Soupe d’ortie nature

soupe d'ortie

Cela fait des années que je veux faire de la soupe d’ortie. Mais, soit ce n’est plus la saison optimale, soit l’ortie est au bord d’une route, soit etc.., bref toujours une bonne raison ! La voilà enfin, ma soupe d’ortie nature !

Depuis que j’ai lu cette belle recette sur le blog d’Hervé « Bouchées doubles » avec toutes les vertus de l’ortie, plus moyen de temporiser !

Cette recette de soupe d’ortie nature est facile, rapide et vraiment économique. Il suffit de trouver de jeunes orties au bord d’un chemin sans pollution ni pesticides aux alentours (là, ça devient un peu plus difficile…)

J’ai cueilli mes orties avec les moyens du bord : un sac en plastique autour de la main droite et de l’avant bras – très efficace et parfait pour ne pas se piquer !

Ici, je vous propose une soupe classique sans pomme de terre. Elle pourra servir pour d’autres recettes !

Je l’ai agrémenté de dés de féta, cerneaux de noix et huile de noix, un régal !

La consistance et la couleur ressemblent à celles des épinards frais. Le gout est différent, un peu plus « terreux » et marqué je dirais.

 

Difficulté              1 / 5

Préparation                 10 minutes

Cuisson                       10 minutes          

 

Recette soupe d’ortie nature

Ingrédients : pour 400 à 500 ml de soupe

300 g de têtes d’orties

1 échalote

½ bouillon cube de volaille bio

1 cuillère à soupe d’huile d’olive bio

50 g de féta grecque

3 noix entières

2 petites cuillères à soupe d’huile de noix

 

Progression :

  • Choisir les orties les plus petites possible, 50 cm de hauteur maximum

soupe d'ortie

  •  Prélever les têtes d’orties avec les 4 ou 6 premières feuilles bien tendres en faisant attention de bien protéger mains et avant bras, un sac en plastique fait très bien l’affaire. L’ortie est très urticante
Les personnes qui ont aimé cette recette ont aussi aimé :   Aubergine au four confite comme une imam bayildi crétoise

soupe d'ortie

  • Laver les orties à grande eau. Une fois mouillée, elle ne pique plus. Pour les mains sensibles, utiliser des gants car les orties chatouillent quand même un peu, même mouillées

soupe d'ortie

  • Laisser tremper les orties quelques minutes dans de l’eau vinaigrée pour éliminer les éventuels habitants indésirables. Puis l’essorer

soupe d'ortie

  • Eplucher et émincer l’échalote
  • Faire revenir l’échalote quelques minutes dans une cuillère à soupe d’huile d’olive. Utiliser un large faitout oui une grande casserole

soupe d'ortie

  • Ajouter les orties en les coupant grossièrement avec des ciseaux

soupe d'ortie

  • Faire réduire un peu et ajouter ¼ de litre d’eau et le ½ bouillon cube
  • Poivrer et laisser cuire 8 à 10 minutes jusqu’à ce que l’ortie devienne bien tendre. Ne pas saler si le bouillon cube l’est déjà

soupe d'ortie

  • Mixer finement
  • Gouter et ajouter sel ou poivre si nécessaire
  • Couper la féta en petits cubes. casser les noix

soupe d'ortie

  • Servir dans de jolis bols

soupe d'ortie

  • Ajouter des dés de feta, quelques cerneaux de noix et un filet d’huile de noix

soupe d'ortie

Prêt ! 1,2,3…Dégustez……cette soupe d’ortie froide avec des tranches de mon pain au petit épeautre au levain sans pétrissage ni map !

soupe d'ortie

 

Astuces pour réussir la soupe d’ortie nature

Cueillez juste des tètes d’orties avec les 4 ou premières feuilles, vous aurez moins de déchet que moi !

Remplacez la féta par un fromage de chèvre ou un roquefort.

Remplacez l’huile de noix par votre huile préférée ou par de la crème si vous préférez.

L’avantage de cette soupe d’ortie est qu’elle ne comporte pas de pomme de terre, peut se conserver au frais 1 jour et pourra être utilisée pour d’autres recettes (à venir)

Pour une soupe chaude et plus consistante, rajoutez à la  cuisson, une pomme de terre coupée en petits dés.

Les personnes qui ont aimé cette recette ont aussi aimé :   Défi #4 - Ma participation au Concours du Macaron amateur international

Et si vous faites votre bouillon de volaille maison, c’est encore mieux !

 

Pourquoi cette recette soupe d’ortie nature ?

Excellente pour la santé, l’ortie apporte des minéraux, des oligo-éléments, vitamines et grâce à sa forte teneur en chlorophylle, l’ortie est aussi une plante remineralisante (fer) et reconstituante ” . L’ortie est alcalinisante donc parfaite pour l’équilibre acido-basique si important.

Attention, j’ai lu ces contre-indications à la consommation d’ortie en cas de :

  • Œdème
  • Grossesse (l’ortie aurait un effet abortif)
  • Possibles interactions avec les plantes à effet hypoglycémiant, hypotenseur, anti-inflammatoire ou sédatif.
  • Problèmes cardiaques ou rénaux
  • Déconseillée aux enfants de moins de 12 ans

Je pense qu’il faudrait consommer une grande quantité de feuilles pour une contre indication mais je ne suis pas médecin ni naturopathe. Je vous laisse donc vérifier !

Cette soupe d’ortie est économique, difficile de trouver des ingrédients santé gratuits.

Cette recette est facile, le plus long est la cueillette !

La soupe d’ortie ici ne contient ni gluten ni pomme de terre, ni crème. Le gout de l’ortie est bien présent et une petite quantité suffira pour une entrée.

 

Je propose cette recette à Claudine pour Cuisinons de saison en mai !

4 commentaires sur “Soupe d’ortie nature

  1. Bonjour Valérie ! Pour répondre au fait que tu ne l’as pas vue sur la récap, c’est parce qu’il doit s’agir de la recette que tu m’avais envoyée lorsque j’étais encore en vacances !
    Je ne reprends pas les recettes à mon retour car ça m’en fait beaucoup trop à faire ! je demande donc en général de ne publier que lorsque je suis présente.
    C’est maintenant le cas alors j’ajoute ton plat avec plaisir ! tu es bien courageuse de faire une soupe à base d’orties !! Bisous

    1. Bonsoir Gut,
      Merci pour ta réponse.
      Je suis ravie d’avoir testé la soupe d’ortie. Ce n’est pas long ni difficile à faire, donc pas besoin de tant de courage !
      Une chose est sûre, je recommencerai !
      Bises et à bientôt

  2. Merci pour cette recette très facile à faire et rapide.
    L’huile de noix ajoute de la profondeur au goût et les cubes de féta de la douceur et une touche décorative.
    Une question à Valérie: peut-on utiliser indifféremment des orties blanches et des orties vertes? Car le plaisir de la recette vient aussi de la balade dans les champs qui prélude au passage en cuisine….

    1. Bonsoir isabelle,
      Merci pour ce retour, je suis ravie que ces accords vous aient plu.
      Souvent, je me dis que mes gouts et les accords que je trouve harmonieux, délicieux voire même géniaux (et que je décrit ainsi) , ne sont pas forcément perçus comme tels par d’autres… Et tous les gouts sont dans la nature !
      J’avoue n’avoir jamais utilisé les orties blanches. Je pense qu’elles n’ont pas autant d’intérêts nutritionnels que les orties vertes.
      Pour le gout, il faut essayer pour comparer !Si je fais un essai, je vous en ferai part (pas sûr cette année car le temps passe très vite).
      Belle soirée et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *