Gigot de 7 heures à l’orange

gigot de 7 heures

Le gigot d’agneau pour Pâques est incontournable ! Si vous adorez le gigot traditionnel avec des flageolets ou un gratin dauphinois plein d’ail, passez votre chemin. Si vous trouvez que c’est gras, lourd et aillé, alors… voilà ce qu’il vous faut… un gigot de 7 heures à l’orange !

Connaissez-vous le gigot de 7 heures fondant, confit lentement au four, nappé d’une sauce épaisse et bien parfumée et servit avec du petit épeautre bio ? C’est un pur bonheur gustatif !

Cette recette est ultra facile, le gigot cuit tout seul.

J’ai pris quelques libertés (à peine) par rapport à la recette traditionnelle qui comporte du fond de veau. Pas le courage de faire mon fond de veau (pas vraiment viandarde), le fond de veau déshydraté pas top (je n’en pas trouvé du bio). Donc, out le fond de veau.

Idem pour les gousses d’ail forcément.

Le fond de veau est remplacé par un zeste d’orange (c’est top croyez-moi) et les gousses d’ail, par des échalotes entières. Libre à vous de rajouter de l’ail (pourvu que vous ne m’invitiez pas à déjeuner !)

Le boucher a gentiment découpé son gigot de plus de 2,5 kilos pour faire un gigot raccourcis de 1,5 kg. Il m’a recommandé le gigot pour cette recette et pas l’épaule (plus grasse).

La cuisson prend du temps, certes mais elle ne demande quasiment pas de surveillance.

La préparation est rapide. Il faut juste anticiper. Le mieux est de cuire le gigot de 7 heures sur 2 jours (c’est ce que j’ai fait). Pour servir le gigot avec du petit épeautre, il faut aussi penser à le faire tremper 12 à 20 heures avant, ici la cuisson infaillible du petit épeautre en 10 minutes..

Vous pouvez même préparer de délicieuses verrines salées pour Pâques avec ce gigot de 7 heures à l’orange !

Et vous, vous l'aimez comment le gigot ? Commentez tout en bas de la recette !

Difficulté                       2 / 5

Préparation                 15 minutes

Cuisson                          7 heures à 120 – 130 °

 

Recette gigot de 7 heures à l’orange

 

Ingrédients :

 1 gigot d’agneau fermier de 1,5 kilo

4 belles carottes

4 oignons moyens

8 échalotes

1 zeste d’orange bio

1 feuille de laurier

2 cuillères à café bombées de mélange thym – origan – romarin

Sel et poivre

3 verres de vin blanc sec

4 cuillères à soupe d’huile d’olive

 

1 cocotte de la taille du gigot (avec couvercle)

 

Progression :

  • Sortir le gigot. Enlever le gras s’il y en a beaucoup. Ici très peu de gras

gigot de 7 heures

  • Badigeonner le gigot avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive. Frotter avec les herbes sèches. Saler et poivrer

gigot de 7 heures

  • Laisser le gigot à température ambiante pendant 2 heures
  • Emincer les oignons
  • Couper les carottes en dés de ½ cm environ

gigot de 7 heures

  • Eplucher les échalotes et les garder entières
  • Avec un couteau économe, prélever le zeste de l’orange

gigot de 7 heures

  • Avec des ciseaux, le couper en fines lanières de 1 mm de large

gigot de 7 heures

  • Faire revenir lentement les oignons dans 1 cuillère d’huile d’olive dans une petite poêle pendant 5 à 10 minutes

gigot de 7 heures

  • Une fois qu’ils sont bien transparents ajouter les carottes et réserver

gigot de 7 heures

  • Après les 2 h de repos, faire dorer le gigot sur toutes les faces dans une cocotte de sa taille. Cela prend 10 minutes environ
  • Sortir le gigot, vider la graisse et essuyer la cocotte avec un papier absorbant

gigot de 7 heures

  • Dans la cocotte, poser les oignons et les carottes
  • Ajouter le gigot
  • Verser 3 verres de vin blanc sec et un verre ½ d’eau
  • Ajouter la feuille de laurier, le zeste d’orange et les échalotes
  • Allumer le four à 120-130°
  • Faire bouillir sur le feu quelques minutes

gigot de 7 heures

  • Couvrir la cocotte. Enfourner pour 7 heures
  • Au bout de 4 heures, surveiller l’évaporation du liquide, retourner le gigot et l’arroser. Si besoin, rajouter un peu d’eau, du sel et du poivre.  A ce stade, soit continuer la cuisson pour encore 3 heures, soit sortir le gigot et le réserver au frais pour finir la cuisson le lendemain. La cuisson se fait toujours cocotte fermée.

gigot de 7 heures

  • Une heure avant la fin, découper la dernière carotte en tronçons de 1 cm et l’ajouter dans la cocotte

gigot de 7 heures

  • 20 minutes avant le service, faire cuire le petit épeautre selon ma recette infaillible

cuisson petit épeautre

Prêt ? 1,2,3…Dégustez…… ce gigot de 7 heures à l’orange avec du petit épeautre (avec ma cuisson rapide en 10 minutes, le petit épeautre est fondant et moelleux)

gigot de 7 heures

 

Astuces pour réussir le gigot de 7 heures à l’orange

N’oubliez pas de sortir le gigot 2 heures à l’avance pour qu’il soit à température ambiante, c’est important

Utilisez le gigot pour cette cuisson et non l’épaule qui est plus grasse.

Timing pour le gigot de 7 heures :

Pour le déjeuner – commencez la veille pour 2 + 4 heures (de 14 heures à 20 heures par exemple) et finir le lendemain de 10 heures à 13 heures. Faites tremper le petit épeautre à 20 heures la veille.

Pour le soir – commencer à 11 heures pour finir à 20 heures. Faites tremper le petit épeautre le matin vers 7-8 heures.

Je fais mon mélange d’herbes avec de l’origan de Crête, du thym bio et du romarin du jardin. Utilisez vos herbes préférées ou des herbes de Provence de bonne qualité.

Pourquoi le gigot de 7 heures à l’orange ?

L’orange apporte un parfum subtil à ce gigot de 7 heures et c’est une belle alternative à l’ail, même pour les amateurs.

Cette viande fondante est sublime et la cuisson du gigot de 7 heures est vraiment facile. Il faut juste anticiper. Et patienter !

Avec les restes, faites ces verrines salées de Pâques et épatez vos convives !

verrine salée pour paques

6 commentaires sur “Gigot de 7 heures à l’orange

    1. Bonjour Patricia, Merci pour ce message et cette remarque. Je n’avais indiqué à aucun moment qu’il s’agissait d’un gigot d’agneau. Je viens de rectifier.
      En effet, ce n’est pas forcément évident pour tout le monde.
      Encore merci et à bientôt

  1. Bonjour Valérie,

    Merci pour cette recette appétissante que je vais m’empresser d’essayer le weekend prochain. Pouvez-vous préciser si vous couvrez la cocotte avant d’enfourner?

    Bonne journée
    Christine

    1. Bonjour Christine,
      Merci pour cette question. C’est vrai, je n’avais écrit à aucun moment qu’il fallait couvrir la cocotte. Oui, la cuisson se fait cocotte fermée ! Certaines recettes préconisent même de sceller la cocotte avec une pâte morte. Je préfère pourvoir ouvrir la cocotte et contrôler …
      Pourtant, je lis et relis chaque recette attentivement. Je viens de modifier, merci encore.
      Belle journée et régalez vous avec ce gigot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *