, le cake sera moins gonflé donc pas esthétique,. J’ai des orties à côté de chez moi, je vais essayer. Je rajouterai un peu de crème fraîche. Votre blog est très bien fait. Merci.

  2. Laeti

    5 stars
    Humm, voici un cake qui titille les papilles!!!

    1. Valérie

      Oui, il est à essayer !
      Belle journée

  3. Irène

    5 stars
    Bonjour Valérie,
    Très tentante, cer recette !
    Merci !
    Par contre, pourriez-vous presicer la taille de votre moule à cake ?
    Cette question est aussi valable pour toutes vos autres recettes, car c’est un élément indispensable pour bien réussir une recette.
    Personnellement, je pense que mon moule a cake doit être plus grand que le vôtre, car quand je fais des cake, j’utilise 4 œufs.
    Et pour la cuisson, je trouve que la cuisson d’un cake à 180°C le dessèche trop, et je préfère cuire 1 heure à 150 ou 160°C qu’à 180-200°C.
    Par contre comme vous, je suis fan de la farine de petit-épeautre ! 😃

    1. Valérie

      Bonjour,
      Je ne partage pas votre avis. La taille n’est pas importante. elle va juste déterminer la forme du cake. Et j’utilise indistinctement plusieurs talle de moules pour mes recettes.
      Pour la cuisson, vous pouvez en effet diminuer la chaleur du four et prolonger la cuisson.
      Je pense qu’il fait mieux « saisir » la cake au début de la cuisson pour qu’il soit bien levé et diminuer la chaleur ensuite.
      La farine de petit épeautre donne aux cakes une constance très moelleuse aussi.
      Belle journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez cette recette




7 Partages
Enregistrer7
Partagez
Partagez
Tweetez
More