.

Financier salé poire et bleu des causses

fiancier salé poires et bleu

Quel délice, ce financier salé poire et bleu des causses ! L’accord poire et bleu est une valeur sûre et particulièrement avec le bleu des causses (qui est plus doux qu’un Roquefort).

Le financier salé en version financier géant est parfait coupé en tranches pour l’apéritif. Comme le financier géant aux myrtilles, celui-ci est réalisé avec de l’huile d’olive. 

Le résultat est plus léger que les autres recettes de financiers salés que vous trouverez sur le net, en général très riches en fromage et en beurre (et que je trouve écœurants). Et je peux vous dire que chaque fois que je l’ai servi, il a eu grand succes !

Avec cette recette je participe à la Bataille Food #82, dont la marraine est Delphine du blog Oh, la gourmande. Le thème du mois est la poire. Plus de détails sur le jeu et une annonce en fin d’article

Difficulté         2 / 5                          

Préparation     15 minutes 

Cuisson   26 minutes au four à 180 °                            

Recette financier salé poire et bleu

Ingrédients :   pour 1 financier salé géant

105 g de blanc d’œufs (3 blancs environ)

75 g de poudre d’amande (de préférence torréfiée)

40 g de farine de blé T 55

50 g d’huile d’olive bio

50 g de parmesan râpé

60 g de bleu des causses

200 g de poires William épluchées

4 belles pincées de fleur de sel 

1 moule à cake

financier salé poire et bleu

Progression :

  • Éplucher les poires et les couper en quartiers. Les cuire 3 minutes à la vapeur douce au vitaliseur (ou 4 à 5 minutes dans un sirop léger). Laisser refroidir
  • Séparer les blancs des jaunes et peser 105 g de blancs. Réserver les jaunes pour une autre recette
  • Râper le parmesan avec la râpe à gros trous
financier salé poire et bleu
  • Dans un bol, placer la farine, le sel, le parmesan et la poudre d’amande. Bien mélanger
financier salé poire et bleu
  • Ajouter les blancs d’œufs et l’huile d’olive
financier salé poire et bleu
  • Découper chaque quartier de poire en 5 ou 6 morceaux réguliers
financier salé poire et bleu
  • Découper le bleu des causses en carrés de ½ à 1 cm environ 
financier salé poire et bleu
  • Chemiser un moule à cake avec du papier cuisson en huilant le moule au préalable. Huiler également le papier
financier salé poire et bleu
  • Mélanger doucement les poires avec l’appareil
financier salé poire et bleu
  • Verser dans le moule à cake. Égaliser la surface avec une spatule
  • Ajouter les morceaux de bleu de causses régulièrement sur le dessus du cake
financier salé poire et bleu
  • Les enfoncer doucement avec le doigt
financier salé poire et bleu
  • Égaliser la surface
financier salé poire et bleu
  • Cuire au four à 180° à chaleur tournante pendant 26 minutes environ. Le dessus doit commencer à colorer mais pas trop
financier salé poire et bleu

Prêt ? 1,2,3…Dégustez …… ce financier salé poire et bleu des causses, découpé en tranches fines, chaud, tiède ou froid !

Astuces pour réussir la recette du financier salé poire et bleu

Les poires : j’aime les poires William pour leur saveur et leur consistance. D’autres variétés (pas encore essayées cependant) devraient convenir.

La cuisson des fruits au vitaliseur est parfaite pour un fruit ferme et juste cuit. Si vous n’avez pas de cuit vapeur, réalisez un sirop avec 20% de sucre et faites pocher les quartiers de poire jusqu’à ce qu’ils commencent juste à être tendres. La poire doit être à peine cuite. 

Pour les découper régulièrement, découper la pointe puis le quartier en 2 dans la longueur puis en 2 dans la largeur. 

Le bleu des causses : il est plus doux que le roquefort et plus subtil avec les poires. J’ai découvert ce mélange il y 30 ans dans un restaurant : les poires rôties au four avec une sauce au bleu des causses sont fabuleuses (à venir un jour sur le blog !). Vous pourriez aussi utiliser du bleu d’Auvergne. 

Le parmesan : il donne du corps, du goût et du liant à ce financier. Irremplaçable ! Comme dans les cakes où il aide à la formation d’une croute croustillante (dans ce cake aux jaunes d’œufs ou ce cake aux orties)

La farine : ici, une farine de blé fine pour compléter la poudre d’amande. La T55 est plus adaptée qu’une farine demi-complète pour ce financier salé.

La poudre d’amande : sa saveur est plus prononcée après l’avoir torréfiée. Voir ici Torréfier la poudre d’amandes, késako ? Elle pourrait être remplacée par une poudre de noisette moulue finement. 

L’huile d’olive : depuis que j’ai essayé ce financier à l’abricot et huile d’olive, mes financiers seront tous à l’huile. Autant garder le beurre pour consommer cru ! L’olive ne se sent pas vraiment mais apporte un vrai plus par rapport à une huile neutre. 

Le moule : le moule à cake est idéal pour ce financier géant en version salée. Rapide à mouler et démouler. N’importe quelle taille standard fera l’affaire, la taille définira la forme du financier. Ici un moule un peu évasé. 

Vous pouvez aussi réaliser des mini financiers en réduisant alors le temps de cuisson.  

La cuisson : le financier doit être doré. Attention aux bords qui cuisent plus vite. Il pourra être nécessaire de couvrir avec le papier cuisson à la fin de la cuisson pour éviter une trop grande coloration. 

Financier salé poire et bleu

L’accord poire et bleu est une valeur sûre et particulièrement avec le bleu des causses (qui est plus doux qu’un Roquefort). Ce financier en version géante est parfait coupé en tranches pour l’apéritif.
5 de 2 votes
 Temps de préparation :   15 min
 Temps de cuisson :   26 min
 Portions :  1 financier géant

Equipement

  • 1 moule à cake

Ingrédients
  

  • 105 g blanc d’œufs (3 blancs environ)
  • 75 g poudre d’amande (de préférence torréfiée)
  • 40 g farine de blé T 55
  • 50 g huile d’olive bio
  • 50 g parmesan râpé
  • 60 g bleu des causses
  • 200 g poires William épluchées
  • 4 belles pincées fleur de sel 

Progression
 

  • Éplucher les poires et les couper en quartiers. Les cuire 3 minutes à la vapeur douce au vitaliseur (ou 4 à 5 minutes dans un sirop léger). Laisser refroidir
  • Séparer les blancs des jaunes et peser 105 g de blancs. Réserver les jaunes pour une autre recette
  • Râper le parmesan avec la râpe à gros trous
  • Dans un bol, placer la farine, le sel, le parmesan et la poudre d’amande. Bien mélanger
  • Ajouter les blancs d’œufs et l’huile d’olive
  • Découper chaque quartier de poire en 5 ou 6 morceaux réguliers. Découper le bleu des causses en carrés de ½ à 1 cm environ 
  • Chemiser un moule à cake avec du papier cuisson en huilant le moule au préalable. Huiler également le papier
  • Mélanger doucement les poires avec l’appareil
  • Verser dans le moule à cake. Égaliser la surface avec une spatule. Ajouter les morceaux de bleu de causses régulièrement sur le dessus du cake. Les enfoncer doucement avec le doigt. Égaliser la surface
  • Cuire au four à 180° à chaleur tournante pendant 26 minutes environ. Le dessus doit commencer à colorer mais pas trop

ASTUCES

La cuisson : le financier doit être doré. Attention aux bords qui cuisent plus vite.
Il pourra être nécessaire de le couvrir en repliant le papier cuisson à la fin de la cuisson pour éviter trop de coloration. 
© 123degustez.fr

Pourquoi faire cette recette de financier salé poire et bleu ?

L’accord de saveur est parfait et le sucré-salé subtil. La texture est fine et moelleuse tout en étant ferme.

Le financier salé poire et bleu froid se découpe très facilement en fines tranches et est parfait pour l’apéro. Pour ne rien vous cacher, j’ai eu peur qu’il soit un tantinet « périlleux » à manger avec les doigts et je l’ai proposé accompagné d’une serviette. Mais il se tient très bien et a eu grand succès, les 2 fois où je l’ai servi ! 

Cette recette participe à la Bataille Food. Delphine du blog « Oh, la gourmande » nous a proposé de réaliser une recette autour de son fruit d’automne préféré, la poire. 

La précédente marraine de la Bataille Food #81 était Christelle du blog La cuisine de poupoule

Ce jeu a été créé par Jenna du blog Bistro de Jenna. Elle m’a fait confiance pour l’administrer pendant 2 ans ainsi que la page Facebook de la Bataille Food. Et je l’en remercie ! Ce fut une formidable expérience.

Il est temps de passer la main et Hélène du blog Keskonmangemaman ? va me succéder pour les prochaines éditions. Merci Hélène et longue vie à la Bataille Food ! Je continuerai à participer bien sûr (en fonction du thème et pas tous les mois).

Voici la liste des participants à cette 82ème Bataille Food. Foncez voir leur propositions !

  1. Oh la gourmande« 
  2. La cuisine de poupoule« 
  3. Une cuisine pour Voozenoo« 
  4. Ramène la popotte« 
  5.  Popote de petit-bohnium« 
  6. 123 dégustez« 
  7. Cuisine Bonoise de Zika« 
  8. A chacun sa cuisine« 
  9. Le blog de Cata« 
  10. Keskonmangemaman?« 
  11. La cuisine d’ici et d’ISCA« 
  12. Les recettes de Jacre« 
  13. Croquant fondant gourmand« 
  14. Plume et Prose« 
  15. Gourmandise Assia« 
  16. Mes inspirations culinaires« 
  17.  La cuisine de Ponpon« 
  18. Sucre et épices« 
  19. Famoh« 
  20.  Chaud Patate« 
  21. Miam la cuisine de Cath« 
  22. Chez Vanda« 
  23.  Craqounette avenue« 
  24. Quoi qu’on mange« 
  25. Kilomètre 0« 
  26. Le blog de Michelle -Plaisirs de la maison« 
  27. United Colours of Macarons« 
  28. La cuisine sauvage au fil de saisons« 
  29. Amour de cuisine« 
  30. La table de Clara« 
  31. Karibo Sakafo!« 
  32. Annalovesfood« 
  33. Pause-nature« 
  34. La médecine passe par la cuisine« 

C'est à vous !

Vos commentaires sont importants pour moi et rendent le blog vivant 😄

51 Commentaires

  1. Laurette

    bonjour,
    merci Valerie pour ces bonnes recettes, une interrogation pour le financier poire bleu de causes les blanc oeufs faut-il les monter merci
    Laurette

    1. Valérie

      Bonjour Laurette,
      Non les blancs ne sont pas montés en neige. Sinon je l’aurais précisé !
      Belle journée

  2. evelyne

    5 stars
    Bonjour Valérie, recette testée pendant les fêtes et vraiment appréciée, je l’ai servie à l’apéro, en faisant deviner les ingrédients…c’est une belle association, même si je dois reconnaître que au niveau digestif, il y a des “mariages” que je dois éviter…je ne l’ai pas regretté. J’ai juste mis du Roquefort (parce ce que j’en avais) et c’était très bien, tout de même.
    Merci à toi
    PS C’est vraiment pas top de publier une de tes recettes avec ta photo, sans te demander ton avis!

    1. Valérie

      Bonsoir Evelyne,
      Merci pour ce retour. Si tu fais à nouveau ce financier et que tu supportes les fromages de vache, essaye le bleu des Causses pour voir la différence !
      C’est un fromage que je n’utilise que dans les plats car je privilégie brebis et chèvre. Comme il est moins fort, les saveurs ressortent mieux selon moi.
      Concernant le plagiat, je suis passée à l’attaque, faut pas exagérer quand même et je n’ai pas l’intention de laisser faire impunément.

  3. Bernadette

    Bonsoir,
    J’ai déjà fait cette recette qui était délicieuse. Je voudrais la refaire version sans gluten. Par quoi remplacer la farine de blé ? Farine de riz ? J’avais envie de tester de l’huile de noix à la place de l’huile d’olive mais je ne sais pas si elle supporte la chaleur. Merci pour vos conseils.

    1. Valérie

      Bonjour Bernadette,
      Pour une version sans gluten, je remplacerais la farine de blé par la même quantité (ou 5 g de moins) de poudre d’amande. Le financier est généralement 100% amande.
      Je ne suis pas fan de la farine de riz qui “plombe” les prépéarations et a un index glycémique élevé donc je ne l’utilise pas. Sinon un mélange de farine sans gluten sera bien.
      Il vaut mieux en effet privilégier l’huile de noix pour une utiisation crue.
      Tenez moi au courant svp !
      Ce serait gentil à vous aussi de noter la recette.
      Belle journée

  4. Marie-Claire

    votre recette devient célèbre, elle est publiée (avec votre photo ) sur midi Libre Magasine du 6 Decembre2020 , sans donner la provenance.

    1. Valérie

      Bonjour Marie-Claire,
      Merci pour cette information. C’est le genre de nouvelle qui me fait bondir. Cette recette est une pure création. Sachant que je mets plus de 5 heures par recette jusqu’au partage aupres des lecteurs (sans compter les essais de mise au point de la recette), vous pouvez imaginer…
      Je vous contacte en privé.
      Merci encore et belle journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez cette recette




52 Partages
Enregistrer47
Partagez5
Partagez
Tweetez
More