Poêlée de champignons bolet à pied rouge

poêlée de champignons bolet à pied rouge

Vous vous dites : elle est frappée ! Nous proposer des champignons bleus, on n’est pas des schtroumpfs !  Pas de panique, je suis plutôt du genre réfléchi et n’ai pas du tout envie de m’empoisonner (ni même d’avoir des hallucinations !).

poêlée de champignons bolet à pied rouge

Cette poêlée de champignons bolet à pied rouge nous a régalés et je compte bien en faire des razzias l’année prochaine dans les bois.

Deux fois, nous sommes passés à côté, laissant déçus, ces bolets à pied rouge que nous avions pris tout d’abord pour de beaux cèpes.

bolet à pied rouge

Puis recherches faites sur 2 « bibles » du champignon et sur mon très beau livre « Champignons » de Régis Marcon, cette variété de bolet s’est avérée être considérée comme un très bon comestible. Il faut juste le cuire et ne pas le consommer cru. Ni le confondre avec le bolet de Satan (qui est quand même très différent).

On ne m’y a pas repris 3 fois et faute de cèpes, ces bolets à pied rouge ont fait une poêlée de champignons délicieuse. 

Si vous n’êtes pas sûrs, abstenez-vous surtout ! Je ne voudrais pas pas avoir votre intoxication sur la conscience.

Difficulté                             1 / 5                       

Préparation                                 5 minutes  

Cuisson                               10 minutes à la poêle                           

Recette Poêlée de champignon bolet à pied rouge  

Ingrédients :   pour 1 personne

1 bolet à pied rouge

1 petite échalote

Huile d’olive

Sel gris de mer

Poivre du moulin

Persil grossièrement haché 

Progression :

  • Brosser ou laver rapidement le bolet à pied rouge
  • L’émincer en tranches de 2 mm environ 
bolet à pied rouge
  • Emincer finement l’échalote
  • Faire chauffer une grande poêle en inox et ajouter 1 cuillère à soupe d’huile d’olive. Cuire l’échalote doucement sans faire colorer, pendant 4 à 5 minutes
  • Réserver les échalotes
poêlée de champignons
  • Verser de l’huile dans la poêle chaude et ajouter les tranches de bolet à pied rouge sans les faire chevaucher
poêlée de champignons bolet à pied rouge
  • Cuire à feu vif. Le bolet à pied rouge devient jaune en cuisant
  • Retourner et cuire l’autre côté. Le bolet doit être bien cuit
poêlée de champignons bolet à pied rouge
  • A la fin de la cuisson, ajouter les échalotes réservées puis le persil grossièrement haché
poêlée de champignons
  • Faire sauter quelques instants et servir aussitôt  

Prêt ? 1,2,3…Dégustez …… la poêlée de champignons bolet à pied rouge et régalez-vous de votre cueillette !

poêlée de champignons

Astuces pour réussir la poêlée de champignons bolet à pied rouge  

Le bolet à pied rouge : son petit nom latin est Neoboletus erythropus. Son chapeau est brun et  il devient bleu dès qu’on le découpe ou qu’on le touche. Faites des recherches avant de le consommer quand même pour être sûrs de ne pas vous tromper. Eviter les pharmacies de ville qui ne sont pas très au courant (c’est du vécu). Et ne venez pas m’accuser si vous consommez une amanite ou un bolet de Satan à la place du bolet à pied rouge !  

bolet à pied rouge

Le bolet à pied rouge ne se mange pas cru (toxique cru). Il doit être suffisamment cuit. Adaptez le temps de cuisson, la chair doit devenir jaune.  

Cette poêlée de champignons se réalise aussi avec des cèpes de bordeaux ou des bolets bai ou d’autres champignons des bois bien sûr.

La cueillette des champignons : si vous n’êtes pas sûr, abstenez-vous . N’allez pas cueillir un bolet de satan à la place, surtout. Mon astuce pour ceuillir les champignons sans risque: chaque variété est rapportée dans un sac en papier différent. Les champignons dont je ne suis pas sûre sont à part.

Cuisson des champignons : en général, les champignons poêlés doivent cuire à feu vif et sur une couche pas trop épaisse. Je préfère cuire les cèpes et ce bolet (qui est très proche), en retournant chaque tranche une à une plutôt que de les faire sauter dans la poêle en grosse quantité. Si vous faites une cueillette miraculeuse, cela sera différent ! 

Régis Marcon rajoute du beurre pour la cuisson ainsi qu’à la fin. Je préfère rester à l’huile. A vous de voir ! 

Vous savez que je mange pas d’ail. Evidemment si vous aimez, rajoutez-en dans la poêlée de champignons !

Pourquoi faire cette recette de poêlée de champignons bolet à pied rouge ?

Ce champignon est quasi aussi bon que le cèpe de Bordeaux. Alors pourquoi s’en priver ?

J’ai hésité à vous faire part de cette recette de poêlée de champignon, afin de garder pour moi cette découverte et en ramasser plus l’année prochaine !  Mais ce n’est pas mon style et je suis sûre que vous allez apprécier.

Cette poêlée de bolets à pied rouge accompagnera à ravir une viande ou du petit épeautre en version végétarienne.

Allez-vous tenter cette poêlée de champignons bolet à pied rouge ? Dites-le dans les commentaires !  

7 commentaires sur “Poêlée de champignons bolet à pied rouge

  1. Bonjour Valérie,
    Je n’achète que des champignons de Paris (en boite ou congelé).
    Auriez-vous une recette simple et bonne pour les cuisiner ?
    Quels légumes, viande ou poisson s’accompagnent le mieux avec ces champignons.
    D’avance merci pour votre réponse.
    Bon dimanche.
    Betty

  2. J’ai cueilli et cuisiné de nombreuses fois cet érythropus. Effectivement il est d’une bonne qualité gustative.
    Il évite bien de revenir bredouille quand on cherche des ceps en priorité !
    Merci pour vos photos qui sont excellentes pour ne pas avoir de doute sur son identification.
    Peu de risque de le confondre avec le satan qui à le chapeau beaucoup plus clair.
    Merci encore pour toutes vos recettes, photos et commentaires très précis.
    Chantal.

    1. Merci Chantal sur la précision du nom latin.
      C’est vrai qu’il est bien différent du bolet de Satan.
      Cependant j’espère que les cueilleurs qui ne sont pas sûrs s’abstiendront !
      Belle soirée et à bientôt

  3. Bonjour Valérie
    Je savoure depuis longtemps ces champignons-là en les faisant sauter à la poêle avec une persillade, c’est délicieux !
    Mais en effet, je n’en parle pas autour de moi parce qu’on peut, si on ne connaît pas suffisamment les champignons, les confondre avec les bolets “Satan”, même s’ils sont suffisamment différents pour qui a l’habitude de partir à la cueillette des champignons des bois et des champs.
    Quoi qu’il arrive, il faut toujours être très prudents, même pour les champignons des champs. Beaucoup sont toxiques sans pour autant être mortels, ou désagréables au goût au point de ruiner un repas…
    En tout cas merci encore pour toutes ces bonnes idées de recettes !
    Prune

    1. Bonsoir Prune,
      Vous avez raison avec cette mise en garde. J’ai hésité à publier cette recette… Mais si certains confondent une amanite phalloïde avec un cèpe, comme je l’ai entendu, c’est compliqué…
      Heureusement, la majorité des cueilleurs reste prudents. Et j’en fais partie.
      Belle soirée et à bientôt

  4. Merci de nous indiquer comment bien cuisiner les champignons surgelés, en général c’est pas très réussi à mon niveau ! je suis tentée d’acheter ces champignons surgelés tels que cèpes ou morilles car hélas je n’ai pas la possibilité de les ramasser tout frais près de chez moi ….

    1. Bonsoir,
      Je n’achète pas très souvent des surgelés donc ne sais pas vraiment comment ces champignons réagissent.
      Quand je fais congeler des champignons de ma récolte, je les fais précuire au préalable et après je les utilise dans un plat.
      Un point à retenir est de les cuire à feu vif et en petite quantité afin que l’eau de végétation s’évapore vite.
      Belle soirée et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *