Soupe de pêche au muscat

soupe de pêche

Seulement des pêches, du muscat et des aromates pour cette soupe de pêche au muscat. Pas besoin de sucre, le muscat suffit. Et surtout, pas besoin de cuisson. Les pêches sont infusées dans le vin et gardent ainsi de la texture, tout en étant moelleuses.

Pour l’aromatiser, j’ai choisi l’estragon du Mexique, pour sa saveur anisée. Vous pouvez composer cette soupe de pêche avec menthe, mélisse, basilic, verveine ou romarin selon vos préférences. 

J’ai découvert cette soupe de pêche chez J., mon adorable voisine. Elle l’avait réalisé avec menthe et Jurançon et c’était une pure merveille. Sans gingembre ni épices (sa moitié est réfractaire), elle m’avait déjà conquise.

Dans ma version, la soupe de pèche est réalisée avec épices, gingembre et du muscat de Beaume de Venise (plus présent dans ma cave que le Jurançon). 

L’estragon du Mexique apporte une saveur inédite et le subtil mariage des saveurs est selon moi parfait ! 

Avec cette recette, je participe à la   Bataille Food #81, dont la marraine est Christelle du blog La cuisine de Poupoule. Tous les détails du jeu et surtout la liste des participants, sont en fin d’article.

Difficulté         1 / 5                            

Préparation     10 minutes                 

Cuisson   2 minutes            

Recette soupe de pêche au muscat

Ingrédients :   pour 3 à 4 personnes

6 pêches blanches du producteur 

200 g de muscat de Beaume de Venise

3 pincées de 4 épices

Poivre noir 

Gingembre frais (1 bon cm en lamelles)

Estragon du Mexique (1 branche) 

Progression :

  • Éplucher les pêches 
soupe de pêche
  • Entailler la peau des pêches en croix et les placer dans l’évier
  • Verser de l’eau bouillante sur les pêches  
  • Avec un couteau pointu, éplucher les pêches
  • Les couper délicatement en 7 ou 8 quartiers et réserver
soupe de pêche
  • Couper le gingembre en lamelles 
  • Faire bouillir le muscat avec poivre, épices et gingembre
soupe de pêche
  • Aux premiers bouillons, ajouter les quartiers de pêches et l’estragon 
soupe de pêche
  • Laisser bouillir 30 secondes et sortir du feu
  • Couvrir la casserole et laisser refroidir
soupe de pêche au muscat
  • Quand la soupe de pêche est froide, la placer au réfrigérateur jusqu’au service
  • Enlever les lamelles de gingembre et servir dans des verrines ou coupes individuelles

Prêt ? 1,2,3…Dégustez …… la soupe de pêche au muscat bien froide !

soupe de pêche au muscat

Astuces pour réussir la soupe de pêche au muscat

Les pêches : ici des pêches blanches. Vous pouvez mélanger pêches blanches et jaunes et ajouter des brugnons ou nectarines selon votre préférence. 

Le muscat : le muscat de Beaume de Venise est mon muscat préféré et je le trouve moins sucré que celui de Frontignan.  Vous pouvez utiliser celui que vous aimez ou du jurançon ou encore, un autre vin sucré. 

Les aromates : ici poivre noir et 4 épices. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination avec anis, cardamome, cannelle, piment d’Espelette, piment de Cayenne, etc. en évitant de trop forcer sur les épices. Le parfum doit rester subtil.  

Le gingembre : il apporte un réel plus. Ne le zappez pas surtout. En lamelles, on peut l’enlever aisément une fois la soupe refroidie. 

Les herbes aromatiques : ici ma découverte de l’été, l’estragon du Mexique. Il est plus parfumé et plus anisé que l’estragon classique (dont je ne suis pas fan).

estragon du Mexique

J’ai découvert que Anne-Sophie Pic était fan de cette herbe aromatique, elle aussi .

Pic

Le dessert du voyage sensoriel en 10 haltes dégusté récemment,” l’abricot et les feuilles” , composé de pistaches, estragon, amaretto et pâte d’amande était une merveille. 

Anne sophie Pic

La cuisson : les recettes de soupe de pêches sur internet indiquent toujours 10 à 15 minutes de cuisson. Ici, pas de cuisson. Les pèches gardent une texture ferme tout en étant moelleuses et parfumées. Tout se joue grâce à l’infusion des fruits dans le muscat. 

Une autre recette de soupe de pêches : la soupe froide de pêches de vignes, parfumée à la verveine.

Pourquoi faire cette recette de Recette soupe de pêche au muscat ?

Voici un dessert aux fruits, léger, rafraichissant et pas trop sucré (franchement, nul besoin d’ajouter du sucre come indiqué partout !).

Cette recette participe à la Bataille Food #81. La marraine, Christelle du blog  La cuisine de Poupoule nous invite à cuisiner les fruits d’été à noyaux (pêches, abricots, nectarines, prunes, etc. Le thème précédent proposé par Arthur du blog  La Cuisine sans Lactose était « Un déjeuner sur l’herbe ». 

Bataille Food

Ce jeu a été lancé par mon amie Jenna du blog Bistro de Jenna et je gère depuis presque de 2 ans, la partie administrative ainsi  que la page Facebook.

Liste des participant·e·s de cette édition :

  1. Sofia du blog Plumes et prose
  2. Sylvie du blog la Table de clara
  3. Delphine du blog Oh la gourmande
  4. Laurence du blog Plaisir et équilibre
  5. Yolande du blog les petits plats de Patchouka
  6. Cali du blog j’ai toujours aimé le jaune moutarde
  7. Michelle du blog Croquant fondant gourmand
  8. Ponpon du blog la cuisine de Ponpon
  9. Catalina du blog le blog de Cata
  10. Assia du blog les gourmandises d’Assia
  11. Soulef du blog Amour de cuisine
  12. Salima du blog c’est Salima qui cuisine
  13. Zika du blog La cuisine de Zika
  14. Samar du blog Mes inspirations Culinaire
  15. Natalia du blog Sucre et épices
  16. Michelle du blog plaisir de la maison
  17. Vanessa du blog la popotte de petit bohinum
  18. Valérie du blog 1.2.3 dégustez
  19. Hélène du blog Keskonmangemaman
  20. Fabienne du blog Famoh
  21. Lina du blog Chaud patate
  22. Carole du blog Ramene la popotte
  23. Craquounette du blog Craquounette avenue
  24. Christelle du blog La cuisine de Poupoule

34 commentaires sur “Soupe de pêche au muscat

  1. L’estragon du Mexique ?? je ne connaissais pas et je suis curieuse je vais des demain aller en acheter. En tout cas ta soupe est sublime avec de belles saveurs
    bisous Valerie <3

    1. Coucou Samar,
      Je ne sais pas si tu vas en trouver facilement. J’avais été attirée par ses belles fleurs jaunes sur un marché bio l’année dernière.
      Cette année, j’en ai planté sur ma terrasse et je peux ainsi l’essayer en association avec diverse saveurs.
      Bises

    1. Bonjpur,
      Merci Evie pour cette précision. J’ai vu que c’était la tagète Lucida.
      Je trouve cette variété très différente de l’estragon français.
      Bel été également

  2. La tagète dont j’utilise es fleurs d’ordinaire car cette année les parasites lui ont jetés un sort est en fait de l’estragon du Mexique ? ! Super si en plus des fleurs je pourrais me faire plaisir avec es tiges.

    1. Bonjour Chantal,
      Comme toujours en botanique, il y a de nombreuses variétés. La tagète anisée ou tagète lucida (j’ai fait des recherches du coup !) est l a variété aromatique.
      Est ce celle que tu cultives ?
      A bientôt

  3. Ta soupe est d’une telle délicatesse et élégance, Valérie !
    Elle aurait une place assurée comme avant-dessert de Noël au Brésil (où le Noël est en plein été).
    Ton blog m’inspire beaucoup et j’aime bien ta façon de traiter les aliments.
    Merci encore pour le partage de ta cuisine.
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité