Pesto basilic pour l’hiver, si facile

pesto basilic pour l'hiver

Je ne sais pas chez vous mais mes basilics ont proliféré à la folie cet été. Je dis « les » car quand on aime on ne compte pas ! Je plante chaque printemps pas moins de 5 variétés de basilic. A la fin de l’été, voici la période idéale pour préparer du pesto basilic pour l’hiver.

Cette recette est très facile et très rapide. Vous allez l’adorer et vous demander comme moi, pourquoi vous n’avez pas fait plus tôt, votre réserve de pesto maison pour l’hiver.

Comme pour le gâteau au chocolat, les ingrédients du pesto sont toujours sensiblement les mêmes, seules les proportions changent.

Si le basilic n’est pas de votre jardin, choisissez un basilic très fraichement cueilli et bio. 

basilic

Ici, j’ai opté pour un gout discret de pignons de pin. Libre à vous d’adapter les quantités de pignon de de parmesan selon vos gouts et de rajouter une gousse d’ail. 

Difficulté                      1,5 / 5                           

Préparation                   10 minutes                           

Cuisson                         pas                               

Recette Pesto basilic pour l’hiver 

Ingrédients :   pour 225 ml ou un bac à glaçons 

70 g de feuilles de basilic

90 g de parmesan en copeaux

50 g de pignons de pin

10 cl d’huile d’olive bio (90 g)

1 cuillère à soupe de jus de citron

1 bonne pincée de fleur de sel

Poivre 5 baies du moulin

1 pointe de couteau de piment d’Espelette 

Progression :

  • Laver et sécher les feuilles de basilic
basilic
  • Couper le parmesan en copeau
  • Presser le citron
  • Rassembler tous les ingrédients secs
pesto basilic pour l'hiver
  • Placer tous les ingrédients secs dans un blender (feuilles de basilic, citron, parmesan, pignon, sel, poivre, piment). Ajouter le jus de citron et la moitié de l’huile d’olive. Mixer par à coup.
pesto basilic pour l'hiver
  • Ajouter l’huile d’olive petit à petit, jusqu’à la consistance souhaitée (pour moi 10 cl)
pesto basilic
  • Réserver dans un pot en filmant « au contact »
pesto basilic pour l'hiver
  • Ou verser le pesto basilic dans un bac à glaçon et congeler pour l’hiver !
conservation pesto
  • Une fois congelés, réserver les glaçons dans un sac congélation
conservation pesto

Prêt ? 1,2,3…Dégustez…… le pesto basilic tartiné sur du bon pain comme mon fabuleux pain maison au petit épeautre ou avec des pâtes cet hiver !  

pesto basilic pour l'hiver

Astuces pour réussir le pesto basilic pour l’hiver

Le basilic : frais cueilli et bio. Toutes les variétés conviennent, le gout sera sensiblement différent selon les variétés. Ici une majorité de basilic Grand Vert (un des plus classiques) avec un peu de basilic anis.  

Le jus de citron : il permet de limiter l’oxydation. Mais quand même au contact de l’air, le pesto noircit. C’est pour ceci qu’il vaut mieux filmer « au contact », ce qui veut dire que le film touche le pesto. Autre alternative : verser une pellicule d’huile d’olive qui servira d’isolant. 

pesto basilic pour l'hiver

Le parmesan : il est toujours bien meilleur, fraichement râpé. Ici les copeaux facilitent le mixage.

Les pignons de pins : ils peuvent être remplacés par des noisettes, des noix de cajou ou un autre oléagineux.

L’huile d’olive : le pesto sera évidemment meilleur avec une bonne huile d’olive. J’utilise de l’huile d’olive crétoise, pour moi la meilleure. Mais une huile d’olive bio pressée à froid, mélange de l’UE est déjà très bien. 

Le sel et le piment d’Espelette apportent la touche finale. Goutez et rectifiez l’assaisonnement selon votre gout.   

La consistance du pesto basilic : laissez un peu de « mâche » au pesto , plutôt que de le mixer très finement. Et surtout, ajustez le mixage selon votre préférence.

La conservation du pesto basilic pour l’hiver : la congélation dans des bacs à glaçons permet de pouvoir sortir de petites quantités facilement. Facile, il fallait juste y penser !

Pourquoi faire cette recette du pesto basilic pour l’hiver ?

Vous verrez comme vous serez contents d’avoir fait la fourmi pour l’hiver ! Un bon pesto basilic maison vous dépannera un soir de flemme avec des bonnes pâtes. 

pesto basilic pour l'hiver

A la fin de l’été (ou au début), vous trouverez de gros bouquets de basilic au marché et il ne vous restera plus qu’à vite rassembler les autres ingrédients pour vous lancer et faire votre pesto basilic pour l’hiver !  

Un autre pesto très aromatisé et 100% végétal : le pesto de roquette.

Et vous, vous faites aussi votre pesto basilic ? 

16 commentaires sur “Pesto basilic pour l’hiver, si facile

  1. Super l’idée du bac à glaçons.
    Je cuisine bio comme vous. Compte-tenu du prix très élevé des pignons de pin (Chine : bof, bof) ou de cèdre, je suis passée aux graines de tournesol.
    Bravo pour vos recettes !
    Ghislaine

    1. Bonsoir Ghislaine. C’est une bonne idée les graines de tournesol. Moi aussi je les utilise beaucoup en bio. Alors que les pignons sont rarement bio et c’est vrai que la provenance est parfois douteuse. Cependant, le pignon a beaucoup plus de gout et dans certaines recettes, quel délice !
      Merci pour votre commentaire et à bientôt

  2. Bonjour Valérie,
    Merci pour l’ astuce de congeler ce pesto !
    Garde-t-il le même aspect en dégelant ?
    Je fais assez souvent su pesto : de basilic, de roquette, d’ épinards et de persil, avec les mêmes ingrédients que vous suggérez.
    Mais je n’ ai jamais ajouté du citron.
    Est-ce la raison pourquoi il noircisse ?
    Et en ajoutant du citron et en le filmant (ce que je ne faisais pas non plus) , combien de temps garde-t-il au frigo svp ?
    Merci Valérie, et je vous soutiens très fort moralement pour votre participation au concours des Toques Bio. Vous méritez un beau résultat !!
    Très beau weekend, et à bientôt,
    Suzanne de Belgique

    1. Bonjour Suzanne,
      Mes excuses pour cette réponse tardive. Mais il fallait que je décongèle et utilise un glaçon de pesto avant de vous répondre !
      Le citron permet de limiter (un peu) l’oxydation, oui.
      Le film aussi mais il faut qu’il soit au contact. Ou alors une pellicule d’huile d’olive. Cependant le dessus du pot, dés qu’il est à l’air, noircit.
      Le pesto garde le même aspect en dégelant. Cependant il noircit vite car le glaçon est petit. L’idéal est de l’utiliser encore congelé (il décongèle vite car pas d’eau dedans).
      Merci pour vos encouragements pour le concours, c’est adorable. J’ai gagné…
      Belle fin de semaine et à bientôt

    1. Ravie que cette astuce t’aie inspirée. Et bravo pour la jolie photo illustrant la recette sur ton blog.
      Belle journée et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *