.

Appeltaart d’Amsterdam comme au café Winkel

appeltaart d'amsterdam

Vous êtes allés à Amsterdam ? Alors l’appeltaart vous parle et si vous avez goûté l’appeltaart du café Winkel, la recette de l’appeltaart d’Amsterdam comme au café Winkel va vous plaire. 

appeltaart d'amsterdam
Amsterdam début janvier

L’appeltaart, cette spécialité hollandaise composée de pommes aux épices et d’une pâte plus ou moins moelleuse est déjà délicieuse en soi. Mais l’appeltaart du café Winkel est largement au-dessus de toutes les autres. D’ailleurs, quelle que soit l’heure ou la saison, il y a toujours une longue file d’attente pour entrer dans ce café. La première fois, je me suis dit qu’ils étaient fous ces gens, d’attendre pour manger une tarte aux pommes. J’ai changé d’avis ! Et les amis que j’ai emmené, pareil ! D’autant que la longue file avance assez vite finalement et que la récompense vaut le coup ! 

appeltaart d'Amsterdam

La pâte de leur appeltaart est moelleuse et croustillante en surface. Le bon goût de beurre salé ressort bien. Les pommes sont un peu fermes et bien parfumées, et rien d’autre que des pommes aux épices. 

Traditionnellement, la pâte de l’appeltaart est assez semblable à une pâte à tarte et elle forme des croisillons sur le dessus du gâteau. Souvent, les pommes sont additionnées de raisins secs. Ce ne sont pas mes préférées.

D’après mes recherches sur internet, nombreux sont les gourmands qui ont essayé de reproduire cette recette secrète. Moi aussi et je suis très fière de vous présenter cette recette qui va vous plaire, j’en suis certaine.

J’ai fait un mix de plusieurs recettes et je peux me vanter d’avoir « craqué » la recette de l’appeltaart du café Winkel. Ma version est moins sucrée avec un peu moins de cannelle et j’ai vraiment retrouvé tout ce que j’aimais dans cette appeltaart. Une pâte bien moelleuse mais croustillante en surface, des pommes fermes et fondantes, des épices bien dosées, un petit gout de beurre salé, un vrai bonheur la dégustation !

Il m’a fallu quelques essais pour peaufiner la cuisson et la présentation. 

Pour démouler facilement cette appeltaart, il vous faudra un cercle à pâtisserie ou un moule à charnière. Car le démoulage traditionnel à l’envers fut une vrai catastrophe (un gros splatch…dans le plat, pas top pour la photo de présentation !).

Le démoulage est plus facile, une fois l’appeltaart refroidie mais pour une dégustation idéale, la tarte est tiédie quelques minutes avant le service.   

Je vous en dis plus après la recette.

Difficulté                             3 / 5                       

Préparation                                 30 minutes 

Cuisson                               45 minutes à 170°               

Recette Appeltaart d’Amsterdam

Ingrédients :   pour 1 gâteau de 18 cm

Pour l’appareil

140 g de farine de blé bio bise 

80 g de poudre d’amande de préférence torréfiée

55 g de sucre blond de canne

110 g de beurre aux cristaux de sel (à 3% de sel)

100 g d’œufs battus (2 œufs moyen) 

1 cuillère à café rase de poudre à lever bio

1 cuillère à café bombée de zeste de citron bio 

2 pincées de sel

Pour les pommes

550 g de pommes reine de reinette épluchées (ou golden)

1 cuillère à soupe de jus de citron

10 g de sucre blond de canne (1 c à soupe)

1 pincée de vanille en poudre

1 cuillère à café rase de mélange d’épices à pain d’épices (ici provenant de La Vie Claire)

2 pincées de sel pour le glaçage aux oeufs

Un cercle à pâtisserie de 18 cm de diamètre et 6 cm de haut ou un moule à charnière

Progression :

  • Zester le citron finement
  • Verser la farine, la poudre d’amande, le sucre, le zeste de citron, la poudre à lever dans une grande jatte. Bien mélanger 
appeltaart d'Amsterdam
  • Ajouter le beurre très froid en petits morceaux et l’émietter comme pour un crumble 
appeltaart d'Amsterdam
  • Casser les œufs dans un bol et les battre quelques instants
  • Ajouter 90 g d’œufs (réserver la cuillère à soupe d’œufs battus restants)
appeltaart d'amsterdam
  • Mélanger à la cuillère en bois puis à la main sans pétrir et former une boule. La pâte est souple mais elle ne doit pas être collante 
appeltaart d'Amsterdam
  • Réserver au frais une heure environ
  • Pendant ce temps éplucher les pommes et les couper en quartier
  • Recouper chaque quart en 2 dans la longueur et en 2 (ou en 3 selon la grosseur) dans la largeur
appeltaart d'Amsterdam
  • Mélanger les morceaux de pomme et la cuillère à soupe de jus de citron
  • Mélanger le sucre, les épices et la vanille
appeltaart d'Amsterdam
  • Ajouter aux pommes et bien mélanger
appeltaart d'Amsterdam
  • Huiler un papier cuisson et le disposer sur une plaque à pâtisserie
  • Huiler un cercle à pâtisserie de 18 cm ou un moule à charnière 
appeltaart d'Amsterdam
  • Sortir la pâte et couper la boule en 4 
appeltaart d'Amsterdam
  • Etaler ¼ de pâte entre 2 papiers cuisson de la taille du cercle. Poser le disque de pâte au fond du cercle
  • Avec les 2 quarts suivants, chemiser les bords du cercle par petits morceaux à la main (jusqu’à 1 à 2 cm du bord supérieur environ). La pâte est molle, c’est normal
appeltaart d'Amsterdam
  • Ajouter les pommes dans le cercle et bien les tasser avec le plat de la main
appeltaart d'Amsterdam
  • Etaler un disque de pâte avec le dernier quart de pâte et le placer sur les pommes 
appeltaart d'Amsterdam
  • Battre la cuillère à soupe des œufs restants avec 2 pincées de sel. Badigeonner le dessus du gâteau avec les œufs
appeltaart d'Amsterdam
  • Enfourner dans un four préchauffé et cuire à 170 ° à chaleur tournante pendant 45 minutes environ. Surveiller à 30 minutes et si besoin, couvrir avec un papier cuisson pour éviter trop de coloration
appeltaart d'Amsterdam
  • Laisser refroidir dans le moule et placer au frais quelques heures 
  • Démouler en tirant sur le cercle doucement
appeltaart d'amsterdam
  • Réchauffer légèrement avant de servir. Placer dans un four chaud (180°) , éteindre et laisser 5 minutes
appeltaart d'amsterdam

Prêt ? 1,2,3…Dégustez …… l’appeltaart d’Amsterdam juste tiédie avec un bon thé vert ou de la chantilly maison !

Astuces pour réussir  l’Appeltaart d’Amsterdam

Les pommes : les reines de reinettes avec leur saveur acidulée me plaisent beaucoup. Plus faciles à trouver, de bonne golden seront bien également. Sinon, des pommes tenant bien à la cuisson.

Le beurre : ici j’ai utilisé un beurre aux cristaux de sel, salé à 3%. Avec un beurre doux, ajoutez 3 g de sel soit ½ cuillère à café de sel. 

Les épices : ici un mélange très harmonieux de La vie Claire composé de cannelle, badiane, fenouil, cardamome, girofle, gingembre. Adaptez le mélange d’épices selon vos préférences. 

Ajoutez un peu plus de cannelle si vous êtes fan. Pour moi, un peu mais pas trop !

Les variantes : ajoutez des raisins secs trempés dans de l’eau ou du calvados. Pour moi, ce n’est pas nécessaire. 

Le moule : il semble que cette recette soit traditionnellement réalisée dans un moule à charnière. Si vous n’en n’avez pas, mieux vaut selon moi, investir dans un cercle à pâtisserie. 

Sinon, un bricolage avec du papier cuisson chemisant un moule de 18 à 20 cm et de 5 cm de haut pourra vous dépanner. Attention au démoulage ! 

La cuisson : c’est le point délicat. La pâte doit dorer et croustiller sur le dessus mais rester moelleuse à l’intérieur. Les pommes sont cuites mais encore un peu croquantes et surtout pas écrasées. La cuisson à 180° est trop rapide pour mon four. Une cuisson entre 160° et 170° est un bon compromis pour réussir une appeltaart d’Amsterdam dorée, croustillante dessus, moelleuse à l’intérieur avec des pommes fondantes. 

appeltaart d'amsterdam

Ici, la cuisson était trop longue et les pommes trop cuites. La tarte s’est affaissée en refroidissant.

Appeltaart

Ici, le four était un peu trop chaud.

Appeltaart

Et celle-ci, indémoulable… mais cependant presque parfaite pour une première !

Appeltaart

Appeltaart d’Amsterdam comme au café Winkel

Vous êtes allés à Amsterdam ? Alors l’appeltaart vous parle et si vous avez goûté l’appeltaart du café Winkel, la recette de l’appeltaart d’Amsterdam comme au café Winkel va vous plaire. 
0 de 0 vote
 Temps de préparation :   30 min
 Temps de cuisson :   45 min

Equipement

  • Un cercle à pâtisserie de 18 cm de diamètre et 6 cm de haut ou un moule à charnière

Ingrédients
  

Pour l’appareil

  • 140 g farine de blé bio bise 
  • 80 g poudre d’amande de préférence torréfiée
  • 55 g sucre blond de canne
  • 110 g beurre aux cristaux de sel (à 3% de sel)
  • 100 g œufs battus (2 œufs moyen) 
  • 1 c. à café rase de poudre à lever bio
  • 1 c. à café bombée de zeste de citron bio
  • 2 pincées  pincées de sel

Pour les pommes

  • 550 g pommes reine de reinette épluchées (ou golden)
  • 1 c. à soupe jus de citron
  • 10 g sucre blond de canne (1 c à soupe)
  • 1 pincée vanille en poudre
  • 1 c. à café rase de mélange d’épices à pain d’épices (ici provenant de La Vie Claire)
  • 2 pincées sel pour le glaçage aux oeufs

Progression
 

  • Zester le citron finement. Verser la farine, la poudre d’amande, le sucre, le zeste de citron, la poudre à lever dans une grande jatte. Bien mélanger 
  • Ajouter le beurre très froid en petits morceaux et l’émietter comme pour un crumble 
  • Casser les œufs dans un bol et les battre quelques instants. Ajouter 90 g d’œufs (réserver la cuillère à soupe d’œufs battus restants pour le glaçage)
  • Mélanger à la cuillère en bois puis à la main sans pétrir et former une boule. La pâte est souple mais elle ne doit pas être collante. Réserver au frais une heure environ
  • Pendant ce temps éplucher les pommes et les couper en quartier. Recouper chaque quart en 2 dans la longueur et en 2 (ou en 3 selon la grosseur) dans la largeur
  • Mélanger les morceaux de pomme et la cuillère à soupe de jus de citron. Mélanger le sucre, les épices et la vanille puis ajouter le mélange aux pommes
  • Huiler un papier cuisson et le disposer sur une plaque à pâtisserie. Huiler un cercle à pâtisserie de 18 cm ou un moule à charnière 
  • Sortir la pâte et couper la boule en 4 
  • Etaler ¼ de pâte entre 2 papiers cuisson de la taille du cercle. Poser le disque de pâte au fond du cercle
  • Avec les 2 quarts suivants, chemiser les bords du cercle par petits morceaux à la main (jusqu’à 1 à 2 cm du bord supérieur environ). La pâte est molle, c’est normal
  • Ajouter les pommes dans le cercle et bien les tasser avec le plat de la main
  • Etaler un disque de pâte avec le dernier quart de pâte et le placer sur les pommes 
  • Battre la cuillère à soupe des œufs restants avec 2 pincées de sel. Badigeonner le dessus du gâteau avec les œufs
  • Enfourner dans un four préchauffé et cuire à 170 ° à chaleur tournante pendant 45 minutes environ. Surveiller à 30 minutes et si besoin, couvrir avec un papier cuisson pour éviter trop de coloration
  • Laisser refroidir dans le moule et placer au frais quelques heures. Démouler en tirant sur le cercle doucement
  • Réchauffer légèrement avant de servir. Placer dans un four chaud (180°) , éteindre et laisser 5 minutes

ASTUCES

La cuisson : c’est le point délicat. La pâte doit dorer et croustiller sur le dessus mais rester moelleuse à l’intérieur. Les pommes sont cuites mais encore un peu croquantes et surtout pas écrasées. La cuisson à 180° est trop rapide pour mon four. Une cuisson entre 160° et 170° est un bon compromis pour réussir une appeltaart d’Amsterdam dorée, croustillante dessus, moelleuse à l’intérieur avec des pommes fondantes. 
© 123degustez.fr

Pourquoi faire cette recette d’Appeltaart d’Amsterdam ?

Vous aimez les tartes aux pommes ? Cette recette change et vraiment elle est selon moi, divine.

La pâte de cette appeltaart d’Amsterdam est moelleuse et croustillante en surface. Les pommes sont fondantes mais gardent de la mâche. Les épices sont présentes mais la cannelle ne l’emporte pas. La quantité de sucre ajouté est très modérée.

Bon d’accord, il faut anticiper pour laisser reposer la pâte. Elle ne s’étale pas très facilement donc il faut un peu de temps. Eplucher les pommes c’est un peu long.

C’est le genre de recette (comme la brioche aux pralines comme une Praluline) que les connaisseurs rêvent de faire à la maison. Et c’est cadeau pour vous !

J’ai réussi exactement la texture de l’appeltaart de chez Winkel (Yes…danse de la joie !). Il vous faudra peut-être comme moi, quelques essais pour parfaire la cuisson mais de toute façon ce sera toujours délicieux.

appeltaart d'Amsterdam
Amsterdam début janvier

Si cela vous amuse, voici les recettes qui m’ont inspirées pour les proportions. J’ai trouvé très vite les proportions idéales pour une pâte moelleuse. La maitrise de la cuisson et du démoulage a été plus longue.    

https://cookingjourneyblog.com/dutch-apple-pie/#Traditional_Dutch_apple_pie

Et les commentaires sur l’appeltaart du café Winkel sur Tripadvisor !

https://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g188590-d1728791-r741087239-Winkel_43-Amsterdam_North_Holland_Province.html

Alors, tentés par cette recette Appeltaart d’Amsterdam ? Lancez-vous, vous n’allez pas le regretter ! 

C'est à vous !

Vos commentaires sont importants pour moi et rendent le blog vivant 😄

21 Commentaires

  1. cricri50

    Merci pour ton enthousiasme,le naturel et la richesse de ton blog.J’aime ta cuisine et je ne peux m’empêcher de faire pas mal de tes recettes même si ce n’est pas toujours aussi beau que toi,les plats que je fais comblent mes gourmands.Ton gâteau sera sur ma table,il me faut juste trouver le temps. Bon week-end.Bises.

    1. Valérie Filhol

      Merci à toi pour ta fidélité et tes commentaires.
      Cette appeltaart devrait te plaire.
      J’en ai préparé une pour demain pour mes amis qui étaient avec moi à Amsterdam en début d’année. Je pense qu’ils vont apprécier…
      Bises et à bientôt

  2. Pascale

    Chère Valérie, bravo encore une fois, pour cette opiniâtreté et cette honnêteté tellement appréciables ! Votre énergie est remarquable et si votre naturel ne plait pas à tous, balek, ce n’est pas grave, on n’est pas louis d’or comme disait ma grand-mère .
    Pour ma part, ce que je trouve formidable, malgré un petit côté obsessionnel qui fait aussi tout votre charme, c’est qu’avec vous, en suivant vos recettes à la lettre, on ne se trompe J A M A I S et qu’en vous lisant, on a l’impression que vous nous parlez, c’est extrêmement vivant et réaliste.
    Merci pour tout ça ! Ce sont des heures passionnées pour notre plus grand délice.

    1. Valérie Filhol

      Merci Pascale pour cet adorable message. Le genre de message qui me fait chaud au coeur, surtout dans les moments de doute.
      Ah oui, un côté obsessionnel… Ce n’est rien comparé à Bernard qui a fait 70 fois une recette de pain d’épices pour trouver ce qu’il cherchait ! https://123degustez.fr/interviews-divers/interviews/interview-de-bernard-du-blog-la-cuisine-de-bernard-son-nouveau-livre-ses-anecdotes
      J’ai “attaqué” la quenelle lyonnaise et le premier essai est très prometteur. Encore quelques tests avant de la publier. Et bientôt, fini la recherche du graal en terme de quenelle !
      Belle journée

  3. Ghislaine

    Merci pour cette délicieuse recette. J’avoue avoir un peu triché et utiliser une pâte toute faite…. Promis, la prochaine fois j’essaierai la vôtre ! En tout cas, les pommes avec les épices étaient délicieuses et tout le monde a apprécié. Je la referai certainement.
    Je ne trouve pas que votre texte manque d’humilité, je le décrirai plutôt comme enthousiaste et c’est ça qui donne envie !

    1. Valérie Filhol

      Oh la la, une pâte toute faite…. Bon, faute avouée est à moitié pardonnée ! .
      Non sérieusement, c’est la pâte particulièrement moelleuse avec de l’amande qui apporte tout le plus à ce dessert.
      Faites moi plaisir et la prochaine fois, essayez avec la pâte svp.
      Merci pour votre remarque concernant mon enthousiasme. Il est vrai que sur certaines recettes (dont celle-ci), je ne peux m’en empêcher. Et vous comprendrez pourquoi quand vous l’aurez réalisé en suivant la recette (lol).
      Belle soirée et à bientôt

      1. Ghislaine

        Promis, la prochaine fois je ferai avec la bonne pâte !
        J’étais un peu fatiguée de passer autant de temps en cuisine donc j’ai fait au plus rapide mais c’était certainement moins bon, haha
        Encore merci pour ces belles recettes !

  4. anne

    Belle recette, dommage que ça manque d’humilité (comme souvent… )

    1. Valérie Filhol

      Ah, c’est drôle, je suis pourtant du genre plutôt humble et pas trop du genre à me vanter !
      Mais j’évolue et quand j’arrive à “craquer” une telle recette pour reproduire le meilleur à l’identique, j’en suis fière et je m’autorise à le dire.
      Avez-vous déjà essayé de reproduire une recette dégustée dans un restaurant par exemple et connaissez-vous cet exercice ?
      Par ailleurs, je ne publie sur le blog, que les recettes que je trouve parfaites ou (et) qui apportent un vrai plus par rapport aux autres blogs. Car la tarte aux pomme classique, vous la trouvez partout et il doit y en avoir des centaines sur Marmiton.
      Belle soirée

  5. Miechambo

    J’imagine fort bien les saveurs de ce délice. Je te prends la recette……une savoureuse façon d’utiliser mon panier de pommes ! ;o))
    Merci et bonne journée
    Michèle

    1. Valérie Filhol

      Bonsoir Michele
      Je te conseille vraiment cette recette car l’appeltaart est vraiment un dessert fabuleux.
      Belle soirée

  6. annie31

    Bonjour,
    Je ne connais pas du tout ce genre de gâteau, il a l’air appétissant.
    Je crois que je vais tenter de le faire.
    Merci pour votre recette et bonne journée.

    1. Valérie Filhol

      Bonsoir,
      Je vous conseille vraiment cette recette car l’appeltaart est vraiment un dessert fabuleux.
      Par chance, les lecteurs du blog ne sont pas comme moi ! En effet, je suis rarement tentée de faire une recette après l’avoir lue. Il me faut les saveurs en mémoire pour avoir envie de faire une nouvelle recette.
      Belle soirée

  7. chantal

    Très sympathique ce gateau peut être dans mon assiette, un dimanche… Belle journée.

    1. Valérie Filhol

      Sûre qu’il te plaira ! Belle soirée et à bientôt

  8. Marie Claire

    Merci Valérie pour ces recettes savoureuses et bien expliquées

    1. Valérie Filhol

      Bonsoir,
      Cette recette est tellement extra que ce serait dommage de n’en manger qu’à Amsterdam.
      Belle soirée

  9. chris 06

    Tout d’abord FELICITATIONS pour ta réussite ,car le défit était de taille.
    Dès que je retrouverai ma cuisine en état(pratiquement 1 mois et demi), je tenterai.
    Merci pour cette belle recette. Bisous Chris 06

    1. Valérie Filhol

      Merci Chris,
      Sans me vanter, c’était un bel exercice.
      Bon courage pour attendre la cuisine, j’espère que c’est pour la bonne cause ?
      Bises et à bientôt

  10. wattoote

    comme une apple pie en quelque sorte elle doit être succulente cette taart

    1. Valérie Filhol

      Selon moi, bien meilleure qu’une appel pie car rien à voir avec l’aspect “tourte” de l’appel pie…
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notez cette recette




Les cookies ça a du bon – et pas qu’à déguster (voir ma recette de cookies). Ils sont utiles pour une meilleure navigation et aident à réaliser des statistiques. 

En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies et traceurs. En savoir +