Confiture de citre au citron ou confiture de gigerine

confiture de citre au citron

La première fois que j’ai gouté à cette confiture de citre que M. a décrit comme étant de la confiture de courge gigerine, j’ai été bluffée ! Un gout acidulé, une consistance moelleuse et pas trop sucré, tout pour me plaire ! En fait, le citre est une variété de pastèque qui ne se consomme que cuite. 

Mon amie M. m’a gentiment expliqué sa recette mais j’avais compris qu’elle utilisait beaucoup de citrons alors qu’en fait elle n’en met qu’un !

Ma confiture est donc très citronnée mais je vais vous avouer que nous l’aimons encore plus ainsi !  Elle est un peu amère aussi du fait des zestes mais moins que cette fabuleuse confiture d’oranges amères facile.

Si vous craignez l’acidité et l’amertume du zeste de citron, vous n’aurez qu’à diminuer la proportion.

Ma recette de confiture de gigerine est simplifiée, que les puristes ne m’en veuillent pas sur ce coup là ! Cependant, cette recette se réalise en plusieurs jours car le citre doit bien confire.

La proportion de sucre est assez faible mais la confiture réduit beaucoup donc la concentration en sucre est quand même conséquente. 

Difficulté                             2 / 5                       

Préparation                                 15 minutes avec un robot

Cuisson                               1 heure en 2 fois                          

Recette Confiture de citre (ou confiture de gigerine)

Ingrédients :   pour 4 pots et demi

1 kg 750 de chair de citre (1 citre de 2 kilos environ) 

4 citrons (environ 500 g)

610 g de sucre blond de canne (soit 35% du poids de la citre)

Progression :

  • Laver le citre 
gigerine
  • La couper en 2 dans la longueur
confiture de citre au citron
  • Couper des tranches et enlever la peau
confiture de citre au citron
  • Découper au niveau des pépins
confiture de citre au citron
  • Oter les pépins avec les doigts. Garder la pulpe
gigerine
  • Râper la pulpe de citre à l’aide d’un robot (ou à la main) avec la râpe à gros trous
confiture de citre au citron
  • Laver les citrons et les couper en 2. Recouper chaque demi citron en tranches fines
confiture de citre au citron
  • Placer dans un grand récipient la pulpe de citre, le citron et le sucre. Mélanger et réserver une nuit
confiture de citre au citron
  • Transvaser dans une grande casserole (ou la bassine à confiture) et faire chauffer à feu vif pendant 30 minutes
confiture de citre au citron
  • Eteindre le feu, couvrir et laisser macérer 24 heures
confiture de citre au citron
  • Cuire à nouveau à feu moyen cette fois, en remuant fréquemment, pendant environ 30 minutes
confiture de citre au citron
  • La confiture va épaissir et prendre une belle couleur ambre 
  • Stopper la cuisson quand la confiture a atteint la bonne consistance
confiture de citre au citron
  • Verser la confiture de citre chaude dans les pots ébouillantés au préalable
confiture de citre au citron

Prêt ? 1,2,3…Dégustez …… la confiture de citre (ou confiture de gigerine) sur des crêpes, des tartines de mon super pain maison ou à la cuillère ! 

Astuces pour réussir la confiture de citre (ou confiture de gigerine)

Le citre : elle porte plusieurs noms, gigerine, barbarine, méréville selon les régions. De la famille des curcubitacées (comme les courges, courgettes, melons, cornichons par exemple), elle n’est pas si courante que cela. J’ai récupéré la dernière du magasin de producteurs, dévalisé en 2 jours ! Les graines semées au printemps chez un ami n’avaient pas donné de plants malheureusement. 

La préparation : en découpant des tranches puis en séparant la partie contenant les pépins, la préparation est plutôt rapide Les puristes découpent des petits morceaux semble-t-il d’après mes recherches. J’avais bien aimé la consistance obtenue en râpant la chair. Utilisez la râpe à gros trous pour avoir un peu de mâche.

Le citron : c’est une question de gout. J’aime son amertume comme dans la confiture d’oranges amères. Et j’aime aussi les confitures un peu acides et peu sucrées. Ajustez donc selon votre gout en utilisant quand même au minimum un citron.  

La cuisson : la cuisson en 2 fois permet au citre de bien confire. Ce n’est pas très compliqué, il suffira juste d’entreposer la casserole dans un endroit un peu frais jusqu’au lendemain. 

Les pots : pour les stériliser rapidement, posez les dans l’évier, versez de l’eau bouillante dedans puis retournez-les sur un linge propre. Remplissez avec la confiture chaude, fermez et retournez jusqu’au complet refroidissement. 

Par sécurité je conserve mes confitures peu sucrées au réfrigérateur (mais j’ai tendance à faire la fourmi et à les garder longtemps – et j’ai un 2ème frigo). 

Ces graines de courge étaient tellement belles avec cette couleur vert foncée que je les ai fait griller au four. Pas totalement convaincue… leur saveur est extra mais la consistance est dure du fait de l’enveloppe épaisse.

graine de courge grillée

Pourquoi faire cette Confiture de citre (ou gigerine) ?

Cette confiture est parfaite en saveur et en consistance selon moi. 

La confiture de citre est vraiment économique, mon citre de producteur coûtait moins d’un euro le kilo.  

C’est une confiture facile à réaliser même si la cuisson se fait en plusieurs fois.

Vous connaissez la confiture de citre ou la confiture de gigerine ? Dites-le dans les commentaires ! 

8 commentaires sur “Confiture de citre au citron ou confiture de gigerine

  1. Votre recette tombe à pic, une amie vient de me donner 2 petites citres je vais donc faire la confiture, elle m’a fait gouter la sienne qui est excellente, elle coupe la citre en tout petits cubes c’est très bon mais très long, la formule de la grosse râpe me plait bien je crois que je vais faire une de chaque pour voir. Belle journée. Monique

    1. Chanceuse d’avoir 2 citres pour la confiture !
      La plupart des recettes préconisent de découper le citre en tous petits morceaux mais cela doit être vraiment très long.
      J’avais beaucoup aimé la consistance de la confiture de mon amie et il reste quand même de la “mâche “.
      Je suis extrêmement intéressée par votre retour sur les 2 résultats selon la découpe svp.
      Merci et à bientôt

  2. Bonjour,
    Merci pour cette recette, qui rappelle l’enfance !
    Ici dans le Sud Ouest, on l’appelle “melon d’Espagne”, et c’est un fruit qui est encore cultivé et apprécié pour faire la confiture d’hiver (parfois aussi avec de l’orange, ou de la vanille, voire de la badiane), avec beaucoup de patience (de fines tranches découpées en tous petits morceaux qui fondent à la cuisson…)

    1. Bonjour Anne,
      Quand j’ai fait mes recherches sur internet (je ne fais jamais une nouvelle recette sans avoir regardé un peu de partout comment elle était réalisée !), j’ai vu en effet que traditionnellement le citre était coupé en tout petits morceaux qui allaient confire. Cela doit être excellent en effet. Mais très long… La méthode de mon amie en râpant m’a paru extra ! Et j’avais adoré sa confiture.
      Merci pour la précision du melon d’Espagne.
      Belle journée et à bientôt

    1. Moi aussi, je connais depuis peu. C’est une amie qui avait apporté cette confiture lors d’un week end en juin, personne ne connaissait et tout le monde a adoré !
      Tu me diras si tu en trouves ? Je crois que c’est facile à trouver en Ardèche mais ailleurs…

  3. Bonjour Valérie,
    Finalement les deux méthodes sont bien, celle rapée est certainement plus facile pour tartiner et j’aime bien aussi celle en morceaux pour mettre sur le fromage en faisselle ou le yaourt de soja, j’ai rajouté du gingembre avec le citron le résultat est sympa. Après tout est affaire de goût. Bonne journée. Monique

    1. Merci pour ce retour Monique !
      Gingembre et citron, cela doit être top en effet.
      Si j’en retrouve, j’essayerai !
      Belle fin de semaine et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *