Comment faire germer le chou rouge ?

Les graines germées : une explosion des micronutriments et des vitamines !

Voici toutes mes astuces pour réussir facilement le chou rouge germé pour le consommer.

Cette graine est plus difficile à faire germer et elle m’a fait batailler. La première fois, elle a germé sans soucis mais les 3 fois suivantes, j’ai obtenu un magma visqueux et malodorant. Il a fallu un essai supplémentaire. Cela me permet maintenant de vous donner toutes mes astuces pour la réussir !

Les graines sont petites, rondes de couleur roux à brun foncé.

Les pousses violettes avec des feuilles vert foncé sont très décoratives.

La saveur est marquée et très proche du chou rouge cru, les pousses sont craquantes.

 

Propriétés

C’est le légume pour se maintenir en forme en hiver.

Il contient une grande quantité de soufre et de potassium, du calcium, iode, zinc, cuivre, etc.

Les pousses de chou rouge sont reminéralisantes, digestes et riches en vitamine C, B1, B2, B3, A.

 

COMMENT FAIRE GERMER LE CHOU ROUGE ?

Difficulté         3/5

Trempage       1 nuit (ou 4 à 6 heures)

Rinçages         3 minutes par jour

Germination  6 à 7 jours

 

Ingrédients :  pour un bocal de 750 ml

1 cuillère ½ à soupe bombée de graines de chou rouge bio

1 bocal de germination de 750 ml

Progression :

Trempage 5 à 6 heures à l’eau froide. Placer les graines dans le bocal de germination. Recouvrir d’eau sur 5 ou 6 cm. Brasser un peu pour faire tomber les graines au fond du bocal.

Après le trempage, vider l’eau et rincer 2 ou 3 fois. Pour ceci, remplir le bocal d’eau, visser le couvercle et vider l’eau en remuant légèrement le bocal. Recommencer l’opération une 2eme fois (au moins).

Faire les rinçages 3 fois par jour (matin, midi et soir) au minimum. Surtout ne JAMAIS oublier un rinçage car la graine (surtout au début de la germination) tourne vite. Et bien rincer 2 fois de suite.

Après le rinçage, bien égoutter pour enlever TOUTE l’eau. Incliner le bocal à 45 °avec l’évacuation vers le bas. Veillez à ce que les graines ne bouchent pas les trous du couvercle pour permettre l’arrivée d’air. Théoriquement, la température idéale pour la germination est de 16 à 18°. Dans mes tentatives ratées, la température extérieure n’a pas joué, c’est plus l’oubli ponctuel du rinçage et l’égouttage imparfait qui ont  été fatals  !

Les pousses dégagent une odeur soufrée particulière, surtout après une nuit sans rinçage.

Continuer de bien remuer le bocal pendant les rinçages pour brasser les pousses et qu’elles ne forment pas de paquet. Après une nuit, il est fréquent de voir une sorte de duvet blanc sur les pousses, comme avec les graines de radis germé. Ce duvet disparait au rinçage.

Après 6  jours, le bocal est rempli. Le chou rouge est prêt à être consommé. Bien essorer avant de mettre au frais.

Conserver au frais dans un bocal en verre (5-6 jours maximum) en veillant à éviter toute stagnation d’eau. Je mets un peu de papier absorbant au fond du bocal.

 

Prêts ! 1,2,3…Dégustez en salades, avec des soupes, ou en décoration sur vos assiettes !

 

Astuces

Je vous invite à lire (ou relire) mon dossier spécial graines germées.

Les graines sont légèrement mucilagineuses et se collent entre elles les premiers jours. Je rince 3 fois par jour pour éliminer les substances soufrées et refroidir les graines. Et surtout j’égoutte parfaitement avant d’incliner le bocal.

Si, au bout de 3 jours, les graines n’ont pas commencé à germer et si les graines semblent visqueuses, c’est mort, la germination ne se fera pas. Jetez les graines, nettoyez bien le bocal et recommencez !

Privilégiez le trempage dans un endroit sombre.

Remuez bien le bocal en le vidant, à chaque rinçage, afin d’éviter la formation de paquets qui peuvent moisir.

Assurez-vous que des graines ne bouchent pas l’arrivée d’air par le couvercle.

Pas de soleil direct pendant la germination.

 

POURQUOI FAIRE GERMER LE CHOU ROUGE ?

Les pousses violettes sont très décoratives. J’ai cherché longtemps quelle était la graine qui produisait de si belles pousses colorées et c’était le chou rouge germé !

Le gout de chou rouge est très présent et parfume bien les plats qu’il agrémente.

 

Les références techniques sont issues du livre « Les graines germées de A à Z » de Carole Dugoud Chavanne offert par Natura Sense.

Toutes les photos proviennent de mes propres germinations.

 

Si vous avez d’autres astuces pour réussir le chou rouge germé, faites-en part dans les commentaires svp !

Recherches utilisées pour trouver cet article:germination choux

2 commentaires sur “Comment faire germer le chou rouge ?

  1. Cela me donne envie de tester, en plus j’adore cette belle couleur qu’elles ont, je teste les radis noirs puis le chou rouge merci pour tout tes conseils; je suis très contente d’avoir tenté l’expérience, c’est grâce à toutes tes informations que j’ai réussi
    Bises et belle journée

    1. Merci Delphine, ton commentaire me fait plaisir ! J’ai beaucoup “travaillé” la germination et c’est sympa de voir que c’est utile. Prends garde, le chou rouge est plus difficile à faire germer, surtout quand il fait chaud. l faut rincer au moins 3 fois par jour et ne laisser aucune eau stagnante dans le bocal. Depuis que je fais bien attention à ces 2 points je n’ai pas de soucis mais j’avais raté 3 fois cette germination !
      Bises et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *