.

Verrines tricolores de pomme de terre

verrines tricolores à la pomme de terre

Ces verrines colorées feront un parfait accompagnement pour les viandes et poissons de Noël. Ou bien seules avec une chantilly au gorgonzola.

En accompagnement, les verrines tricolores de pomme de terre sont réchauffées au four à basse température.  Avec la chantilly, elles se consomment froides.

Ces verrines de fête ne contiennent pas de lactose, la crème est remplacée par huile d’olive, de noix ou de sésame.

Ces verrines arc en ciel font toujours une belle impression sur une table de fête. Elles peuvent se préparer quelques heures à l’avance (car elles ne contiennt pas de crème fraîche).

Aujourd’hui, c’est le 12ème jour du calendrier de l’avent gourmand du site Recettes.de !

Et avec mes amies bloggeuses, nous vous proposons des idées pour Noël sur le thème « N’oublions pas les accompagnements » !

Sylvie du blog Gourmande sans gluten, nous régale avec ses « Pommes duchesse » et Florence du blog Au fil du thymavec ses « Frites de céleris rave »

Difficulté   2 / 5

Préparation   20 minutes

Cuisson   25 à 30 minutes

  

Recette verrines tricolores de pomme de terre

Ingrédients :  pour 6 petites verrines (300 ml environ)

1  patate douces

1 pomme de terre Monalisa

2 petites vitelottes (ici des Prunelles)

Huile d’olive Bio

Huile de sésame Bio

Huile de noix Bio

Sel

Poivre 5 baies

Poivre Timut

Piment d’Espelette

Muscade

verrines tricolore de pomme de terre

Chantilly au gorgonzola

100 g de crème fraiche liquide entière

25 g de gorgonzola piccante (ou roquefort)

Piment d’Espelette

 

Progression :

  • Pour des verrines froides, préparer la crème pour la chantilly au gorgonzola
  • Faire fondre 25 g de gorgonzola dans 100 g de crème fraiche entière liquide à feu doux

verrines tricolores à la pomme de terre

  • Passer au tamis fin et réserver au frais

verrines tricolores à la pomme de terre

  • Faire cuire les pommes de terre et la patate douce dans de l’eau salée pendant 25 à 30 minutes. Démarrer à l’eau froide

verrines tricolores à la pomme de terre

  • Epluchez la pomme de terre. L’écraser au presse purée. Ajouter 1 à 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. La consistance doit être un peu ferme mais pas sèche. Saler et poivrer. Ajouter une pincée de noix de muscade. Bien mélanger

verrines tricolores à la pomme de terre

  • Mettre la purée de pomme de terre au fond des verrines. Bien tasser à l’aide d’un petit verre à digestif

verrines tricolores à la pomme de terre

  • Epluchez la patate douce. L’écraser au presse purée. Ajouter 1 à 2 cuillères à soupe d’huile de sésame. Saler. Ajouter une ou deux pincées de poivre Timut ou poivre sauvage de Madagascar. Bien mélanger

verrines tricolores à la pomme de terre

  • Faire une deuxième couche avec cette purée de patate douce. Bien tasser et égaliser la surface

  • Epluchez les pommes de terre vitelotte. Les écraser au presse purée. Ajouter 1 à 2 cuillères à soupe d’huile de noix. Saler. Ajouter une ou deux pincées de piment d’Espelette. Bien mélanger

verrines tricolores à la pomme de terre

  • Ajouter cette purée de vitelotte dans les verrines. Bien tasser et égaliser la surface

verrines tricolores à la pomme de terre

  • Pour des verrines chaudes, filmer avec un film spécial micro-ondes et garder à température ambiante
  • Pour les réchauffer, placer les verrines filmées dans un plat à gratin au four à 100 ° pendant 5 à 10 minutes

 

La chantilly au gorgonzola pour des verrines froides

  • Battre au batteur à œuf la crème au gorgonzola

verrines tricolores à la pomme de terre

  • Mettre dans une poche à douille avec une douille cannelée
  • Napper les verrines avec la chantilly au moment de servir

verrines tricolores à la pomme de terre

  • Décorer de quelques graines germées ou brins de persil.

Prêt ? 1,2,3…Dégustez……ces verrines tricolores de pomme de terre, seules ou en accompagnement !

 

Astuces pour réussir les verrines tricolores de pomme de terre

Les huiles : remplacez par vos huiles préférez si vous n’aimez pas les accords proposés ici. Mais de grâce, utilisez des huiles de bonne qualité !

Ajustez la quantité d’huile en fonction des variétés de pommes de terre. La consistance doit être souple mais ni trop liquide ni trop sèche !

La chantilly : si vous ne trouvez pas de gorgonzola piccante (gorgonzola fort qui n’a rien à voir avec le gorgonzola mélangé à la mascarpone), utilisez du Roquefort.

Le montage des verrines tricolores : à l’aide d’un mouchoir, nettoyez les bords de la verrine entre chaque couche si la purée à débordé.

verrines tricolores à la pomme de terre

Filmez les verrines et conservez-les à température ambiante si vous les préparez quelques heures à l’avance.

Le réchauffage à basse température : c’est au cours de cuisine chez le chef Régis Marcon que j’ai appris à réchauffer les légumes au four à basse température. Avec un film spécial micro-onde, et à basse température, les légumes ne sont pas desséchés et gardent leurs propriétés nutritives.

Si vous avez un vitaliseur, réchauffez les verrines sur le tamis pendant quelques minutes. 

 

Verrines tricolores de pomme de terre

Voici un parfait accompagnement pour les viandes et poissons de Noël. Ces verrines de pomme de terre en version froide avec une chantilly de gorgonzola feront aussi un bel apéritif.
0 de 0 vote
 Temps de préparation :   20 min
 Temps de cuisson :   30 min
 Régime :  sans gluten , sans lactose
 Portions :  6 verrines

Ingrédients
  

  • 1 patate douce
  • 1 pomme de terre Monalisa
  • 2 petites vitelottes (ici des Prunelles)
  • Huile d’olive Bio
  • Huile de sésame Bio
  • Huile de noix Bio
  • Sel. Poivre 5 baies. Poivre Timut
  • Piment d’Espelette
  • Noix de muscade

Chantilly au gorgonzola

  • 100 g de crème fraiche liquide entière
  • 25 g de gorgonzola piccante (ou roquefort)
  • Piment d’Espelette

Progression
 

  • Pour des verrines froides, préparer la crème pour la chantilly au gorgonzola. Faire fondre 25 g de gorgonzola dans 100 g de crème fraiche entière liquide à feu doux. Passer au tamis fin et réserver au frais pendant 1 h au moins
     
  • Faire cuire les pommes de terre et la patate douce dans de l’eau salée pendant 25 à 30 minutes. Démarrer à l’eau froide
  • Epluchez la pomme de terre. L’écraser au presse purée. Ajouter 1 à 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. La consistance doit être un peu ferme mais pas sèche. Saler et poivrer. Ajouter une pincée de noix de muscade. Bien mélanger. Mettre la purée de pomme de terre au fond des verrines. Bien tasser à l’aide d’un petit verre à digestif
  • Epluchez la patate douce. L’écraser au presse purée. Ajouter 1 à 2 cuillères à soupe d’huile de sésame. Saler. Ajouter une ou deux pincées de poivre Timut ou poivre sauvage de Madagascar. Bien mélanger. Faire une deuxième couche avec cette purée de patate douce. Bien tasser et égaliser la surface
  • Epluchez les pommes de terre vitelotte. Les écraser au presse purée. Ajouter 1 à 2 cuillères à soupe d’huile de noix. Saler. Ajouter une ou deux pincées de piment d’Espelette. Bien mélanger. Ajouter cette purée de vitelotte dans les verrines. Bien tasser et égaliser la surface
  • Pour des verrines chaudes, filmer avec un film spécial micro-ondes et garder à température ambiante. Pour les réchauffer, placer les verrines filmées dans un plat à gratin au four à 100 ° pendant 5 à 10 minutes

La chantilly au gorgonzola pour des verrines froides

  • Battre au batteur à œuf la crème au gorgonzola très froide. Mettre dans une poche à douille avec une douille cannelée
  • Napper les verrines avec la chantilly au moment de servir. Décorer de quelques graines germées ou brins de persil.

ASTUCES

Les huiles : remplacez par vos huiles préférez si vous n’aimez pas les accords proposés ici. Mais de grâce, utilisez des huiles de bonne qualité !
© 123degustez.fr

Pourquoi ces verrines tricolores de pomme de terre ?

Cette recette ne comporte pas de difficulté, c’est juste un peu long de faire les 3 purées et de les mettre dans les verrines.

Le résultat visuel des verrines de pomme de terre est toujours apprécié alors cela vaut le coup. Car la dégustation commence avec les yeux !

verrines tricolores à la pomme de terre

Hors chantilly, cet accompagnement est sans lactose ni gluten. Et plus léger et plus sain que d’autres pommes de terres cuisinées car les huiles ne sont pas chauffées.

Ces verrines ne comportent pas de crème, préparez-les à l’avance et conservez-les à température ambiante. C’est toujours appréciable de pouvoir préparer les accompagnements à l’avance, vous ne trouvez pas ?

Pour un rendu différent, mais un peu plus compliqué si vous êtes nombreux à table, regardez la recette de mes millefeuilles de pomme de terre.

ou seulement bicolore !

Elles vous plaisent mes verrines tricolores ? Commentez la recette !

C'est à vous !

Vos commentaires sont importants pour moi et rendent le blog vivant 😄

6 Commentaires

  1. Evie

    Bonjour,
    J’ai testé cette recette.
    Mes convives ont été ravis de cette présentation. Ca en jette !
    Je n’avais plus d’huile de noix, je l’ai remplacée par de l’huile de noisette.
    J’ai fait ces verrines chaudes en accompagnement.
    J’en referai, c’est sûr, mais sans huile (je tolère mal les graisses)
    Merci, c’était très bien et très bon

    1. Valérie Filhol

      Merci pour ce retour Evie.
      C’est vrai que ces couleurs en jettent.
      Moi je préfère la purée de pomme de terre avec une bonne huile plutôt qu’avec de la crème.
      Belle soirée et à bientôt

  2. Florence (Au Fil du Thym)

    Coucou,
    oh, elles sont superbement jolies ces verrines. C’est une excellente idée pour les fêtes et cela change des classiques . Bravo pour l’idée !
    Ps : normalement le lien fonctionne.. désolée si cela n’a pas marché, j’avais fait un copier-collé du framepad et n’avais pas eu le temps de tout vérifier

    1. Valérie Filhol

      Merci pour ta visite Florence !
      Le lien fonctionne à présent, merci.
      Belle soirée et à bientôt

    1. Valérie Filhol

      Merci ! Oui les couleurs sont top !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez cette recette




Les cookies ça a du bon – et pas qu’à déguster (voir ma recette de cookies). Ils sont utiles pour une meilleure navigation et aident à réaliser des statistiques. 

En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies et traceurs. En savoir +