Pâte de coing maison et sa gelée rapide

pate de coing

La pâte de coing, c’est comme tout : quand elle est faite maison, c’est un délice ! La pâte de coing maison, ici en version pas trop sucrée et avec de la consistance en bouche, accompagne à merveille les fromages de chèvre ou de brebis de caractère. Ajoutez-la à votre plateau de fromage et goutez-en avec un Charolais fermier ou un Ossau Iraty, vous allez être conquis.

C’est Sylvia, une adorable ancienne collègue, qui m’a appris cette recette, il y a 15 ans. A l’époque, je n’aimais pas trop la pâte de coing familiale, trop sucrée et sans consistance. Son secret : ne pas mixer les coings mais les mouliner.

Ma technique simplifie les étapes mais je vous préviens tout de suite, cette recette est néanmoins longue et demande un peu de poigne pour éplucher les coings et les mouliner. C’est mon gouteur préféré qui s’y colle gentiment tous les ans !  J’ai utilisé des coings non traités et un peu véreux. L’épluchage est un peu plus long…

Avec le jus de cuisson des coings, je fais une gelée rapide qui sera très utile pour napper les tartes aux pommes ou en cas de gastro aigüe…

Pour une fois, je ne vous donne pas de poids précis car le poids se calcule en proportion, ce n’est pas compliqué. Ici j’ai utilisé environ 2 kilos de coings épluchés.

La préparation peut se faire en 2 temps. Le premier jour, pré cuisson des coings et le 2ème jour, cuisson de la pâte et de la gelée et c’est ce que je fais chaque fois.

 

Difficulté                                2 / 5

Préparation                           30 à 40 minutes

Cuisson                                   45 minutes environ       

  

Recette pâte de coing maison et sa gelée rapide

Ingrédients :    

Pour un kilo de coings non traités épluchés

Un litre d’eau

Pour 1 kilo de coings cuits, cœurs ôtés

400 g de sucre de canne bio

1 citron

 

Pour la gelée

Pour 1 litre de jus de cuisson des coings

400 g de sucre de canne bio

 

Progression :

  • Eplucher les coings

pate de coing et sa gelée

  • Les couper en 4 (c’est le plus dur)
  • Laisser les pépins et le cœur mais enlever les vers s’il y en a !

pate de coing et sa gelée

  • Couper en gros morceaux (2-3 cm environ)

pate de coing et sa gelée

  • Laver les morceaux de coings. Ils s’oxydent à l’air mais redeviennent clairs après la cuisson

pate de coing maison et sa gelée

  • Peser les coings
  • Dans une casserole mettre le même poids que les coings en eau froide

pate de coing maison et sa gelée

  • Porter à ébullition et cuire 30 à 40 minutes. Les coings doivent être cuits mais pas trop mous ni imbibés d’eau (cela augmenterait le temps de cuisson de la pâte de coing)
  • Egoutter les coings et garder l’eau de cuisson
  • Faire réduire cette eau de cuisson pendant 15 minutes à feu moyen
Les personnes qui ont aimé cette recette ont aussi aimé :   Gateau au citron facile et moelleux

pate de coing et sa gelée

  • Quand les coings sont refroidis, enlever le cœur. Mouliner la chair des coings avec un tamis moyen

pate de coing

  • Peser la chair obtenue et la mettre dans une casserole haute

pate de coing et sa gelée

  • Ajouter le sucre à raison de 40% du poids de cette purée de coings

pate de coing et sa gelée

  • Ajouter le jus de citron
  • Cuire à feu moyen en remuant régulièrement. Attention, si on cesse de remuer, la pâte forme des « cratères » et il y a de la pâte de coing dans toute la cuisine. Ce phénomène est réduit si la pulpe des coings est assez sèche avant la cuisson (pré cuisson pas trop longue). J’avais un souci avec le bras droit et pas si adroite de la main gauche. Ce qui explique que la pâte a attaché au fond de la casserole. On voit donc dans la pâte, des petits morceaux plus cuits

pate de coing

  • La pâte de coing est cuite quand elle commence à se détacher de la casserole et est bien épaisse. Si elle manque de cuisson, elle sera plus longue à sécher mais plus moelleuse aussi
  • Quand la pâte est cuite, la verser dans un plat à petits bords ou dans un plateau (chemisé de papier cuisson ou de film étirable, ou pas). Etaler uniformément avec une spatule. Laisser sécher à l’air libre 24 heures. Retourner la pâte et laisser sécher encore 24 heures (ou plus si besoin)

pate de coing et sa gelée

  • Couper la pâte en gros morceaux et la conserver au frais, bien emballée dans du film étirable. Elle se conserve plus d’un an ainsi, elle va juste sécher un peu.

pate de coing

  • Pendant ce temps, faire la gelée de coing. Peser 40% de poids du jus de cuisson des coings, en sucre

pate de coing et sa gelée

  • Faire bouillir jusqu’à consistance d’une gelée

pate de coing et sa gelée

  • Verser la gelée de coing dans des pots ébouillantés au préalable

pate de coing et sa gelée

 

Prêt ! 1,2,3…Dégustez……la pâte de coing maison avec du fromage de brebis ou de chèvre, dans une salade d’endive ou seule ! Servez des petits morceaux de coings avec un plateau de fromage ou en brochette avec du fromage et vous allez faire des heureux ! Moi, j’en suis fan avec des fromages bien typés et pour moi le best est avec un vrai bon Charolais. .

 

Astuces pour réussir la pâte de coing maison et sa gelée rapide

Prévoyez du temps car la pâte de coing maison reste une recette longue. Même si ici, on évite de les laver, de les brosser et d’éplucher le cœur dur. Trouvez quelqu’un avec de la poigne pour couper les coings en 4, c’est le plus difficile dans l’épluchage et selon moi c’est une tâche d’homme. J’ai de la chance à la maison, mais pas plus de 2 fournées par an !

Les personnes qui ont aimé cette recette ont aussi aimé :   Déco de Noël facile en pâte à sucre

Le coing doit être juste cuit mais pas trop. S’il est trop imbibé d’eau, la pâte sera plus longue à cuire et risque de gicler dans toute la cuisine pendant la cuisson. La pré cuisson à la vapeur douce est idéale pour une bonne consistance des coings. Dans ce cas, épluchez les coings, coupez les en petits morceaux (2 cm environ) et faites cuire à la vapeur douce (pour moi au vitaliseur) pendant 15 minutes. Moulinez les coings encore chauds (c’est plus facile). passe gelée de coing dans ce cas.

Utilisez une casserole haute, justement pour limiter les projections.

Il peut arriver que la pâte, en séchant, suinte un peu. Ce n’est pas grave, il faudra juste augmenter le temps de séchage et retourner la pâte de coing régulièrement (et augmenter le temps de cuisson la fois suivante)

Raclez bien le fond de la casserole pendant la cuisson, pour éviter de qui m’est arrivé à cause de mon bras endolori.

La gelée de coings ici n’est pas académique mais cela fonctionne bien et il ne faut pas gâcher ! Je n’en suis pas fan seule et je l’utilise juste pour les nappages.

pate de coing et sa gelée

Emballez bien la pâte en plusieurs morceaux et sortez-la au dernier moment de son emballage. Pas besoin de la rouler dans du sucre pour la conserver. J’en ai gardé plus de 2 ans dans mon frigo, bien emballée.

pâte de coing maison

Pourquoi cette recette de pâte de coing maison et sa gelée rapide ?

Quand on a gouté une bonne pâte de coing maison, on en devient vite addict.

Celle-ci a de la consistance, contrairement à celle dont la purée a été mixée et je la trouve parfaite. Si vous préférez une consistance plus molle, mixer la purée au lieu de la mouliner. Elle n’est pas trop sucrée.

Chacun a sa propre méthode pour la pâte de coing. Je trouve que celle-ci est la plus rapide. Le cœur s’enlève beaucoup plus facilement avec des coings cuits. La gelée se fait avec le jus de cuisson sans mettre les pépins dans mousseline et donc plus rapide.

Et pour varier les plaisirs, parfumez votre pâte de coing avec de la cardamome réduite en poudre ou du poivre Timut (ou les 2 ensemble, c’est délicieux) ou encore du gingembre (quelques gouttes d’huile essentielle).

Et vous, vous faites de la pâte de coing ?

16 commentaires sur “Pâte de coing maison et sa gelée rapide

    1. Bonjour Michelle,
      J’en ai refait une fournée avec 2 kilos de coings épluchés ce matin. Un peu de boulot quand même, mais quel plaisir !
      Tiens moi au courant !
      A bientôt

  1. Coucou Valérie je suis entrain de faire ta pâte et gelée de coing mais je voulais savoir si 40% de sucre dans la gelée cela était assez pour la conserver hors du frigo ou est-ce-qu’il faut la conserver au frigo? Car dans mes confitures, je mets toujours 80% de sucre pour qu’elles se conservent longtemps! Merci d’avance pour ta réponse! Bonne journée!

    1. Bonjour Christine,
      Non 40% de sucre ne sont pas suffisants, ni pour la pâte ni pour la gelée, pour les conserver à température ambiante. Comme je fais très peu de gelée, je la conserve au frigo. Et la pâte de coing est peu encombrante au frigo.
      Tiens moi au courant !
      A bientôt et belle journée.

      1. Merci pour ta réponse! La pâte est en train de sécher et je n’ai eu que 2 pots de confitures, j’ai mis un peu plus de sucre mais je les conserverai au frigo! Merci pour la recette! A bientôt!

        1. Bonjour Christine,
          Avec cette méthode de récupération, on ne fait pas une grosse quantité de gelée. Mais c’est tellement rapide et simple ! Pour réaliser une gelé en grosse quantité, il faudrait récupérer tous les pins, les mettre dans une mousseline etc. et c’est beaucoup plus long !
          Bon week end et à bientôt

  2. Coucou! J’ai posté mes pâtes de coing sur mon blog, avec le lien vers ici bien sûr! Merci pour ta recette, je me régale! Je suis entrain d’en refaire mais avec plus de sucre pour avoir de la gelée toute l’année, miamm!!! Mon cognassier m’a gâté cette année, j’en ai des kilos :)! Bonne soirée!

    1. Bonsoir,
      Merci Christine, ta recette et ta pâte sont bien jolies.
      Tu as de la chance d’avoir des coings à foison mais quel boulot !
      J’ai fait 2 fournées de pâte de coing pour en offrir un peu mais je m’arrête là.
      Belle soirée et à bientôt

  3. J’ai cuit la pâte de coing mais pas assez longtemps. Je mettrai plus fort le feu pour une cuisson plus rapide 5/9 sur ma table induction. A 4, j’ai laissé cuire + d’1 heure et la pâte sèche encore depuis 3 jours. En revanche, la gelée a bien pris, une fois que j’ai augmenté la puissance, à 5 également. Même bien prise car la gelée est restée en haut du pot. La teneur en sucre est très bien.
    Merci pour la recette. Belle journée !

    1. Bonjour
      Merci pour ce retour. C’est vrai que le temps de cuisson dépend beaucoup de la force du feu (et aussi de la quantité de fruits).
      Belle journée et à bientôt

  4. C’est génial. je recherchai une recette pour la gelée et pâte de coings : j’ai trouvé sur ton site.
    Idem pour la cuisson des Châtaignes. C’est comme si tu avais lu dans mes pensées.

    1. Bonjour Sophie,
      Super en effet, je suis ravie d’avoir répondu à tes attentes ! C’est vrai que c’est la période des coings et des chataignes. Et j’en profites à fond !
      Merci et à bientôt

  5. bonjour Valérie,
    fait cette semaine qqs kilos de coings : gelée et pâte
    la pâte de coing est juste encore un peu molle, mais elle est super bonne
    par contre ma gelée n’est pas transparente et je ne sais pas pourquoi ? mais cependant elle est très bonne.
    je vais donc la mettre au frigo pour la conserver, si j’avais lu avant les commentaires j’aurais rajouté du sucre

    la pâte de coing va faire des heureux autour de moi et même si j’ai fait tout cela sur une journée, je suis très fière et c’est tellement bon
    bonne soirée, et merci pour tout
    bb

    1. Bonsoir Bénédicte,
      Je comprend que vous soyez fière de cette pâte de coing. C’est du boulot quand même ! Moi aussi, j’en distribue (mais attention, seulement aux vrais fans), car tout le monde n’a pas le courage de faire sa pâte de coing.
      Avec cette quantité de sucre, le fruit est bien présent et quel plaisir !
      POur la gelée c’est étonnant qu’elle soit trouble, avez vous enlevé la peau des coings ? Il y avait peut être de l’écume ? C’est vrai que cela prend de la place dans les frigos (j’ai un frigo dédié à ce genre de denrées !) mais cela permet d’avoir une gelée moins sucrée. Alors, si on fait attention à consommer le moins de sucre possible, c’est toujours appréciable !
      Belle soirée et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *