.

Riz à l’orientale

Riz à l'orientale

(Article sponsorisé) Ce riz à l’orientale est délicatement parfumé. Les épices sont adoucies par l’accord sucré des raisins de Corinthe.

J’ai utilisé pour ce riz aux épices, un mélange nommé Dukkah, mélange d’épices inconnu chez moi jusqu’alors.

Composé ici de noisette grillée, sésame, coriandre, cumin, poire et sel, il assaisonne aussi à merveille les légumes et la volaille. 

Je me suis inspirée d’une recette de riz de Yottam Ottolenghi du livre Jérusalem, que j’ai librement adaptée !

Difficulté   1,5 / 5

Préparation   10 minutes

Cuisson 12 minutes environ à la vapeur douce

Trempage du riz 2 heures

Recette riz à l’orientale 

Ingrédients :  pour 2 personnes

130 g de riz basmati bio blanc

1/3 de c. à café de pistils de safran 

Pistaches nature

Raisins de Corinthe

1 c. à café de mélange Dukkah

Persil plat ou pimprenelle

Progression :

  • Laisser tremper le riz dans l’eau froide pendant au moins 2 heures 
  • Faire infuser le safran dans 2 c. à soupe d’eau chaude (mais non bouillante) pendant ½ h à 1 heure
  • Faire tremper les raisins de Corinthe dans l’eau tiède pendant ½ h à 1 heure
  • Griller à sec les pistaches décortiquées pendant quelques minutes. Découper grossièrement les 2/3 et garder les plus vertes pour la décoration
Riz à l'orientale
  • Une fois le riz trempé, le rincer dans plusieurs eaux. Cuire le riz au cuiseur à riz ou à la vapeur douce avec peu de sel (ici au vitaliseur) pendant 11 minutes
  • Verser le safran sur la moitié du riz et mélanger doucement
  • Verser les raisins secs et les éclats de pistache sur le riz et ajouter une bonne c. à café de mélange Dukkah. Bien mélanger
Riz à l'orientale
  • Servir dans des bols en alternant le riz aux épices et le riz safrané
  • Ajouter les pistaches réservées et les herbes 
Riz à l'orientale

Prêt ? 1,2,3…Dégustez…… le riz à l’orientale, tiède ou à température ambiante avec des courgettes sautées ou un blanc de poulet !

Astuces pour réussir le riz à l’orientale 

Le riz : pour moi le meilleur est le riz basmati avec ses petits grains et son parfum subtil. Naturellement sans gluten c’est un de ceux dont l’index glycémique est le plus bas. Le riz basmati blanc se prête à merveille à cette recette au safran et au Dukkah.

La cuisson du riz : il est important de bien rincer le riz dans plusieurs eaux après trempage. Cela élimine l’amidon. 

La cuisson à la vapeur douce au vitaliseur est absolument magique et donne un grain moelleux et un peu ferme, très parfumé. 

Le safran : c’est une épice que j’utilise rarement. Elle donne un air de fête à ce riz à l’orientale avec sa couleur dorée et j’ai beaucoup aimé sa saveur subtile. 

Riz à l'orientale

Les pistaches : ici, de petites pistaches rapportées de Grèce, croquantes et bien vertes, un délice. 

Riz à l'orientale

Les raisins de Corinthe : eux aussi rapportés de Grèce. Ce sont des raisins secs (de la région de Corinthe dans le Péloponnèse). Les grains, acidulés et tout petits sont parfaits pour cette recette. Ils peuvent être remplacés par d’autres variétés de raisins secs. 

Le mélange d’épices Dukkah : ce mélange m’a été proposé par la marque Albert Ménès pour l’essayer en cuisine. Ne connaissant pas le Dukkah, j’ai sauté sur l’occasion. 

Riz à l'orientale

Mélange traditionnel du Moyen-Orient, il est composé ici de coriandre, cumin, noisette grillée, sésame, poivre noir et sel. Il peut aussi remplacer sel et poivre dans les assaisonnements. Attention de ne pas trop saler le riz justement.

Riz à l'orientale

Albert Ménès est Maître Épicier depuis 1921. Et sa réputation n’est plus à faire. Pour les épices, il faut rester vigilant sur la provenance ! Car on peut trouver le meilleur comme le pire. 

La gamme d’épices est vaste avec 120 références. De quoi satisfaire les plus exigeants. 

Et depuis peu, une nouvelle gamme d’épices en sachet, pratique et économique quand on a déjà les contenants (les jolis pots en verre de la marque ou d’autres). Le sachet est refermable et peut être utilisé en plusieurs fois. 

Le poivre noir de Madagascar (pour moi, un des meilleurs poivre) existe aussi en sachet grand format. Un poivre incontournable pour les moulins à poivre et le concept d’éco-recharge est parfait.  

Pour l’occasion, une réduction de 10% est accordée aux lecteurs du blog, sur toute la gamme d’épices Albert Ménès, et ce jusqu’au 12 novembre 2023 à 23h59 (heure de Paris), pour toute commande de 50 euros minimum (port offert). Indiquez le code SACHET10.

D’autres recettes de riz parfumé : le riz parfumé à l’indienne ou le riz au four aux herbes aromatique.  

Pourquoi faire cette recette de riz à l’orientale ? 

Un soupçon d’épices et la bonne cuisson ou comment transformer un riz blanc en un plat de fête ! 

Le riz à l’orientale se conserve pendant 24 heures au frais et peut être dégusté froid. 

Cette recette de riz est sans gluten ni lactose et accompagne très bien des courgettes sautées à la poêle ou un blanc de poulet. 

Avec cette recette, je participe au défi cuisine de Recettes.de pour le mois d’octobre sur le thème  » Recettes de chefs « .

defi cuisine

Alors, séduits par ce riz à l’orientale ? Dites-le dans les commentaires.  

C'est à vous !

Vos commentaires sont importants pour moi et rendent le blog vivant 😄

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 Partages
Enregistrer3
Partagez
Partagez
Tweetez
More