.

Kéfir de fruit facile et inratable

kefir de fruit

Il était temps que je partage avec vous, ma recette de kéfir de fruit (nommé aussi kéfir d’eau).

Si vous êtes comme mes amis, à qui régulièrement je donne des grains de kéfir, vous rêvez sûrement de profiter des bienfaits du kéfir mais sans bien savoir par quel bout commencer ! 

Ce n’est pas compliqué. Enfin c’est comme pour tout, une fois qu’on a les explications claires, il suffit de les suivre et cela devient un jeu d’enfant.

Si vous vous intéressez à la nutrition, vous connaissez l’importance du microbiote. Ce fameux microbiote nommé aussi deuxième cerveau et qui serait à l’origine de notre état de santé et même de notre humeur.

Le kéfir de fruits est une boisson fermentée pétillante qui regorge de micro-organismes aux effets probiotiques, bons pour le microbiote. Il est économique et demande peu d’ingrédients.

J’ai trainé un peu pour publier cette recette car j’attendais d’avoir des ratés pour le partage d’expérience. Or depuis un an que je fais du kéfir toutes les semaines, jamais de ratés. Il faut dire que je mets toujours tout en œuvre pour réussir. 

Donc si vous suivez bien les étapes, le kéfir de fruit maison sera aussi pour vous d’une grande facilité. 

Car j’ai cherché la méthode de fainéants la plus simple et la plus rapide (comme pour le pain au levain !). Je vous donne donc ici ma méthode qui est celle la plus couramment utilisée mais qui n’est pas exhaustive. 

Attention d’utiliser une bouteille qui supporte la pression du gaz et de prendre l’habitude de toujours l’ouvrir avec la main par-dessus. 

Difficulté   1,5 / 5

Préparation   10 minutes

Fermentation   3 jours

Recette Kéfir de fruit facile et inratable (ou kéfir d’eau)

Ingrédients :  pour 1 litre de kéfir de fruit

1 litre d’eau décantée au moins 2 heures 

20 g de grains de kéfir de fruit

20 g de sucre blond de canne bio

1 figue sèche bio

1 ou 2 rondelles de citron bio

1 bocal en verre genre Le Parfait ou Ikéa

1 cuillère en bois

1 passoire en inox ou plastique 

1 entonnoir en inox ou en plastique

1 bouteille en verre avec bouchon mécanique de qualité (bouteille de bière ou de limonade mais pas décorative)

Progression :

  • Laisser décanter de l’eau du robinet dans un grand bocal genre Le Parfait bien ouvert pendant au moins 2 heures (et si possible plus). Le bocal doit être bien propre
  • Ajouter dans le bocal 20 g de sucre blond bio en mélangeant puis 20 g de grains de kéfir 
  • Ajouter ensuite la figue séchée, rincée au préalable puis 1 ou 2 belles rondelles de citron bio lavé au préalable
  • Rabattre le couvercle sans le fermer hermétiquement et placer dans un coin à l’abri des rayons du soleil pendant 48 heures
  • Les grains vont se balader dans le pot, le liquide va se troubler et jaunir
kéfir de fruit
  • Les figues vont plus ou moins vite, remonter à la surface. Il va se former une petite mousse à la surface du bocal. Tout cela est très bon signe et montre que la fermentation se fait bien. Cette fermentation est communément appelée F1
kéfir de fruit
  • Au bout de 48 heures, presser le citron avec les mains dans le bocal (facultatif) et remuer un peu. Filtrer le liquide au travers de la passoire en versant dans la bouteille grâce à l’entonnoir
  • Récupérer les grains de kéfir. Si les grains sont bien en forme, ils se seront multipliés. Réserver les grains au frais dans un peu d’eau filtrée ou relancer une fermentation
grains de kéfir de fruit
  • Ne pas remplir la bouteille complètement et laisser un peu d’air. Ajouter alors au choix une herbe aromatique, un fruit, du gingembre coupé en morceaux, des fleurs d’hibiscus séchées, etc. ou laisser nature. Fermer la bouteille et laisser fermenter à l’abri des rayons du soleil pendant 24 heures ou un peu plus. Cette 2ème fermentation est appelée F2
kéfir de fruit aux herbes
  • Dégazer (ouvrir la bouteille en maintenant le bouchon avec la main), la refermer et mettre au frais pour laisser maturer le kéfir 
kéfir de fruit
  • Conserver au frais

Prêt ? 1,2,3…Dégustez……le kéfir de fruit facile et inratable de préférence au lever ou au petit déjeuner !

Astuces pour réussir le kéfir de fruit facile et inratable

Les grains de kéfir : de couleur translucide, ils sont composés de levures et de bactéries. L’idéal est de mélanger 2 souches de 2 donateurs différents (c’est ce que j’ai fait pour des grains bien actifs). Attention les grains de kéfir de fruit (ou kéfir d’eau) sont différents de ceux du kéfir de lait (qui sont bien blancs) et l’un ne remplace pas l’autre. 

grains de kéfir de fruit

Ici la première souche avec des grains tout petits

grains de kéfir de fruit

Certaines recettes indiquent de rincer les grains avant utilisation. Mais les publications sérieuses préconisent de ne pas le faire. Je le faisais au début et mes grains périclitaient. J’ai rapidement arrêté.   

Où trouver les grains de kéfir ? En général ils ne sont pas vendus mais donnés et il existe des groupes FB dédiés aux dons de kéfir. Si vous êtes à Lyon, je peux vous en donner ! 

La conservation des grains de kéfir : si les grains sont bien actifs vous aurez environ 50% de grains en plus à chaque fermentation. Conservez-les dans un bocal fermé au frais avec un peu d’eau décantée. Si les grains de kéfir ne sont pas utilisés, ajoutez un peu de sucre une fois par semaine et si besoin, changez l’eau de temps en temps.   

Le bocal : je donne ici les proportions pour 1 litre mais je fais le plus souvent un bocal de 2 litres en doublant les proportions. Le couvercle ne doit pas être hermétiquement fermé et il est utile pour empêcher les moucherons de se jeter dans le liquide en fermentation. Certains utilisent une gaze qui laisse passer l’air mais c’est plus compliqué que le couvercle posé qui laisse suffisamment passer l’air.

Le sucre : le sucre blond bio de canne fonctionne très bien pour réaliser un kéfir de fruit facilement. Le sucre blanc très raffiné peut abimer les grains et le sucre complet contient trop de minéraux. Mais rien ne vous empêche de faire votre expérience. J’ai tenté avec du miel et avec du sucre raffiné et cela s’est bien passé. Cependant comme évoqué plus haut, je préfère toujours mettre toutes les chances de réussite de mon côté. 

Le sucre est indispensable pour la fermentation et il sera en grande partie absorbé pendant le processus. Plus ou moins selon le temps de fermentation. Retenez qu’il faut la même quantité de sucre que de grains de kéfir. Pour moi 20 g par litre d’eau a toujours parfaitement fonctionné. 

Le kéfir une fois terminé sera faiblement alcoolisé et faiblement sucré. 

Les fruits : il faut des fruits acides pour réussir le kéfir de fruit maison. Le citron est parfait mais vous pouvez aussi utiliser orange, clémentine ou un mix des 2. Les fruits peuvent être réservés après fermentation. Je préfère presser le jus et l’ajouter au kéfir. 

Les figues : sèches les figues et non fraîches. Je les passe sous l’eau avant utilisation. Vous pouvez utiliser d’autres fruits secs comme abricot ou raisins mais je ne le fais pas. Certains gardent les figues au congélateur pour en faire de la confiture. Moi pas. 

kéfir de fruit

L’eau : l’eau du robinet convient parfaitement si elle est décantée pour éliminer le chlore. Certains utilisent de l’eau minérale cependant trop de minéraux peuvent empêcher le kéfir de bien fermenter. 

Les ustensiles : le kéfir comme le levain craint l’acier non inoxydable. Utilisez donc le bois, le plastique ou l’inox pour les cuillères, l’entonnoir et la passoire. 

Une astuce pour vérifier si le métal est de l’inox : placez un aimant dessus et si c’est de l’inox il ne sera pas aimanté. 

kéfir de fruit

La bouteille : la bouteille utilisée doit disposer d’un bouchon mécanique de qualité. Attention aux bouteilles décoratives dont le bouchon n’est pas très puissant. Ne remplissez pas la bouteille jusqu’en haut pour laisser au gaz un peu de place pour s’échapper. 

kéfir de fruit

La fermentation : le kéfir nécessite 2 fermentations. La première nommée communément F1 avec les grains et la deuxième, nommée F2,  dans la bouteille et sans les grains, à température ambiante. 

La température de fermentation : privilégiez une température ambiante de 20 à 25 °. S’il fait trop froid, la fermentation sera plus longue et s’il fait trop chaud, trop rapide. Ajustez comme pour le levain, le temps de fermentation selon la température. 

Placez le kéfir à l’abri des rayons du soleil. L’acidité et le pétillant du kéfir va dépendre du temps et de la température de fermentation.  

Le temps de fermentation : ajustez-le selon la température ambiante. Certaines publications font état d’une boisson plus ou moins laxative ou constipante selon le temps de fermentation. Je pense que le kéfir aide tout simplement à un bon transit.  Pour moi l’idéal est de 48 heures pour la F1 et 24 heures pour la F2.

La maturation : une fois la bouteille placée au frais, la fermentation est stoppée (ou fortement ralentie). Ce temps de maturation est bénéfique pour développer les aromes du kéfir. 

Avant de placer la bouteille au frais, n’oubliez pas de dégazer en ouvrant la bouteille avec précaution pour laisser échapper le gaz. 

Les proportions : ajustez toutes les proportions en fonction de la quantité de liquide c.à.d. pour 2 litres, multipliez par 2 toutes les quantités. 

Les différents aromes de la F2 : pour changer, aromatisez votre kéfir. Utilisez des herbes aromatiques (romarin ou sarriette par exemple)

kéfir de fruit

En été, des fruits rouges (framboises ou cassis par exemple), des épices (badiane par exemple), du gingembre en petits morceaux, des fleurs séchées d’hibiscus pour un rouge flamboyant et une belle douceur.  Avec des fruits, ajustez le temps de fermentation.   

Ici kéfir aux fleurs d’hibiscus :

kéfir de fruit à l'hibiscus

Kéfir de fruit

Tout pour réussir parfaitement cette boisson fermentée maison
4.84 from 6 votes
 Temps de préparation :   10 min
 Fermentation :   3 d
 Régime :  sans gluten , sans lactose , végétarien
 Portions :  1 litre

Equipement

  • 1 bocal en verre genre Le Parfait ou Ikéa
  • 1 cuillère en bois
  • 1 passoire en inox ou plastique 
  • 1 entonnoir en inox ou en plastique
  • 1 bouteille en verre avec bouchon mécanique de qualité (bouteille de bière ou de limonade)

Ingrédients
  

  • 1 litre d’eau décantée au moins 2 heures 
  • 20 g grains de kéfir de fruit
  • 20 g sucre blond de canne bio
  • 1 figue sèche
  • 1 ou 2 rondelles de citron bio

Progression
 

  • Laisser décanter de l’eau du robinet dans un grand bocal genre Le Parfait bien ouvert pendant au moins 2 heures (et si possible plus)
  • Ajouter dans le bocal 20 g de sucre blond bio en mélangeant puis 20 g de grains de kéfir 
  • Ajouter ensuite la figue séchée, rincée au préalable puis 1 ou 2 belles rondelles de citron bio lavé au préalable. Rabattre le couvercle sans le fermer hermétiquement et placer dans un coin à l’abri des rayons du soleil pendant 48 heures. Les grains vont se balader dans le pot, le liquide va se troubler et jaunirLes figues vont plus ou moins vite, remonter à la surface. Il va se former une petite mousse à la surface du bocal
  • Au bout de 48 heures, presser le citron avec les mains dans le bocal (facultatif) et remuer un peu. Filtrer le liquide au travers de la passoire en versant dans la bouteille grâce à l’entonnoir
  • Récupérer les grains de kéfir. Réserver les grains au frais dans un peu d’eau filtrée ou relancer une fermentation
  • Ne pas remplir la bouteille complètement et laisser un peu d’air. Ajouter alors au choix une herbe aromatique, un fruit, du gingembre coupé en morceaux, des fleurs d’hibiscus séchées, etc ou laisser nature. Fermer la bouteille et laisser fermenter à l’abri des rayons du soleil pendant 24 heures ou un peu plus
  • Dégazer (ouvrir la bouteille en maintenant le bouchon avec la main), refermer et mettre au frais pour laisser maturer le kéfir 
  • Conserver au frais

ASTUCES

La conservation des grains de kéfir : conservez les grains de kéfir dans un bocal fermé au frais avec un peu d’eau décantée. Si le kéfir n’est pas utilisé, ajoutez un peu de sucre une fois par semaine et si besoin, changez l’eau de temps en temps.   
© 123degustez.fr

Pourquoi faire cette recette de kéfir de fruit facile et inratable ?

Le kéfir de fruit est facile à faire et ne contient pas de lactose (contrairement au kéfir de lait) ni de théine (contrairement au kombucha).

Avec toutes les précautions d’usage, il est facile à faire maison et inratable. Une fois la méthode maitrisée, vous pourrez ajuster les temps de fermentation, le sucre si besoin et les parfums, selon vos préférences.

Riche en bons nutriments, cette boisson gazeuse peut être bue tout au long de la journée. Pour ma part, je le préfère au réveil, avant le petit déjeuner. Certains en boivent de grosses quantités. Je préfère quant à moi, limiter notre consommation à un verre (200 ml) par jour le matin (avec au petit déjeuner comme sur la photo, un oeuf à la coque, des graines germées, amandes et noix).

N’oubliez pas de prendre l’habitude de placer la main au-dessus du bouchon à chaque ouverture de la bouteille. Il arrive parfois que le kéfir soit prêt à faire un geyser très puissant à l’ouverture !   

J’espère avoir ici répondu à toutes vos interrogations concernant la réussite du kéfir de fruit. Cependant n’hésitez pas à poser vos questions ci-dessous. Et à m’indiquer vos astuces personnelles ! 

C'est à vous !

Vos commentaires sont importants pour moi et rendent le blog vivant 😄

53 Commentaires

  1. Geneviève

    Bonjour j’ai trouvé une recette d pesto de basilic ou il faut mettre du kéfir, mais il n’est pas précisée de quantité !!! sauriez-vous m’aider ?

    1. Valérie

      Bonsoir, je suis désolée mais je n’ai jamais entendu parler d’une recette de ce genre. Sûrement pour faire un genre de fermentation. Les blog de cuisine crue (raw food) ou de lactofermentation pourront peut etre vous éclairer.

  2. Suze

    Merci +++ pour cette recette de kéfir de fruits.
    Personnellement, je ne fais pas la 2ème fermentation, peut-être car il fait chaud l’été.
    Au bout de 12h, je filtre dans la bouteille et j’ajoute 1 CAS de morceaux de framboises.
    Je place la bouteille fermée au réfrigérateur et je déguste le lendemain. C’est délicieux.

    1. Valérie

      C’est une bonne idée la framboise et cela doit donner une très belle couleur.
      Je trouve que 12 heures de fermentation est peu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notez cette recette




36 Partages
Enregistrer27
Partagez9
Partagez
Tweetez
More